Pan de Joe Wright

0

Aujourd’hui Aurore Mushi et moi même nous nous associons pour vous présenter le dernier film inspiré du livre Peter Pan : Pan de Joe Wright. Etant une grande fan de cette histoire, il était évident que j’irais voir ce film ! J’ai convaincu Aurore d’y aller avec moi. Voila donc nos deux avis sur ce film.

Synopsis

Proposant un nouveau regard sur l’origine des personnages légendaires créés par J.M. Barrie, le film s’attache à l’histoire d’un orphelin enlevé au Pays Imaginaire. Là-bas, il vivra une aventure palpitante et bravera maints dangers, tout en découvrant son destin : devenir le héros connu dans le monde entier sous le nom de Peter Pan.

Bande annonce

Avis d’Aurore Mushi 

« Pan », ce n’est pas LE film que j’attendais avec beaucoup d’impatience cette année, mais j’aime beaucoup le Disney (qui est pour moi la base) et j’ai vu tous les films tirés de l’œuvre de James Barrie, que j’ai aimé pour la plupart. Alors quand Julia Pan, qui elle pour le coup est juste passionnée par Peter, m’a proposé d’aller le voir, j’étais assez partante et curieuse de découvrir une nouvelle approche du conte. Malheureusement, je suis ressortie mitigée de ma séance de cinéma…

Dans son film, Joe Wright nous présente un nouveau regard sur l’origine des personnages, ce que je trouve pour le coup être une bonne idée. L’histoire commence dans un orphelinat londonien où l’on découvre la vie difficile que mène Peter. Cette partie est assez intéressante car cela nous permet de cerner un peu le caractère et la personnalité du jeune garçon et surtout de rentrer dans l’histoire. Lorsque Peter se fait kidnapper et arrive dans le fameux pays imaginaire, où l’on est accueilli par les pirates chantant « Smell like teen spirit » j’avoue que j’ai été plutôt emballée. L’idée de kidnapper des enfants pour les faire travailler dans des carrières de pierre pour trouver de la poussière de fées, j’ai trouvé que c’était assez original et que ça collait bien.

Mais à partir du moment où Peter s’enfuie avec Capitaine Crochet, jusqu’à la quasi fin du film où il y a l’affrontement entre le jeune garçon et Barbe Noire, eh bien je me suis ennuyée… Il y a beaucoup trop de longueur, et de scènes inutiles à mon goût.

Je pense que le film m’a perdu en tant que spectatrice en particulier à cause d’une chose : le film est tellement formaté qu’il n’y a aucune place à l’imagination. Tous les éléments indispensables et symboliques du conte sont soit absents soit transformés : l’île imaginaire n’est pas une île, la poussière de fée est devenu le « pixum », la tribu des indiens n’est pas représentative de la façon dont je la voie, … Une des seules choses qui m’a plu et que j’ai trouvé pour le coup créative, c’est la symbolique par laquelle est représentée la mort des indiens, puisqu’ils disparaissent sous forme de poussière colorée. J’aurai aimé davantage de petites choses semblables à çà. Mais à part cela, j’ai eu l’impression de ne pas avoir eu recours à mon imagination et de simplement regarder le film.

Enfin concernant la relation Crochet/Peter, là encore je n’ai pas été séduite. Le film met en avant une relation qui est trop fraternelle entre les deux personnages et du coup, on oublie presque le fait qu’ils vont par la suite devenir ennemis, malgré quelques petites phrases lancées par certains moments.

Niveau casting, là encore je suis un peu mitigée : autant Hugh Jackman est exceptionnel dans le rôle de Barbe-Noire (c’était l’acteur idéal pour ce rôle, à la fois sombre et cynique), autant je n’ai pas du tout accroché à Levi Miller qui joue Peter. Je l’ai trouvé pas assez charismatique et trop lisse pour ce rôle. Mais je ne suis peut-être pas assez objective car j’ai eu tendance à le comparer aux autres acteurs ayant déjà joué le rôle de Peter, que j’avais trouvé parfaits.

Mais rassurez-vous je n’ai pas que des mauvais point : je dois reconnaître que niveau effets spéciaux et décors, le film tient ses promesses ! Très animés, les scènes sont surtout très réalistes, en particulier la scène finale dans la grotte aux fées qui est juste sublime, accentuée par le contraste avec les couleurs sombres et les scintillements représentant les fées (les scènes avec le bateau-pirates ou encore le décor de la tribu des indiens dans la forêt sont également très réussis). Je pense qu’il aurait mérité d’être en 3D car certaines scènes doivent être encore plus impressionnantes. J’ajoute aussi une mention spéciale pour la B.O du film qui colle parfaitement avec les moments choisis, et qui nous permet d’être davantage touché par les émotions.

Pour conclure, « Pan »  n’est pas mon préféré de tous les films ayant pour thème « Peter Pan » mais j’ai quand même passé un bon moment. Il aurait fallu que Joe Wright laisse davantage de place à l’imagination du spectateur, et aux symboliques qui contribuent à la magie de l’histoire de Peter Pan pour que je sois pleinement rentrée dans ce film. Malgré ces petits inconvénients, « Pan » reste une vraie prouesse technique niveau effets spéciaux et décors, avec un Hugh Jackman détonnant, qui mérite d’être vu au moins une fois.

Avis de Julia Pan 

Il était bien sur évident que j’irais voir ce film mais la raison ne tient pas uniquement dans son histoire. Je suis une grande fan aussi de Joe Wright puisque j’ai aimé presque tout ses films.Ils sont en général d’une grande poésie et visuellement très beaux. Du coup, j’avais beaucoup d’espoir pour Pan, il était d’ailleurs évident que pour moi ce film serait un coup de coeur et pourtant j’ai le même avis qu’Aurore.

Je pense que pour moi le plus gros souci c’est que Joe Wright a trop voulu réinventer l’histoire de Peter Pan ce qui m’a du coup complètement perdu. Bien sur, il y a quelques références au livre qui m’ont fait sourire, il y a le côté espiègle de Peter, il y a le méchant avec Barbe Noire mais l’imaginaire n’existe plus ce qui est l’ingrédient principal dans cette histoire. Ce qui m’a vraiment choqué c’est l’île dans un premier temps … Une île ça flotte, hors là elle vole. Ensuite la poussière de fée devient le pixum et perd du coup tout son charme puisqu’on a le droit à un Barbe noire à la limite du junkie… La tribu des indiens ne sont plus des indiens mais un ensemble de personnes de culture différente. Alors je chipote vous allez me dire mais je reste assez désespérée par le choix de Ronney Mara pour Lily la tigresse. Bref, ce sont des détails qui m’ont vraiment empêché d’apprécier pleinement ce film.

Ce qui est encore plus dommage c’est que visuellement, Pan est magnifique. Les techniques actuelles permettent vraiment de donner vie au pays imaginaire. La bande originale est également sublime et m’a énormément fait penser à celle de James Newton Howard pour le Peter Pan de 2003. Bizarrement, je n’ai pas été gêné par les reprises de classiques rock des mineurs comme Smell like teen spirit (grosse pensée au blog) puisque c’est une chanson qui colle assez bien avec l’univers décalé qu’a voulu créer le réalisateur. Cependant, je pense qu’il a trop voulu miser sur les effets spéciaux au détriment de l’histoire. Une de mes scènes préférées dans Hook est celle où les enfants perdus et Peter prennent un repas imaginaire. J’avais adoré cette partie car c’est la base même du livre, des enfants avec de l’imagination et de l’aventure mais là dans ce préquel j’ai eu du mal à retrouver l’essence même de l’histoire de James Barrie.

Alors je ne dis pas que j’ai totalement détesté, je pense qu’un jour j’aurai certainement envie de le revoir et ce pour plusieurs raisons. Si on s’éloigne de l’histoire que l’on connait, l’idée de base de Joe Wright n’est pas mauvaise. C’est intéressant de voir « la jeunesse » de Peter Pan et de comprendre comment les enfants perdus sont arrivés. Je trouve qu’il y a aussi une bonne dose de cascade et d’humour ce qui est toujours agréable dans un film. J ‘ai beaucoup aimé, comme Aurore, l’idée de faire mourir les indiens en les transformant en poussière de couleur.

En ce qui concerne le casting je suis également très impressionnée par Hugh Jackman. Si le capitaine crochet a parfois des côtés ridicules, lui m’a clairement fait flipper. Il donne une intensité folle à son personnage. Je suis également agréablement surprise par Levi Miller. Quand j’ai vu la bande annonce j’avoue que j’étais assez sceptique par son jeu d’acteur mais finalement il m’a convaincu car il a ce côté espiègle et fragile à la fois d’un Peter Pan. Mon plus gros point noir revient à Rooney Mara qui pour moi n’incarne pas la Lily la tigresse de mes rêves.

Pour conclure je dirais que Pan est une vrai fausse bonne idée. Le fait de vouloir faire un film sur ce qui c’est passé avant l’histoire que l’on connait m’emballait vraiment parce que ça donnait un vrai plus par rapport à un remake. Toutefois, cette idée a été pour ma part très mal exploitée et a fait perdre tout ce qui était important dans le livre. A voir donc si vous ne connaissez que peu l’histoire de Peter Pan et que vous avez envie de voir un film avec un travail visuel époustouflant.

Julia Pan & Aurore Mushi

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

J’ai longtemps espéré que Peter Pan vienne me chercher et m’amène au pays imaginaire pour y vivre pleins d’aventures mais à 25 ans je me suis fait une raison. Afin de pouvoir quand même vivre mille vies, je me suis réfugié dans la lecture, les films et les séries.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :