Inhuman, tome 1 de Kat Falls

2

Aujourd’hui, on se retrouve pour parler littérature avec un roman que j’ai beaucoup apprécié : Inhuman, tome 1 de Kat Falls publié aux éditions Milan (collection Macadam).  Vous connaissez mon amour pour les dystopies et avec ce nouveau roman, la collection Macadam continue de me surprendre avec des livres vraiment originaux.

Inhuman, tome 1 de Kat Falls

Synopsis

Un virus a décimé 40% de la population, transformant les humains en animaux. Un mur sépare désormais l’ouest de l’est des Etats-Unis. L’ouest de la zone est saine, l’est la zone sauvage, où vivent ceux qui sont contaminés : les férals. Passer d’une zone à l’autre est illégal, dangereux, complètement fou. Lane vit dans la zone ouest mais pour sauver son père, elle va devoir franchir la ligne et tenter de rester humaine.

Mon avis sur Inhuman

Le tome 1 d’Inhuman est une dystopie comme je les aime. L’histoire se déroule dans le futur, où le monde a été détruit par les humains. Comme nous prenons soin de rien, il est facile d’imaginer un futur totalement détruit par notre faute. Dans ce roman, la faute provient d’un laboratoire qui faisait gentiment des expériences secrètes dans son coin jusqu’à ce qu’un de ses virus prenne la poudre d’escampette et décime presque la moitié de la population américaine.

Ce gentil virus provoque tout d’abord une forte fièvre puis vous transforme petit à petit en animal jusqu’à ce qu’il ne reste plus rien de votre humanité. Vous devenez alors ce qu’on appelle un féral. Comme si cela ne suffisait pas, il existe une cinquantaine de souches de ce fameux virus. Selon la souche qui vous a infecté, vous vous transformerez en un animal différent. Si se transformer en lionne gracieuse et féroce peut être plutôt sympa, vous transformer en petit cochon peut l’être tout de suite moins. Pour contenir le virus une zone sécurisée a été créée et un mur titanesque a été construit pour protéger ses habitants, de la zone infectée laissée à l’abandon.

C’est dans ce monde que vit Delaney, dit Lane. Jeune adolescente qui mène une petite vie tranquille à l’ouest du mur (zone saine) et dont le monde va basculer lorsqu’elle va être arrêtée par le gouvernement qui va lui poser un ultimatum : soit elle décide d’aller de son plein gré dans la zone sauvage afin d’effectuer une mission de récupération, soit le gouvernement exécute son père. Lane qui pensait naïvement que son père était un marchand d’art, découvre en fait qu’il est un récupérateur c’est-à-dire qu’il s’introduit en toute illégalité dans la zone infectée pour y récupérer des objets. Mais Lane ne va pas hésiter longtemps face à cette proposition. Elle ira dans la zone sauvage pour récupérer une mystérieuse photographie et sauver son père qui est la seule famille qui lui reste.

Dans la zone sauvage, Lane va devoir affronter beaucoup de choses nouvelles pour elle. Finit les fêtes entre copains, Lane va entrer dans un monde violent et sans pitié. Elle verra pour la première fois des férals et devra apprendre à se battre ainsi qu’à ne faire confiance qu’à elle-même. Dans son périple, elle sera aidé par Everson, un militaire chargé de garder le mur et par Rafe, un habitant de la zone sauvage qui gagne sa vie en tuant des férals.

Inhuman est une dystopie que j’ai vraiment apprécié. Le roman a un rythme qui vous empêche de vous ennuyer une seule seconde, le lecteur est vite pris dans l’histoire et n’a qu’une seule envie : savoir la fin ! Je redoutais un peu le triangle amoureux qui commence à devenir une habitude dans les romanes jeunesses mais celui entre Lane / Rafe et Everson n’est pas dérangeant. Le côté romance ne prend absolument pas le dessus sur le côté dystopie. La romance est présente sans être dérangeante. De plus, j’ai trouvé les personnages très intéressants. Ils sont tous différents mais attachants à leur manière. Même si on en déteste certain durant quelques chapitres, on finit toujours par bien l’aimer de nouveau dans la suite de l’histoire.

Pour conclure, Inhuman est un très bonne dystopie, avec une histoire original qui m’a rappelé L’étrange cas de Juliette M. qui aborde également les mutations humains / animaux.  Si vous aimez les dystopies ou si vous souhaitez découvrir ce genre littéraire, ce roman est fait pour vous ! Pour ma part, j’ai hâte que le tome 2 sorte pour pouvoir connaître la suite de l’histoire !

Smells like rock

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

2 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :