Top 3 des films qui me font voyager

5

Aujourd’hui et ce depuis quelques années, je travaille dans le tourisme. Hélas pour moi, je ne fais pas partie de ceux qui voyagent. Je suis plutôt de ceux qui bossent le week-end et durant les vacances d’été. Du coup, je suis obligée de vivre mes voyages par procuration. C’est pourquoi je vous propose aujourd’hui mon top 3 des films qui me font voyager.

Top 3 des films qui me font voyager

Australia de Baz Luhrmann (2008)

Australia de Baz Luhrmann

Synopsis

Fin des années 30. Lady Sarah Ashley, une aristocrate anglaise hautaine et renfermée, arrive au cœur des paysages sauvages du Nord de l’Australie pour y rejoindre son mari qu’elle soupçonne d’adultère, et qui tente – sans succès – de vendre l’immense domaine qu’ils possèdent sur place : Faraway Downs.
Elle ne tarde pas à découvrir que l’exploitation est au bord de la ruine et menacée par son propre contremaître, Neil Fletcher, un homme sans scrupules de mèche avec un puissant éleveur, prêt à tout pour précipiter la chute du domaine et s’en emparer.
Pour sauver Faraway Downs, Sarah n’a pas d’autre choix que de s’allier à un « cow-boy » local un peu rustre connu sous le seul nom de « Drover », et de parcourir avec lui des milliers de kilomètres à travers les terres aussi magnifiques qu’inhospitalières du pays afin de mener jusqu’à Darwin 1500 têtes de bétail. Peu à peu transformée par la puissance et la beauté des paysages, touchée par la rencontre d’un jeune aborigène orphelin, Sarah découvre des sentiments qu’elle n’avait jamais éprouvés jusqu’alors. Au terme de leur périple, la seconde guerre mondiale a rattrapé l’Australie, et la ville de Darwin doit désormais faire face aux bombardements japonais. Pour la première fois de sa vie, Sarah sait pour qui et pour quoi se battre, et est prête à tout pour sauver ce qui compte désormais pour elle.

Bande annonce

Pourquoi ce film ?

Petite, j’avais nourri une grande obsession pour l’Australie. Je rêvais de découvrir ces magnifiques paysages et d’aller au contact d’une nouvelle culture. Et puis je me suis rendu compte que je ne supportais pas la chaleur alors bon, vous imaginez que l’Australie ça le ferait moyen. Quand j’ai entendu parler de ce film, j’ai voulu le voir de suite parce que c’est un Baz Luhrmann et que jusqu’à ce jour, Moulin rouge reste un de mes films préférés. En plus dans Australia, il y a Nicole Kidman et Hugh Jackman, deux acteurs que j’affectionne et surtout, il se situe en Australie. J’ai tout simplement adoré ce film qui traite des métisses aborigènes, de la seconde guerre mondiale et du romantisme. Les paysages montrés sont juste sublimes et me donnent envie de faire ma valise.

Australia de Baz Luhrmann

La vie rêvée de Walter Mitty de Ben Stiller (2014)

La vie rêvée de Walter Mitty de Ben Stiller

Synopsis

Walter Mitty est un homme ordinaire, enfermé dans son quotidien, qui n’ose s’évader qu’à travers des rêves à la fois drôles et extravagants. Mais confronté à une difficulté dans sa vie professionnelle, Walter doit trouver le courage de passer à l’action dans le monde réel. Il embarque alors dans un périple incroyable, pour vivre une aventure bien plus riche que tout ce qu’il aurait pu imaginer jusqu’ici. Et qui devrait changer sa vie à jamais.

Bande annonce

Pourquoi ce film ?

Ce film n’était à la base pas une évidence pour moi puisque je ne suis pas une grande fan de Ben Stiller. Alors il faut imaginer qu’un film de et avec l’acteur n’était pas dans mes priorités de visionnage. Et pourtant un jour où il n’y avait pas grand chose au cinéma, je suis allée le voir. Et là mes amis, c’est une claque aller-retour que je me suis prise. Ce film est époustouflant que se soit au niveau des décors, des acteurs, de l’histoire. J’ai aimé suivre la vie de cet homme ordinaire qui va vivre des aventures extraordinaires. Et puis ces paysages… Je suis tombée amoureuse de l’Island et j’espère vraiment y aller un jour. Enfin un gros coup de cœur pour la bande son qui est composée entre autres, d’artistes comme José Gonzales, Jack Johnson ou encore David Bowie.

La vie rêvée de Walter Mitty de Ben Stiller

Into the wild de Sean Penn (2007)

Into the wild de Sean Penn

Synopsis

Tout juste diplômé de l’université, Christopher McCandless, 22 ans, est promis à un brillant avenir. Pourtant, tournant le dos à l’existence confortable et sans surprise qui l’attend, le jeune homme décide de prendre la route en laissant tout derrière lui.
Des champs de blé du Dakota aux flots tumultueux du Colorado, en passant par les communautés hippies de Californie, Christopher va rencontrer des personnages hauts en couleur. Chacun, à sa manière, va façonner sa vision de la vie et des autres.
Au bout de son voyage, Christopher atteindra son but ultime en s’aventurant seul dans les étendues sauvages de l’Alaska pour vivre en totale communion avec la nature.

Bande annonce

Pourquoi ce film ?

Je ne pouvais évidemment pas vous parler de voyage sans vous parler de ce film. Et pourtant à la base, je ne devais pas aller au cinéma avec ma famille parce que le film ne m’intéressait pas. J’y suis allée parce qu’Emile Hirsch est un acteur que j’apprécie vraiment et que Sean Penn est le réalisateur. Malgré mes réticences, j’ai eu un gros coup de cœur pour ce film. Bon déjà, c’est une histoire vraie donc forcément j’ai aimé connaitre la vie extraordinaire de Christopher surtout en sachant que moi, je ne suis pas du tout une aventurière. Cependant, j’ai adhéré à son envie de liberté et j’ai moi-même rêvé de lâcher prise. Mais ce qui m’avait surtout marqué à l’époque, ce sont les rencontres de Chris au fil de son voyage avec des personnes qui sont toutes importantes pour sa quête. Il est évident que les paysages sont juste sublimes, moi qui suis une grande fan des Etats Unis, j’ai eu envie d’un jour refaire le chemin de Chris (avec une voiture et de l’argent accessoirement). Là encore, la bande son a été un gros coup de cœur pour moi, j’ai découvert la merveilleuse voix d’Eddie Vedder. L’idée d’écrire des paroles en lien avec le film frise le génie et apporte un gros plus à l’histoire.

Into the wild de Sean Penn

Et vous, quels films vous font voyager ?

Julia Pan

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

J’ai longtemps espéré que Peter Pan vienne me chercher et m’amène au pays imaginaire pour y vivre pleins d’aventures mais à 25 ans je me suis fait une raison. Afin de pouvoir quand même vivre mille vies, je me suis réfugié dans la lecture, les films et les séries.

5 commentaires

  1. Pingback: Hanako fille du soleil levant : ikebana et kendo ⋆ Smells like rock

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :