Chronique cinéma : Prémonitions

3

Aujourd’hui, on se retrouve pour parler cinéma avec le thriller Prémonitions. Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas mis les pieds dans une salle obscure et pour un retour, j’ai plutôt bien aimé ce film. Enfin, j’ai surtout aimé la fin…

Chronique cinéma : Prémonitions

Synopsis

Un tueur en série énigmatique sévit à Atlanta, laissant le FBI totalement désemparé. Quoi qu’ils fassent, les enquêteurs ont toujours un coup de retard, comme si le tueur pouvait anticiper leurs mouvements à l’avance ! En désespoir de cause, ils se tournent vers le docteur John Clancy (Anthony Hopkins), un médium retraité dont les visions les ont aidés dans le passé. En étudiant le dossier, Clancy devine rapidement la raison pour laquelle le FBI est incapable de coincer le tueur : ce dernier possède le même don divinatoire que lui. Comment dès lors arrêter un tueur capable de prévoir l’avenir ? Commence alors une partie d’échecs impitoyable.

Bande annonce

Mon avis sur Prémonitions

Ca y est, l’automne est là. Il fait froid, il y a du vent, les feuilles tombent… Terminé les barbecues et les soirées en terrasse… Il est donc temps de retourner se réfugier au cinéma devant un bon film. Pour mon retour au cinéma, j’ai choisi d’aller voir le film Prémonitions pour une seule raison, et pas des moindres : Anthony Hopkins. J’adore cet acteur et rien que sa présence à le pouvoir de me faire aller jusqu’au cinéma pour regarder un film qui ne me faisait pas plus envie que ça à la base.

L’histoire de Prémonitions n’est pas très originale et a déjà été exploitée dans de très nombreux films. Le FBI se retrouve désemparé devant un tueur en série qui ne laisse aucune trace sur les scènes de crime et qui semblent pouvoir prédire à l’avance quand arrivera la police, ce qu’ils vont découvrir et ce qu’ils vont faire ensuite. Comme d’habitude, les policiers ne sont pas d’une grande efficacité et ne comprennent rien à ce qu’il se passe. Et comme souvent dans ce genre de cas, ils vont faire appel à une personne extérieure. Dans notre cas, ils vont demander au docteur John Clancy (interprété par Anthony Hopkins) de les aider. Ce docteur, en plus d’avoir un cerveau en état de marche et un peu de jugeote, est médium. Ça tombe bien, non ?

Chronique cinéma : Prémonitions

Comme je vous l’avais dit, rien de bien original jusque-là puisque le medium qui aide la police c’est du vu, revu et re-revu dans les films mais aussi dans les séries télé. Ce qui va être un peu original dans Prémonitions c’est que le tueur en série est lui aussi medium ! Et là, ça se complique puisque le tueur et Clancy vont entrer dans un jeu malsain destiné à déterminer qui sera le meilleur medium. Est-ce que Clancy sera assez efficace pour arrêter le mystérieux tueur ?

Bon, côté histoire, ça ne casse pas trois pattes à un canard. Prémonitions est un thriller qui se laisse regarder. On ne passe pas un mauvais moment, loin de là mais on ne ressort pas complètement transie de bonheur en parlant de ce film. J’ai passé un bon moment mais je pense que j’aurai également pu voir ce film simplement en DVD.  Mais il y a tout de même deux petites choses qui me font dire que ce film n’est tout de même pas si mal. La première est la motivation du tueur. Je ne peux pas vous raconter ici comment le tueur choisi ses proies mais  je trouve que ses motivations sont assez rationnelles. Deuxième chose, la fin. Pareil, je ne peux pas vous raconter la fin dans cet article mais elle est assez ouverte pour permettre un débat sur le comment du pourquoi. D’ailleurs, le retour en voiture a été assez agité !

Chronique cinéma : Prémonitions

Le vrai plus de ce film est tout de même le casting, c’est d’ailleurs ce qui m’a poussé à me rendre au cinéma. Rien que le nom d’Anthony Hopkins est généralement un gage de qualité. Et comme j’adore cet acteur, généralement je fonce tête baissée sans même regarder la bande annonce du film en question. Dans ce film, joue également Colin Farrell dont je ne suis pas spécialement fan mais qui ne m’a pas dérangé dans Prémonitions, mais surtout il y a Jeffrey Dean Morgan qui joue Denny dans Grey’s Anatomy ! Un de mes acteurs coup de cœur que j’aime d’amour. Vous pourrez aussi retrouver Abbie Cornish qui joue Fanny dans Bright Star.

 Pour conclure, Prémonitions est un bon thriller qui manque toutefois d’originalité. A voir une fois, peut-être plus en DVD plutôt qu’au cinéma mais si vous êtes fan d’Anthony Hopkins et que vous avez envie de revoir le beau Jeffrey Dean Morgan, vous pouvez tout de même faire le déplacement jusqu’au cinéma.

Smells like rock

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

3 commentaires

  1. Pingback: Ciné Club #38 : Les animaux fantastiques, Swiss Army Man et Don't breathe ⋆ Smells like rock

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :