Dark Shadows : le livre qui a inspiré le film

6

Aujourd’hui, on parle littérature avec le livre Dark Shadows de Lara Parker. Si vous êtes fan de Tim Burton, Dark Shadows doit vous dire quelque chose… Pareil pour les fans de séries télé même si la série Dark Shadows remonte aux années 60. Pour être honnête, je n’avais pas été conquise par le film mais l’histoire avait beaucoup de potentiel alors j’ai décidé de me lancer dans le roman. Et j’ai bien fait puisque j’ai adoré le livre !

Dark Shadows, tome 1

Synopsis

Barnabas a conquis le coeur de la délicieuse Angelique avant de la trahir pour une autre. Malheureusement pour lui, la jeune femme a été élevée dans la magie noire et dans l’art du vaudou. Déterminée à prendre sa revanche, elle le condamne à l’éternité en le transformant en vampire avant de l’enterrer vivant. Deux cents ans plus tard, Barnabas est enfin libéré de ce mauvais sort. Il trouve le journal d’Angelique et découvre l’indicible : les secrets à l’origine de l’obsession amoureuse qui a uni leurs destins jusque dans la mort..

Mon avis sur Dark Shadows, tome 1

Lara Parker, ce nom ne me disait absolument rien. Et je pense que vous devez être nombreux dans le même cas que moi ! En faisant quelques recherches sur l’auteur, j’ai découvert qu’elle jouait dans la série originale ! Lara Parker interprétait Angélique, la méchante sorcière qui a transformé Barnabas en vampire pour ceux qui connaissent l’histoire, mais j’y reviendrai pour les autres. Comme les spectateurs en savaient très peu sur ce personnage, Lara Parker a décidé de dévoiler son passé. Bon, ce n’est pas l’histoire officielle puisqu’elle a été entièrement créée par l’imagination de l’auteur mais qui d’autre était mieux placé pour l’écrire que celle qui a interprété ce personnage durant des années ?

Pour ceux qui ne connaissent pas Dark Shadows, voici l’histoire (elle diffère également de celle de Tim Burton) : Barnabas Collins est un jeune homme qui voyage beaucoup à travers le monde et qui va faire escale à la Martinique, une île encore sous la coupe des maîtres qui exploitent la canne à sucre et surtout des esclaves. Sur cette île paradisiaque, il va rencontrer Angélique, dont il va tout de suite tomber amoureux. Les deux amants vont s’aimer passionnément jusqu’à ce que Barnabas décide finalement d’épouser Josette, la maîtresse de maison pour qui Angélique travaille. Les conventions sont généralement plus fortes que l’amour ! Autant vous dire qu’Angélique ne va pas du tout apprécier cette trahison et que grâce à ses pouvoirs de sorcière et à ses connaissances en vaudou, elle va jeter une malédiction sur Banabas, le transformant ainsi en vampire pour le reste de ses jours.

Dark Shadows se passe en fait à notre époque où Barnabas continue sa vie de vampire depuis maintenant 200 ans. Il vit toujours dans la même maison avec la nouvelle génération de Collins et a même trouvé un remède à la malédiction. Mais des événements étranges vont avoir lieu, ramenant le souvenir d’Angélique (soit disant morte il y a fort longtemps) dans la tête de Barnabas. C’est en trouvant le journal intime de la belle Angélique que l’histoire commence vraiment. Barnabas va découvrir (et le lecteur aussi) la vie de la jeune femme de son enfance heureuse à la Martinique jusqu’à sa mort dans la maison familiale des Collins aux Etats-Unis.

J’ai vraiment adoré me plonger dans la vie d’Angélique que j’ai trouvée mystérieuse et pleine de rebondissements. J’adore découvrir pourquoi les méchants sont devenus méchants ! Et croyez-moi, Angélique a beaucoup de raison d’être devenue la méchante sorcière de l’histoire. Sa vie est remplie de trahison et de moments pas très joyeux ! On découvre son enfance heureuse avec sa maman sur les plages de l’île, puis son histoire avec son père qui la séquestre en faisant croire aux esclaves qu’elle est l’incarnation d’une déesse, son apprentissage du vaudou, son initiation à l’amour… Et après avoir subi tout ce qu’elle a subi, on a finalement beaucoup de compassion pour elle à la fin du roman alors qu’on a tendance à la détester au début de l’histoire !

Barnabas Collins est aussi un personnage très intéressant et je pense qu’il cache beaucoup de choses. Au fil de l’histoire, on ne comprend pas son comportement mais je pense que tout n’est pas dévoilé aux lecteurs. J’espère en apprendre plus sur ce personnage dans le tome 2 ! Par contre, j’ai détesté Josette du début à la fin ! Cette fille de bonne famille qui vit dans le monde des bisounours où tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, très peu pour moi ! J’ai trouvé ce personnage beaucoup trop lisse par rapport à Angélique. Mais il fallait bien une gentille dans cette histoire…

Pour conclure, je vous invite vraiment à découvrir ce roman qui est très addictif et passionnant ! Le New-York Times l’a décrit comme un roman à la fois gothique et romantique, je n’aurais pas dit mieux ! Ce roman change vraiment de ce que l’on a l’habitude de lire dans les romans traitant des vampires ! J’ai vraiment adoré découvrir l’île de la Martinique à travers les yeux d’Angélique et aussi me laisser emporter dans l’univers de la magie et du vaudou. Il n’y a plus qu’à se plonger dans le tome 2 !

Smells like rock

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

6 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :