Ciné club #26

15

Aujourd’hui, on se retrouve pour un ciné club ! Ces dernières semaines, j’ai regardé plus de séries que de films mais j’ai tout de même de quoi vous présenter un ciné club plutôt sympa. Malheureusement, pas de gros coup de cœur pour cette fois-ci mais des films sympathiques à regarder et surtout, pas prise de tête. Vous êtes prêt ?

ciné club 26

Sept Vies (bande annonce)

En tant que grande amatrice de drame, Sept vies est un film que je voulais absolument voir car j’en entends souvent parler. Et après visionnage, je comprends pourquoi il a autant de succès ! Je vais même vous avouer que j’ai versé ma petite larme durant ce film.

Sept vies raconte l’histoire de Ben Thomas, un soit disant agent des impôts. On comprend assez vite que Ben n’est pas un agent des impôts mais qu’en plus il possède un lourd secret. En effet, pour se pardonner à lui-même une faute dont le spectateur apprend la nature qu’à la fin du film, Ben décide de transformer la vie de sept personnes. Alors qu’il pense que rien ne peut l’arrêter dans sa mission, Ben va être frappé par un maux inattendu : l’amour.

Ce film est magnifique. Je ne trouve pas d’autre mot pour le décrire, Sept vies est réellement magnifique. L’histoire est très touchante et il faudrait avoir un cœur de pierre pour ne pas être touché par Ben. Qui peut se vanter d’avoir changé la vie de quelqu’un ? Ben lui décide d’améliorer la vie de sept personnes, sept inconnus qui se souviendront de lui toute leur vie. Un film à voir absolument et pas seulement pour la belle gueule de Will Smith !

The voices (bande annonce)

Pourquoi j’ai regardé ce film ? Pour la tête du chat sur l’affiche bien sur ! Bon et la bande annonce est bien barré aussi ! Mais en regardant ce film, je ne m’attendais pas du tout à ça ! Ce film est décrit comme un drame, une comédie et un thriller. Beaucoup trop de mélange, non ? Et pourtant, The voices fait bien partie de ces trois catégories en même temps !

The voices raconte l’histoire de Jerry Hickfang (Ryan Reynolds). Jerry vit à Milton, une petite ville paisible où il travaille dans une usine qui fabrique des baignoires. Jerry est quelqu’un de simple, sans histoire, qui possède deux meilleurs amis : son chat M. Moustache, et son chien, Bosco. Il entretien de longues conversations avec ses animaux qui le conseille au quotidien. Vous l’aurez compris, Jerry a quelques problèmes psychologiques… Et tout s’empire quand il rencontre la belle Fiona dont il tombe profondément amoureux.

Autant vous prévenir dès maintenant, The voices est un film très particulier qui ne plaira pas à tout le monde. Personnellement, j’ai adoré son univers ! J’ai bien accroché à l’humour du film et au personnage de Jerry. Cela m’a également fait plaisir de retrouver Anna Kendrick qui est une actrice que j’apprécie de plus en plus. Je vous conseille de regarder ce film si vous aimez les univers décalé. Les terre à terre, passez votre chemin !

Interstellar (bande annonce)

Le problème avec Interstellar c’est qu’on en a tellement entendu parler que je m’attendais à quelque chose de grandiose ! Et forcément, j’ai été déçu… Enfin pas tout à fait. J’ai beaucoup aimé la première partie du film mais j’ai décroché sur la fin qui est beaucoup trop « What the fuck » pour moi… Et c’est dommage parce qu’avec une autre fin, Interstellar aurait pu être vraiment top !

Pour vous faire un rapide résumé, Interstellar raconte la mission d’un groupe d’astronautes qui a comme mission de trouver une planète viable, capable d’accueillir les humains qui ont détruit la planète Terre. Mais si vous souhaitez en savoir plus sur ce film, je vous conseille d’aller lire la chronique de Jone qui saura mieux vous parler d’Interstellar que moi.

Les humains qui ont détruit la planète à force de vouloir en tirer profit, j’aime l’idée. Partir à la recherche d’une autre planète pour déplacer tout le monde ailleurs, c’est de la science-fiction mais ça passe encore. Mais les histoires de faille d’espace-temps, c’était trop pour moi ! C’est vraiment ce côté qui m’a gêné dans ce film… Mais j’ai vraiment apprécié toute la première partie d’Interstellar donc ce film n’est pas totalement une déception, ni totalement un succès…

My blueberry nights (bande annonce)

Voilà un film que je voulais voir depuis longtemps, et grâce à Netflix (encore lui), j’ai pu enlever un film de ma wish list ! My blueberry nights m’attirait notamment car l’actrice principale est Norah Jones. Norah Jones est une chanteuse que j’apprécie et je voulais voir ce qu’elle valait en tant qu’actrice. Et je n’ai pas été déçue !

Le monde d’Elisabeth s’écroule quand elle découvre que son petit ami l’a trompe. Le cœur brisé, elle erre dans la ville jusqu’à tomber dans un petit bar / restaurant où elle va se lier d’amitié avec le patron (le beau Jude Law). Elle décide alors d’entreprendre un road trip à travers les Etats-Unis où elle va rencontrer plein de gens différents, qui ont tous leur problème mais qui vont tous apporter quelque chose à Elisabeth. Malgré la distance et les rencontres, Elisabeth n’oubliera jamais Jeremy…

My blueberry nights est un très beau film. Son histoire déjà est très belle, on parle de rencontre, d’altruisme, on découvre des histoires touchantes et des personnages très intéressants. Mais en plus de belles histoires, ce film possède un très beau casting : Jude Law (et sa gueule d’ange), Norah Jones (et sa voix envoutante), Rachel Weisz ou encore la talentueuse Natalie Portman. Un beau film qui n’a pas su m’envouter jusqu’au coup de cœur mais qui reste très agréable à regarder.

Le mystère du lapin-garou (bande annonce)

Avec son article sur le film Wallace et Gromit, Lady Deadlock m’a donné envie de me replonger dans les aventures de nos deux compères en pate à modeler préférés. Et comme Le mystère du lapin-garou était disponible sur Netflix, j’ai profité d’un dimanche pluvieux pour le regarder bien au chaud sous ma couette (oui c’était il y a un petit moment, avant qu’une vague de chaleur déferle sur la France).

Alors que le grand concours annuel de légumes approche à grand pas, Wallace et Gromit sont sollicités par toute la ville pour protéger les légumes destinés au concours. En effet, ils ont inventés une technique infaillible (écologique et sans douleur s’il vous plait) afin de capturer les lapins qui s’attaquent aux légumes des citoyens. Mais un terrifiant Lapin-garou a décidé de semer la panique dans toute la ville…

Même à 25 ans, je reste une grande fan de Wallace et Gromit. Et même si j’avais déjà vu Le mystère du lapin-garou, j’ai pris énormément de plaisir à le regarder une nouvelle fois. Si vous ne connaissez pas Wallace et Gromit, je vous invite vraiment à regarder ce super dessin-animé !

Hocus Pocus : les trois sorcières (bande annonce)

Je vous le répète assez souvent, je suis une grande fan de Disney. Que ce soit les dessins-animés ou les films, j’adore ! Oui, même si c’est cucu, niais et tout ce que vous voulez, j’adore me prélasser dans tout ces bons sentiments. Bon parfois, il m’arrive quand même de ne pas aimer et c’est ce qu’il m’est arrivé avec Hocus Pocus.

Max et sa famille viennent de s’installer dans une nouvelle ville et qui dit déménagement, dit nouveau collègue et surtout nouveaux camarades. Alors qu’il n’est pas très populaire, Max décide d’impressionner une jolie jeune fille, en allumant une bougie capable, soit disant de faire renaître trois sœurs sorcières ayant terrorisé la ville de Salem il y a bien longtemps. Malheureusement pour lui, la bougie allumé le soir d’halloween fait réellement revenir les trois sorcières qui sont bien décidé à rester vivre parmi eux pour terroriser toute la ville comme au bon vieux temps.

Je pense qu’Hocus Pocus aurait pu beaucoup me plaire si je l’avais regardé enfant parce que il faut être honnête, il a très mal vieillit… Ce film est destiné à un public assez jeune je pense et malheureusement, je me suis ennuyée durant mon visionnage… Mais bon, je suis tout de même contente d’avoir pu découvrir Sarah Jessica Parker dans un autre rôle que celui de Carrie Bradshaw !

Smells like rock

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

15 commentaires

  1. Mais surtout quel score génial de Hans Zimmer pour Interstellar ! cela faisait longtemps que le compositeur allemand n’avait pas pondu une telle musique ^^

  2. Perso, je trouve le scénario de Sept Vies pas si mal (je veux dire, il surprend) mais je trouve le traitement un peu trop larmoyant à mon goût. Mais Smith s’en sort bien.

    The Voices est pour moi une bonne surprise, il y a un bon mélange entre l’humour et l’horreur, Ryan Reynolds est vraiment excellent (notamment dans les doublages de voix) et finalement le film aborde avec intelligence la maladie mentale.

    Interstellar est un petit chef-d’oeuvre, magnifique sur tous les points, je dois avouer que j’ai versé quelques larmes !

    My Blueberry Nights… ah quel mauvais souvenir, je l’ai trouvé tellement mièvre…

    • Sept vies est fait pour pleurer c’est un fait ! Mais comme tu dis Will Smith s’en sort très bien 🙂
      Pour The voices, on est entièrement d’accord !
      Interstellar… Hum je n’ai pas du tout accroché mais chacun ses goûts
      Je comprends que My Blueberry nights puisse ne pas plaire à tout le monde, il est quand même particulier.

      Merci d’avoir laissé ton avis sur ces films en tout cas 🙂

  3. En plus de Sarah Jessica Parker, on peut aussi remarquer dans Hocus Pocus un certain Sean Murray (futur agent McGee de NCIS!)
    Tu me donne envie pour The voices ! ça a l’air assez trash en fait !

  4. Pingback: Le Prestige : qui sera le meilleur magicien ? ⋆ Smells like rock

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :