Prince captif, tome 1 : L’Esclave

7

Aujourd’hui, on se retrouve pour parler littérature avec un roman événement : Prince captif, tome 1 : l’esclave de C. S. Pacat publié aux éditions Milady. Ce roman a fait énormément parlé de lui et à fait l’objet d’un marketing particulièrement soigné. Mais comme on dit, l’habit ne fait pas le moine ! Alors est-ce que ce roman mérite toute cette attention ?

Prince captif 3

Synopsis

Damen est un héros pour son peuple et le légitime héritier du trône d’Akielos. Mais lorsque son demi-frère s’empare du pouvoir, Damen est capturé, dépouillé de son identité et offert comme esclave au prince d’un royaume ennemi.

Beau, manipulateur et létal, son nouveau maître, le prince Laurent, incarne ce qui se fait de pire à la cour de Vere. Mais dans la toile mortelle de la politique Vérétienne, les apparences sont trompeuses, et lorsque Damen se retrouve pris dans un jeu de pouvoir pour le trône, il doit s’allier à Laurent afin de survivre et sauver son royaume.

Sans jamais oublier une règle vitale : cacher sa véritable identité à tout prix. Car l’homme dont il a besoin est celui qui a le plus de raisons de le haïr…

Mon avis sur Prince captif

Prince captif est un roman Kinder surprise. Quand vous regardez son emballage, vous vous attendez à quelque chose de précis et soudain… Surprise ! Vous vous trompiez complètement ! Alors parfois les romans Kinder surprise sont une bonne chose mais parfois, ils vous laissent un arrière goût amer. Quand j’ai reçu Prince captif, j’ai lu le résumé et je m’attendais à un roman épique avec des batailles pour prendre le pouvoir, à des espions, des coups bas et tout ça. J’ai très vite compris que je faisais fausse route ! Prince captif est certes un roman épique où deux frères se disputent un pays mais c’est aussi un roman érotique gay ! Comme je n’en avais jamais lu, je peux vous dire que j’ai été très, très surprise !

Mais revenons à l’histoire de notre Prince captif. Damen est destiné à gouverner Akielos mais son demi-frère en a décidé autrement. Drogué puis expédié comme esclave à Vere, Damen comprend qu’il s’est fait doublé et qu’il va devoir jouer profil bas jusqu’à trouver une solution. A son arrivé à Vere, il découvre qu’il a été envoyé comme cadeau au Prince Laurent afin de servir d’esclave sexuel. Damen va donc devoir se plier à sa nouvelle condition jusqu’à trouver une solution pour rentrer chez lui et reprendre le contrôle de son pays.

Comme je l’ai déjà dit plus haut, je n’avais jamais lu de roman érotique gay. Déjà que les romans érotiques ne m’intéressent pas, je dois avouer que les romans érotiques gay ne font pas partie de ma Wish List. Mais comme il ne faut pas rester sur des mauvais aprioris, j’ai tout de même lu ce roman qui a été approuvé par une bonne partie de la blogosphère. L’histoire est plutôt intéressante, j’aime les histoires de trahisons fraternelles ! J’ai lu ce roman pendant mon visionnage de la saison 5 de Game of Thrones donc je restais dans le même thème (des gens qui s’entretuent pour un trône). J’ai terminé ce roman assez vite et j’avoue avoir été intriguée par la fin du roman qui annonce une suite plus épique que ce premier tome (oui j’y tiens à mes batailles !). Enfin, tout ça c’est sans compter les scènes érotiques…

Les scènes de sexe m’ont vraiment dérangé dans ce roman. Ce n’est absolument pas parce qu’elles mettent en scène deux hommes (je suis quelqu’un de très ouvert) mais parce qu’elles contiennent pratiquement toute de la violence. Prince captif met en scène plusieurs scènes de viol et de rapports non consentis et cela m’a énormément dérangé. Je sais que l’on reste dans le domaine de l’imaginaire, du fantasme mais il m’a tout de même été difficile de lire ces scènes. Même dans un roman, je ne peux pas approuver un viol ou un rapport forcé. Et encore moins sur des enfants ! Je peux comprendre que dans le contexte (des esclaves sexuels au service de leurs maîtres), ces scènes puissent avoir un sens mais personnellement, je n’approuve pas. Pas du tout.

Alors malheureusement, je ne recommande pas ce roman. Malgré un marketing génial, une mise en scène originale et une synopsis qui donne envie, le côté érotique m’a dérangé. Enfin pas le côté érotique mais le côté esclave sexuel plus précisément. Je pense que le fait que ce roman contienne des scènes érotiques devrait être indiqué sur la couverture car en lisant le résumé on s’attend à un roman complètement différent. Mais je suis sur que ce roman plaira à d’autres personnes, comme on dit il en faut pour tout les goûts !

Smells like rock

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

7 commentaires

  1. Pingback: Wild Heart : ma première romance M/M ⋆ Smells like rock

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :