Chappie de Neill Blomkamp

9

Je n’arrête pas de vous dire que je n’aime pas la robotique en général et pourtant ces derniers temps je regarde pas mal de films avec cette thématique. Chappie n’avait pas grand chose pour me plaire : un robot, un monde futuriste, des gangsters, une histoire de drogue … Mais étant assez fan de Dev Patel et ayant vu qu’on parlait d’un robot capable de penser et de ressentir des choses, j’ai décidé de lui donner une chance.

Chappie de Neill Blomkamp

Synopsis

Dans un futur proche, la population, opprimée par une police entièrement robotisée, commence à se rebeller. Chappie, l’un de ces droïdes policiers, est kidnappé. Reprogrammé, il devient le premier robot capable de penser et ressentir par lui-même. Mais des forces puissantes, destructrices, considèrent Chappie comme un danger pour l’humanité et l’ordre établi. Elles vont tout faire pour maintenir le statu quo et s’assurer qu’il soit le premier, et le dernier, de son espèce.

Bande annonce

Mon avis sur Chappie

Avant de regarder ce film,  je dois dire que je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre. Je n’avais pas regardé la bande annonce, je viens de découvrir l’affiche du film et je n’avais pas lu le synopsis. Vous allez me dire pour une fille qui n’aime pas les robots, c’est assez spécial de regarder ce genre de film. C’est vrai, mais la seule chose que je savais c’est que Chappie est un robot qui a des sentiments et qui se retrouve à devoir évoluer dans un environnement alliant drogue et banditisme. En commençant mon article, j’ai trouvé des affiches qui rendaient beaucoup plus hommage au film avec un Chappie robot qui fait des dessins d’enfants.

Chappie de Neill Blomkamp

On se retrouve en Afrique du Sud où le taux de mortalité est au maximum. Deon un jeune génie, a créé des robots policiers ultra perfectionnés mais il souhaite voir plus loin que cela en leur donnant des émotions et surtout la possibilité de faire leurs propres choix. En essayant de réaliser son projet, il se fait kidnapper par des bandits qui souhaitent utiliser le robot pour commettre un cambriolage. Mais pour cela, il faudra apprendre au robot les bases de l’humanité, selon les critères de chacun des personnages.

Je ne suis pas fan des robots c’est vrai, mais c’est plus parce que j’ai peur des hommes derrière le robot et des dérives que cela pourrait apporter. Ce film traite exactement de ce sujet. D’un côté il y a Deon, le créateur qui veut que sa machine fasse ses propres choix mais qui voit ses plans partir en fumée à cause de trois bandits. Chappie est un bébé au début de sa « vie »,  il doit donc tout apprendre comme le bien et le mal. J’ai trouvé le concept excellent avec cette idée de l’apprentissage en fonction de son environnement. De l’autre côté, il y a Yolandi, Ninja et Americano (inscrust de Smells like rock : vous pourrez reconnaître les membres du groupe Die Antwoord que je vous conseille d’écouter) qui ne sont pas forcément de mauvaises personnes mais ils font de mauvaises choses et cette complexité est incroyablement bien montrée à travers les yeux de Chappie.

Chappie de Neill Blomkamp

J’ai aimé voir l’évolution de Chappie, voir le monde à travers lui. Je tire d’ailleurs mon chapeau à Sharlto Copley qui est l’acteur qui joue le robot en motion capture. J’ai d’abord cru que tout était en images de synthèse mais quand j’ai vu les émotions qu’il dégageait, j’ai cherché à savoir qui se cachait derrière cette performance. Pour moi Chappie est LE personnage du film. Il est touchant, il est amusant et émouvant, bref il est plus humain que les humains et je pense que je peux dire que je suis officiellement réconciliée avec la robotique.

J’ai vraiment apprécié ce film pour ce qu’il est. C’est par moments un peu « What the fuck » surtout la fin, l’univers est particulier et parfois la morale est dérangeante mais j’ai ri, j’ai été émue, j’ai eu peur pour les personnages et j’ai vraiment vécu avec eux pendant la durée du film. Visuellement, c’est très impressionnant, je pense d’ailleurs que les fans de science fiction y trouveront leur compte. Mais si comme moi vous préférez du fond dans ce monde de brute, je peux vous assurer que Chappie saura vous séduire.

Chappie de Neill Blomkamp

Un petit mot rapide sur Hugh Jackman que je découvre pour la première fois en méchant et qui se trouvé être très convaincant. Il incarne assez bien la peur que je peux avoir vis à vis de l’homme face à la robotique et je dois dire que même si pour moi son histoire est secondaire, je l’ai trouvé excellent.

Chappie de Neill Blomkamp

Pour conclure, je dirais que Chappie était pour moi un énième film de science fiction avec des explosions, des bandits et des robots et pourtant ce film nous en réserve beaucoup plus. C’est un magnifique film qui apporte une belle réflexion sur l’humanité. Mais c’est aussi un film comique qui vous fera passer un très bon moment.

Julia Pan

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

J’ai longtemps espéré que Peter Pan vienne me chercher et m’amène au pays imaginaire pour y vivre pleins d’aventures mais à 25 ans je me suis fait une raison. Afin de pouvoir quand même vivre mille vies, je me suis réfugié dans la lecture, les films et les séries.

9 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :