La guerrière d’Argalone : Un choix douloureux de Frédérique Arnould

0

Aujourd’hui je vais vous parler d’un tome 2 que j’attendais impatiemment. J’avais lu le tome 1 de La guerrière d’Argalone grâce au partenariat avec la maison d’édition Artalys que je remercie encore. J’étais sortie de mes habitudes en lisant ce livre car c’est un style que je ne lis pas souvent or j’avais vraiment adoré les aventures d’Alexia. J’attendais donc beaucoup de ce second tome et je dois dire que je n’ai pas été déçu.

La guerrière d'Argalone : Un choix douloureux de Frédérique Arnould

Synopsis

Grâce à sa connaissance de la guerre et à ses dons de magicienne, Alexia a aidé ses compatriotes à chasser l’armée noire, mais l’enlèvement de Tomas par le prince Grahir a entaché cette belle victoire. Accompagnée du capitaine William, de Maxi et de trois autres de ses camarades, elle se lance à la recherche de Tomas dans le royaume ennemi, où la place de la femme est inexistante. Horrifiée de voir autant de cruauté et si peu de considération, elle doit tenir sa langue et contenir sa magie pour ne pas faire échouer sa mission. Heureusement, elle fera de belles rencontres qui l’aideront à supporter cette culture si différente de la sienne. Plongée dans ce monde dont elle ignore tout, elle découvrira ses origines extraordinaires et devra faire des choix douloureux. Arrivera-t-elle à sauver Tomas ? Et Maxi retrouvera-t-il sa place dans le cœur d’Alexia ?

Mon avis sur La guerrière d’Argalone 2

Il y a certains genres littéraires que je lis très peu, la fantasy en fait partie. Non pas que je n’aime pas ça mais c’est un genre que je côtoie plus en film qu’en livre. Et pourtant après avoir lu le premier tome de La guerrière d’Argalone, je me suis rendu compte que j’accrochais vraiment à ce style. C’est ce qui m’a d’ailleurs donné envie de me rapprocher de ce genre littéraire surtout en sachant que je suis une grande fan de Game of Thrones.

J’avais vraiment beaucoup aimé le tome 1 de cette saga que j’avais trouvé originale et très bien écrite. Je remercie d’ailleurs beaucoup l’auteure pour l’envoie de ce second tome. On laissait Alexia dans la fin du premier tome dans une bataille épique durant laquelle Tomas se faisait kidnapper. Le second tome démarre exactement là où tout c’est arrêté. Alexia est déterminée à sauver Tomas mais la route jusque là ne va pas être facile.

Je dois dire que même si le roman reprend au même moment que la fin du premier tome, j’ai d’abord été un peu perdu dans l’histoire. J’ai en effet lu ce roman il y a quelque temps déjà et d’habitude je me souviens assez bien des histoires que je lis mais cette fois j’ai eu du mal à me rappeler de qui était qui et je dois admettre qu’un petit résumé n’aurait pas été de trop pour ce remettre dans le contexte. Mais une fois passé ce petit temps adaptation, j’ai été totalement plongée dans l’histoire.

Le rythme est rapide et très bien maîtrisée. J’ai été à nouveau totalement embarquée dans le monde qu’a créé l’auteure. Je trouve d’ailleurs que ce second tome est même au dessus du premier au niveau de l’histoire. En effet, pour sauver Tomas, Alexia et le reste du groupe doivent traverser des contrés éloignées et vont faire la rencontre d’un groupe de femmes qui tentent d’échapper à un royaume où une femme n’est qu’un objet. Je trouvais que le premier tome était assez jeunesse mais je dois avouer que j’ai changé d’avis avec le deuxième et notamment grâce à l’ambiance générale mise en place et à cette nouvelle thématique de l’oppression des femmes. Je dois dire que le traitement de celles-ci m’a donné froid dans le dos parce que cela fait malheureusement écho à certaines sociétés.

J’ai beaucoup aimé la maturité des personnages et en particulier celle d’Alexia. J’avais déjà beaucoup aimé ce personnage dans le premier mais je dois avouer qu’elle m’a surprise encore une fois dans ce roman. Elle est forte et fragile à la fois. Elle vit encore une fois une situation délicate en plus du fait que ses sentiments soient partagés entre Maxon et Tomas et pourtant elle ne m’a pas agacé. Parce que oui, si il y a une chose qui m’agace ce sont les triangles amoureux. Je n’ai jamais aimé ça, je trouve en général les situations agaçantes et la fille fatigante. Dans La guerrière d’Argalone il y a bien un triangle amoureux mais il est réellement bien mené. Dans ce tome ci Tomas n’a pas présent donc il n’y a pas de combat de coq. De plus Maxon est indifférent à Alexia et ne lui court pas après en l’a suppliant de lui accorder un peu d’attention ce qui est agréable.

Pour conclure je dirais que ce second est aussi bon voire même meilleur que le premier. Le royaume mis en place est incroyablement bien écrit. Je remercie encore l’auteure pour son envoie et la félicite pour son écriture qui est fluide et vraiment agréable à lire. Alexia fait définitivement partie de mes personnages féminins préférés. La fin laisse présager quelque chose d’épique pour le tome 3.

Julia Pan

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

J’ai longtemps espéré que Peter Pan vienne me chercher et m’amène au pays imaginaire pour y vivre pleins d’aventures mais à 25 ans je me suis fait une raison. Afin de pouvoir quand même vivre mille vies, je me suis réfugié dans la lecture, les films et les séries.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :