Moon, la révolte de la colombe de Karen Bao

2

Aujourd’hui je m’adresse à tous les fans des sagas « Hunger Games » et « Divergente » mais aussi à tous les autres lecteurs qui n’ont pas encore lu « Moon » de Karen Bao. Je sais, à première vue, la couverture ne donne pas trop envie de découvrir ce livre mais comme dit le dicton « Il ne faut pas se fier aux apparences », et pour une fois c’est vrai ! Amitiés, complots, trahison, sacrifice, voilà de quoi parle ce livre.

Moon, la révolte de la colombe de Karen Bao

Synopsis

Phaet n’a jamais senti le soleil sur sa peau, le vent dans ses cheveux, elle n’a jamais marché dans la neige ou plongé dans l’océan. Phaet a grandi sur la Lune, colonisée par les humains depuis des décennies. A 15 ans, elle ignore tout de la liberté. Quand sa mère Mira est arrêtée, Phaet n’a plus le choix. Pour subvenir aux besoins de sa famille, elle s’engage dans la Milice et entre au service de la dictature.
Son plan être la meilleure, sauver sa famille et libérer sa mère.
Jusqu’à ce que son monde parfaitement organisé commence à se fissurer.

Mon avis sur Moon, la révolte de la colombe

Comme je vous l’ai dit dans l’introduction, au départ ce livre me tentait mais la couverture me bloquait. D’accord je n’achète pas un livre que pour sa couverture mais j’avoue que pour moi la couverture compte beaucoup, c’est la première chose que je vois et c’est ce qui va me donner ou non envie de lire le roman. Pour « Moon », je trouvais la couverture trop jeunesse, un peu futuriste… Et après avoir lu plusieurs chroniques et avis sur différents blogs, j’ai décidé de faire abstraction de la couverture et de tenter cette lecture… Et j’ai bien fait !

Phaet est une adolescente de 15 ans, issue d’une famille modeste, qui vit avec sa mère, son grand frère Cygnus et sa petite sœur Anka. Passionnée par les plantes, et très douée dans ce domaine, elle rêve plus tard de faire un métier en lien avec sa passion. Mais la vie sur la Lune est compliquée : divisée en plusieurs bases, le pouvoir est détenu par le Comité, un ensemble d’hommes et de femmes qui mènent une véritable dictature : politiciens, juges, chefs des armées, ils prennent toutes les décisions.

Un jour en rentrant des cours, Phaet accompagné de son meilleur ami Umbriel voit tous ses projets bouleversés lorsque deux caporaux de la Milice sonnent à sa porte : sa mère a été diagnostiqué comme étant malade et doit être emmenée en quarantaine pour suivre un traitement et éviter de contaminer les autres habitants. Phaet et ses frères et sœurs se retrouvent donc seuls à la maison mais surtout, ils n’ont pas assez d’argent pour payer les soins de leurs mères. Phaet prend alors une décision qui va changer le cours de sa vie : elle décide de s’engager dans la Milice et de suivre une formation pour devenir capitaine, et ainsi gagner plus d’argent. En effet, au cours de cette formation, une vingtaine de jeunes adultes se retrouvent en compétition, et doivent réussir différentes épreuves afin d’intégrer un classement. Les mieux classés sont bien évidemment les mieux récompensés financièrement.

Très rapidement, Phaet va s’intégrer et lier des liens avec d’autres participantes comme Yinha, Nash ou Vinasa qui vont être d’un précieux soutien pour la jeune adolescente ; ou encore avec Wes, un jeune homme qui va la prendre sous son aile et sur qui elle pourra compter tout au long de sa formation. Mais Phaet ne se fera pas que des amis, et devra se méfier de deux autres participants, Jupiter et Callisto qui sont prêts à tout pour atteindre la première place.

Le personnage de Phaet est très attachant, car comme Katniss dans Hunger Games ou Béatrice Prior dans Divergente, cette jeune fille qui mène une vie sans soucis, entourée par sa famille et son meilleur ami va devoir faire face à la perte de ses repères et abandonner sa vie d’avant pour sauver les siens. En intégrant la Milice, Phaet va faire preuve de courage et de détermination pour réussir à survivre dans un environnement hostile et montrer à ses adversaires de quoi elle est capable. Ces expériences personnelles vont lui permettre de grandir beaucoup plus vite que toutes les autres filles de son âge, mais malheureusement Phaet n’est pas au bout de ses peines. Entre complots et trahisons, amitiés et amours, la jeune adolescente va devoir faire face à certaines révélations concernant sa famille et la vie sur la Terre qui vont changer sa vie à jamais.

Pour conclure, « Moon » est une très belle découverte (il ne faut donc pas se fier à la couverture): une dystopie mêlant à la fois de l’action et du suspens, dans lequel on fait la rencontre de la jeune Phaet, une héroïne peu ordinaire qui a du caractère et qui est prête à tout pour sauver sa famille, mais aussi d’autres personnages secondaires attachants. J’ai passé un très bon moment en lisant ce livre, et j’attends la sortie du tome deux avec impatience. Je pense que ce roman ravira les fans d’Hunger Games ou de Divergente.

Aurore Mushi

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

2 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :