La couleur de la haine de Malorie Blackman

2

Aujourd’hui, on parle littérature puisque je me suis enfin replongée dans mon intégral d’«Entre chiens et loups » de Malorie Blackman (édition Milan, collection Macadam) avec la lecture du tome 2 « La couleur de la haine ». J’avais eu un immense coup de cœur pour le tome 1 que j’avais adoré et j’avais hâte de pouvoir me replonger dans cette histoire à la fois belle et dramatique.

La couleur de la haine

Synopsis

Callum est mort mais Sephy est toujours là. Et c’est de leur amour interdit que Callie Rose est née. Fille d’un terroriste et d’une traître à son sang, elle n’est encore qu’un bébé métis qu’elle est déjà haïe et méprisée de tous. Sephy, cette jeune mère de 18 ans, fera tout pour protéger sa fille, à la fois des Nihils et des Primas. Mais le plus grand danger vient de Jude, l’oncle de Callie, qui voue une haine absolue à Sephy qu’il considère comme la meurtrière de son frère Callum, et qui projette de se venger sur la petite…

Mon avis

Après avoir lu « Les insurgés », j’ai eu envie de me replonger dans un roman de Malorie Blackman parce que je n’avais pas envie de quitter son univers et son écriture que j’aime tant. Et j’ai choisi de me plonger dans l’intégral D’entre chiens et loups parce que c’est une histoire coup de cœur. Dans un emballage sous forme de belle histoire, on découvre en fait une histoire dramatique, qui vous prend aux tripes et qui réussira à complètement vous retourner. Avec ce tome 2, Malorie Blackman nous plonge dans une histoire beaucoup plus sombre, plus dure, qui vous fera froid dans le dos parfois. La couleur de la haine porte son nom à merveille…

Attention, ne lisez pas la suite de cette chronique si vous n’avez pas lu le tome 1 et si vous souhaitez garder un peu de surprise dans votre lecture. A la fin du premier tome d’Entre chiens et loups, Callum a été pendu pour son appartenance à la milice de la libération et ses activités terroristes. Le père de Sephy lui avait demandé de choisir entre garder son enfant ou sauver Callum. Sephy a choisi de sauver son enfant, dont Callum était le père, et a assisté à l’exécution de Callum en toute impuissance. Jude, le frère de Callum avait alors juré de tuer Sephy, responsable celui-lui de la mort de son frère.

La couleur de la haine commence tout doucement pour finir en apothéose. Sephy vit seule dans un quartier Nihil car elle ne souhaite plus avoir aucun contact avec sa famille. Elle va d’ailleurs accoucher d’une magnifique petite fille, Callie Rose qui est la première métisse Nihil / Prima. Mais son accouchement sera la seule période heureuse de la vie de Sephy… Jude, qui l’a tient pour responsable de la mort de Callum, a décidé de s’en prendre à Callie Rose dès que possible pour lui faire ressentir la douleur de la perte d’un être cher. Alors que Sephy se réfugie chez la mère de Callum, sa vie va continuer à partir en morceaux.

J’ai trouvé ce tome 2 d’Entre chiens et loup vraiment très dur. On y parle meurtre, vengeance, racisme, harcèlement,… Si j’ai eu du mal à entrer dans l’histoire au début, j’ai très vite enchainé les chapitres pour savoir la suite. Les premiers chapitres alternent entre le point de vue de Jude et celui de Sephy. Les passages de Sephy sont souvent de forme de lettre qu’elle adresse à sa fille, ce qui est un point fort pour La couleur de la haine.

En parlant de Sephy, j’ai eu beaucoup de mal à la cerner dans ce tome. Autant dans le tome 1, je l’avais trouvé forte et courageuse, autant de celui-là elle m’a agacé pendant un très long moment. Alors que sa vie s’effondre, la seule chose qu’elle trouve à faire est de se lancer dans une carrière de chanteuse ! Je n’ai pas compris ses choix, ni ses combats,… Quant à Jude, il s’enfonce de plus en plus dans la psychose. Je pense vraiment qu’il a un bon fond mais qu’il se laisse aveugler par sa haine et sa douleur suite à la perte de Callum.

Alors est-ce que j’ai aimé La couleur de la haine ? Si on enlève les deux derniers chapitres du livre, je vous aurais dit non. Le comportement puéril de Sephy m’a énervé et j’ai trouvé ce tome assez lent. Il y a de nombreux chapitres qui ne font pas avancer l’histoire et je me suis parfois ennuyée. Mais. Parce qu’il y a un mais. Mais si on prend en compte les deux derniers chapitres, alors là je classe ce tome 2 dans les coups de cœur ! Bizarre, non ? Mais ce dernier chapitre m’a tellement retourné, je me suis effondrée et j’ai même pleuré après avoir refermé la dernière page (oui, moi j’ai pleuré avec un livre !). Et ce dernier chapitre m’a fait comprendre tout le livre et a éclairé l’histoire d’un tout nouveau jour.

Pour conclure, encore une fois, je ne peux que vous conseiller de vous lancer dans la saga d’Entre chiens et loups ! La couleur de la haine est un livre qui m’a scotché, qui m’a complètement retourné et qui mérite son succès. Un roman à lire très rapidement !

Smells like rock

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

2 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :