Avant de t’oublier de Coleman Rowan

7

Ça y est je suis rentrée de vacances et cette fois, promis je ne pars plus en balade et je m’occupe de vous ! Pour commencer cette semaine, je vous propose de découvrir un livre magnifique et très émouvant, Avant de t’oublier de Coleman Rowan publié aux éditions aux éditions Milady.

Avant de t'oublier de Coleman Rowan

Synopsis

Votre âge. Votre adresse. Le visage de votre amant. Jusqu’au nom de votre premier enfant. Que feriez-vous si tous ces souvenirs commençaient à s’effacer ? Voilà la question qu’on se pose en lisant ce roman inoubliable dont le sujet est justement « l’édifice immense du souvenir ». Notre mémoire représente en effet notre identité ; oublier revient donc à disparaître, mourir à soi-même et aux autres, les perdre lentement. C’est à cette lente déliquescence de toutes choses que Claire est confrontée.

Lorsqu’elle entame son journal, elle sait déjà que ce carnet, empli des souvenirs qu’elle tente de sauver du naufrage, constituera bientôt tout ce qui restera d’elle pour ses filles et son mari. Car Claire souffre d’une forme précoce de la maladie d’Alzheimer et doit faire face à une crise familiale majeure au moment même où tout lui échappe. Comment trouver les mots pour sa fille, renouer avec cet étranger qu’est devenu son mari et faire la paix avec son passé avant que vienne l’oubli ?

Mon avis sur Avant de t’oublier

Avant de t’oublier faisait partie de ma PAL (pile à lire) depuis un petit moment mais je n’avais jamais trouvé le courage de me lancer dans cette lecture. En effet, le thème de la maladie, des souvenirs perdus, est un sujet difficile et j’attendais d’être dans une bonne période pour m’attaquer à ce roman. Il m’a semblé que des vacances avec mon amoureux étaient une bonne occasion pour me lancer car je savais que j’allais passer de superbes journées et que le livre ne me minerait pas le moral. Pari réussi parce que j’ai passé des vacances géniales et qu’en plus j’ai découvert un roman magnifique et très prenant.

L’histoire est celle de Claire, une femme d’une quarantaine d’année qui découvre qu’elle est atteinte d’une forme précoce de la maladie d’Alzheimer. Peu à peu ses souvenirs s’effacent, peu à peu elle ne reconnait plus le monde qui l’entoure, peu à peu elle perd le sens de la réalité. Claire sait qu’un compte à rebours à commencer et qu’il faut qu’elle sauvegarde ses souvenirs avant de les perdre à jamais. Son mari, Greg va alors lui offrir un livre de souvenirs dans lequel elle va noter tout ce dont elle se souvient pour continuer à être l’épouse, la mère, la fille qu’elle a été le plus longtemps possible.

Si le thème de ce livre est déjà très difficile, le style d’écriture de Coleman Rowan nous immerge complètement dans la tête de Claire. On vit avec elle sa maladie, on assiste impuissant à la perte de sa mémoire et on lutte malgré tout avec sa famille. Au début Claire reste consciente la plupart du temps, mais au fur et à mesure sa mémoire lui fait défaut de plus en plus souvent et de plus en plus longtemps. Si au début de sa maladie, elle avait simplement oublié comment conduire une voiture, elle va ensuite commencer à oublier son adresse, comment rentrer chez elle, le nom des objets qui l’entoure, le prénom de ses filles et très vite l’identité de cet étranger qui vit chez elle et qui se prétend son mari…

Si Avant de t’oublier est un roman difficile à lire par son thème, c’est aussi un livre magnifique qui vous offre une ode à la vie. Oui, Claire est malade et sa vie est compliquée mais Claire nous prouve aussi qu’il faut profiter de chaque moment, de chaque occasion et qu’il n’est jamais trop tard pour rien. Carpe Diem ! J’ai également beaucoup aimé découvrir la fille ainée de Claire, Caitlin, qui vit une histoire pas simple également et qui doit essayer de reprendre sa vie en main tout en étant présente pour sa mère pour ne rien regretter. Mais je crois que le personnage le plus touchant de ce roman est Greg, le mari de Claire. Même si très vite Claire oublie qui il est, il ne cessera jamais de l’aimer et de la soutenir même dans les pires moments.

Pour conclure, Avant de t’oublier est une histoire magnifique, touchante, émouvante qui vous ne laissera pas ressortir indemne. On s’attache très vite aux personnages, on vit avec eux, on rit avec eux, on pleure avec eux. Malgré le thème très dur de la maladie d’Alzheimer, je vous conseille vraiment de lire ce roman qui saura vous toucher.

Smells like rock

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

7 commentaires

  1. Ça me fait penser au film de Zabou Breitman: « Se souvenir des belles choses… » (là aussi l’héroïne s’appelle Claire et souffre de la même maladie) je note tout de suite ce livre dans mon carnet de lecture…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :