Si seulement… de Nicola Doherty

2

Pour mon retour dans les rangs des chroniqueuses de Smellslikerock, car oui cela fait un petit moment que je n’ai pas chroniqué et je m’en excuse, j’ai choisi de vous parler du roman « Si seulement… » de Nicola Doherty publié en novembre dernier et que j’ai pu découvrir grâce au Ladies Club.

Si seulement

Synopsis

Si vous aviez la chance de trouver l’homme de votre vie et le malheur de devenir une fille insupportable ? Zoé a tout gâché avec David, et elle s’en mord les doigts. Si seulement elle pouvait faire machine arrière pour réparer ses erreurs… Contre toute attente, voilà que son voeu se réalise, et elle se réveille six mois avant la rupture. Elle sait désormais quoi faire pour éviter le pire. Alors qu’elle tente de reconquérir celui qu’elle aime, Zoé croise le chemin d’un homme qui va lui donner envie de tourner résolument la page…

Mon avis sur « Si seulement… »

En voyant ce titre « Si seulement…« , on ne peut s’empêcher de faire la comparaison avec le film du même nom réalisé par Gil Junger, où Jennifer Love Hewitt et Paul Nicholls tiennent les rôles principaux. Et la ressemblance ne s’arrête pas seulement à ça, puisque les deux raconte l’histoire d’une personne réalisant un voyage dans le temps afin de retrouver l’être aimé…

Dans ce livre, Zoé, une jeune irlandaise travaillant dans une grande chaine de magasins de prêt-à-porter essaye de se remettre comme elle le peut d’une rupture amoureuse difficile. David, l’homme charmant dont elle est tombée follement amoureuse quelques mois plus tôt, est muté en Amerique et celui-ci en a profité pour mettre un terme à leur relation par la même occasion. En rentrant d’une soirée très arrosée, Zoé éperdument chagrinée suit les conseils d’une vieille dame rencontrée plus tôt dans la journée : elle fait le voeu de pouvoir retrouver celui qu’elle aime…le lendemain matin elle se retrouve 6 mois plus tôt au début de leur relation. Elle décide alors de profiter de cette seconde chance pour éviter à tout prix LEUR rupture…

Je vous entends déjà d’ici : « AHHH ! C’est bon, pas besoin de lire, on connait déjà la fin ! Elle va le récupérer, ils vont s’aimer, faire des enfants et tout ira bien dans le meilleur des mondes ! ». Je vous arrête tout de suite, ce n’est pas tout à fait ce qu’il va se passer, puisqu’un élément perturbateur (c’est comme ça qu’on dit en littérature, oui je sais j’ai bien écouté en classe de 4ème en français!) du nom de Max va chambouler quelque peu sa vie d’une manière bien inattendue. Je ne vous en dirai pas plus, sinon ça servirait à rien de lire le bouquin, et je ne suis pas une spoileuse dans l’âme, en tout cas j’essaye tant bien que mal de me contrôler…

Effectivement, les voyages dans le temps dans la littérature sentimentale c’est du déjà vu, et bien qu’assez emballée par la perspective de me faire un petit roman de gonzesse, j’étais tout de même un peu sceptique face au synopsis. Mais l’auteure Nicola Doherty a su me convaincre petit à petit au fil des chapitres. Alors non, ce n’est pas mon coup de coeur littéraire de l’année, loin de là, mais je n’ai pas freiné des quatre fers pour le lire et c’était même plutôt un plaisir de retrouver Zoé un petit peu tous les soirs, rien que ça, ça prouve qu’il n’était pas si mal.

Commençons par les points positifs de ce roman : tout d’abord le style d’écriture est assez facile à lire et les pensées de Zoé ponctuent très bien l’histoire. J’ai apprécié ce triangle amoureux qui nous conforte dans le fait que oui, ça peut nous arriver de tomber amoureuse de la personne qui ne fallait pas et que la décision à prendre n’est jamais facile. Le dernier point et c’est celui qui m’a le plus emballée, c’est que l’auteure nous prouve par A+B qu’une personne doit nous aimer telle que l’on est : aussi bien le matin au réveil avec la « tête de panda lendemain de cuite » ou lorsqu’on s’est transformée en sosie de Penelope Cruz pour un dîner en amoureux.

Le point négatif, du moins je n’ai pas encore décidé de si c’était vraiment négatif ou pas : c’est la fin. Alors évidemment je ne peux rien vous révéler, mais je n’arrive pas à savoir si celle-ci me convient ou pas, en fait (pardonnez moi du jeu de mot pourri qui va suivre) mais je suis restée un peu sur ma faim !

En conclusion, « Si seulement… » est un bon petit roman de gonzesse gentillet qui se lit très rapidement et qui pourra vous divertir pendant vos longues séances de bronzette (ou de cramage, et oui nous ne sommes pas toutes égales devant la suprématie ensoleillée) !

Jone

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

2 commentaires

  1. J’ai adoré ce livre à sa sortie. Moi aussi je savais la fin avec l’élément perturbateur. 🙂 Moi, elle me gêne un peu car je ne sais pas trop qui a fait quoi. C’est pas ce que je voulais comme fin.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :