Lazarus Effect de David Gelb

0

Aujourd’hui je reviens à mes premier amours en vous parlant du film de David Gelb : Lazarus effect. Les films d’horreur et moi c’est une grande histoire d’amour. J’adore en particulier les histoires de fantômes, de malédictions ou de bons vieux serials killer. En revanche, je suis un peu moins fan des histoires liées au diable et autres démons. Du coup Lazarus effect me faisait peu envie mais comme je suis toujours à la recherche d’un bon film qui me donne pleins de frissons, j’ai attendu le soir, éteint toutes les lumières et je me suis lancée.

Lazarus effect

Synopsis

Une équipe de chercheurs ambitieux a trouvé un moyen de ramener les morts à la vie, grâce à un sérum nommé « Lazarus ». Après plusieurs essais réussis sur les animaux, Zoe, un des chefs chercheurs, meurt dans un accident de laboratoire. Désespérés, les autres chercheurs utilisent Lazarus sur elle pour la ramener à la vie, ce qui fonctionne. Quand elle commence à développer des capacités surnaturelles, les autres chercheurs réalisent que leur volonté de ressusciter les morts a sûrement ouvert une porte de l’enfer sur notre monde.

Bande annonce

Mon avis sur Lazarus effect

Je vous avais déclaré mon amour pour noël mais je n’avais pas encore mentionné mon adoration pour Halloween. J’adore cette fête parce que c’est une très bonne excuse pour se poser toute la journée et regarder pleins de films d’horreur. D’ailleurs, quand j’étais plus jeune, une de mes amis habitait une maison type Amityville du coup chaque année à Halloween on se préparait des pizzas, des bonbons et pleins de films qui font peur. J’ai toujours été une grande fan de frissons et qu’il soit considéré comme nul ou comme un chef d’oeuvre, je compte essayer de tous les voir.

Toutefois, j’ai mes thèmes de référence. J’adore les histoires de fantômes et ce en grande partie parce que j’y crois. J’aime aussi les slashers type Scream. Je suis aussi assez fan des histoires vraies comme Amityville. Ces derniers temps, on a été gâté en terme de bon film avec notamment The conjuring, Sinister, American Nightmare, Insidious … Du coup, je suis assez contente quand un nouveau film sort en ce moment. Mais Lazarus Effect me tentait moyen et cela pour deux raisons : le côté possession et le côté médical. Cependant en voyant le nom de d’Evan Peters apparaître dans le casting je me suis lancée.

Lazarus Effect

Le film commence assez lentement et nous montre ce que le projet Lazarus fait, à savoir redonner vie à une personne morte. On entrevoit d’ailleurs des essaies sur un cochon puis sur un chien. Et c’est là que j’ai commencé à être moyennement contente parce que les expériences sur les animaux, ça me met énormément mal à l’aise … Mais bon, j’ai quand même continué parce que je savais que ça serait bientôt le tour de Zoé alias Olivia Wilde de devenir le cobaye.

L’idée de base de Lazarus effect est plutôt bonne. Des chercheurs qui souhaitent jouer avec la vie et la mort et qui se brûlent les ailes. Le rythme lent ne m’a pas dérangé car il faut que l’ambiance se mette en place et on est assez intrigué par le comportement de Zoé une fois qu’elle a été ressuscitée. C’est plutôt la seconde partie, beaucoup trop rapide qui m’a déçu. Une fois que Zoé a développé des facultés particulières tout s’enchaîne très vite, elle passe de la jeune femme un peu perdu à une psychopathe en une seconde. J’aurais pu m’en contenter si on expliquait la raison mais même le passé de Zoé qui est la clé de tout ça, est survolé et au final je n’ai pas compris grand chose. Même le pseudo héros de ces films d’horreur qui essaye de s’en sortir quand tout le monde a échoué ne sert pas à grande chose et ça m’a énormément frustré.

Lazarus Effect

Malgré ma déception générale sur ce film, je dois dire que j’ai été surprise par le jeu d’Olivia Wilde. Je ne suis pas sa plus grande fan parce que je la connais surtout pour son rôle dans Docteur House et il faut se l’avouer, il y a toujours une personne qu’on n’aime pas dans les séries et pour moi c’était elle. Hors dans ce film elle m’a clairement bluffé et je l’ai trouvé flippante à souhait. En revanche j’ai été déçu qu’Evan Peters n’est pas un rôle plus développé et joue encore le petit rigolo.

Lazarus Effect

Pour conclure je dirais que Lazarus Effect se laisse regarder mais qu’il ne faut pas s’attendre à une grande histoire. Les acteurs sont convaincants et la mise en scène intéressante mais l’ambiance mise en place dans la première partie retombe comme un soufflé dans la deuxième partie. Et petit conseil, si vous voulez être plus ou moins surpris je vous recommande de ne pas regarder la bande annonce.

Julia Pan

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

J’ai longtemps espéré que Peter Pan vienne me chercher et m’amène au pays imaginaire pour y vivre pleins d’aventures mais à 25 ans je me suis fait une raison. Afin de pouvoir quand même vivre mille vies, je me suis réfugié dans la lecture, les films et les séries.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :