Quelqu’un qu’on aime de Séverine Vidal

2

Aujourd’hui je reviens sur une de mes lectures coup de cœur du mois d’août. Cela ne m’étais pas arrivé depuis longtemps mais ce roman m’a vraiment chamboulé. Les éditions Sabarcane sont assez pertinentes dans leur choix de publication, ce roman n’a pas encore fait beaucoup de bruit mais je suis certaine qu’il saura émouvoir un grand nombre d’entre vous.

quelqu'un qu'on aime

Synopsis

Matt et son grand-père Gary partent à la poursuite des souvenirs sur les routes de l’Ouest américain.

Embarquez dans un road trip pour partager les destins d’une véritable « famille de route ».
Des histoires atypiques, des personnages terriblement attachants, des générations qui se croisent…

… pour un roman bouleversant.

Mon avis sur Quelqu’un qu’on aime

J’avais remarqué ce livre depuis un moment pour plusieurs raisons. D’abord, pour la couverture qui est sublime, tout en sobriété. Ensuite, parce qu’il s’agit des éditions Sabarcane et que jusqu’à maintenant j’ai toujours été touchée par leur roman. Enfin, pour l’histoire qui parle d’un road trip ce que j’adore en général puisque je rêve de voyages surtout en ce moment. Mais surtout parce qu’en lisant un avis, j’ai vu que l’histoire ressemblait à celle de Little Miss Sunshine. Ce film est un de mes préférés au monde, j’en suis totalement tombée amoureuse et fait partie de mes films qui vont au delà du coup de coeur. J’avais vraiment envie de retrouver la magnifique ambiance de ce film dans un livre mais en ce moment j’ai tendance à être déçue par tout ce que je lis donc j’avais peur.

En ce qui concerne l’histoire, Matt est un jeune homme qui découvre du jour au lendemain qu’il est père. Cette nouvelle vient bouleverser sa vie mais aussi ses projets de partir faire un road trip avec son grand père qui souffre d’Alzheimer. Malgré ce chamboulement, il décide tout de même de partir avec lui et sa fille afin de passer du temps avec elle. Vont se joindre à eux Antonia et Luke, deux âmes solitaires en quête d’aventures.

Dire que ce roman m’a plu est faible. J’en suis tombée amoureuse comme pour Little Miss Sunshine. Chaque personnage a une faiblesse mais essaye de vivre avec. Chacun est seul mais ils vont se créer une famille. Le roman commençait déjà très bien avec une playlist des chansons présentes dans l’histoire. Vous savez maintenant que j’adore ce genre de concept puisque cela permet de vivre plus intensément les histoires et les émotions des personnages. Puis j’ai aimé le fait que chaque personnage soit le narrateur, cela permet d’avoir l’avis et le ressentie de chacun et du coup de mieux s’identifier aux personnages.

Je trouve également que les thématiques abordées sont très fortes mais l’auteure a  tout de même réussie à nous faire sentir proche de chacun. J’avoue m’être vraiment identifiée à Antonia car c’est une jeune femme qui ne sait pas vraiment où elle en est dans sa vie et qui est en manque de repère. Elle voit ce voyage comme l’opportunité de faire un point sur sa vie et de vivre une grande aventure et c’est à peu près ce que je ressens en ce moment. Comment ne pas être touché par le combat de Gary qui lutte pour conserver ses souvenirs et qui ne veut pas être un poids pour son petit-fils. La maladie d’Alzheimer est un sujet qui me bouleverse et je trouve qu’il est bien traité dans ce livre malgré son ton jeunesse. Mon petit bémol va pour l’histoire de Luke, j’ai beaucoup aimé son caractère mais celui-ci cache un gros secret … Un trop gros secret je trouve pour ce livre.

Pour conclure je dirais que ce livre est vraiment une réussite. Le ton est certes jeunesse mais toutes les thématiques sont traitées avec justesse. Si vous avez envie de vous intégrer dans une famille particulière mais touchante et qu’un road trip aux Etats Unis vous fait envie, je vous conseille ce livre. Et comme il m’a fait du bien et qu’il m’a apporté beaucoup de bonheur, je vous partage ma scène préférée de Little miss Sunshine (sans spoiler) car c’est un peu la danse que j’ai eu envie de faire après l’avoir fini.

Julia Pan

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

J’ai longtemps espéré que Peter Pan vienne me chercher et m’amène au pays imaginaire pour y vivre pleins d’aventures mais à 25 ans je me suis fait une raison. Afin de pouvoir quand même vivre mille vies, je me suis réfugié dans la lecture, les films et les séries.

2 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :