Clochette et la créature légendaire

0

Aujourd’hui j’ai cinq ans et je l’assume totalement avec le film d’animation Clochette et la créature légendaire de Steve Loter. Parce que oui il faut l’avouer, même si je suis certaine que la plupart des films d’animation sont plus pour les adultes que pour les enfants, j’ai bien conscience que Clochette n’en fait pas partie. Et pourtant ça ne m’empêche pas d’aimer la plupart des films de cette saga. Alors quand j’ai vu la bande annonce de celui là et qu’en plus il serait centré sur Noa la fée des animaux, j’ai de suite eu envie de le voir.

Clochette et la créature légendaire

Synopsis

Peu après le passage d’une étrange comète verte dans le ciel, la tranquillité de la Vallée des fées se voit troublée par un énorme rugissement que même Nyx, la fée éclaireuse en charge de la sécurité des lieux, n’est pas capable d’identifier. En bonne fée des animaux, Noa décide de pousser un peu plus loin l’enquête et découvre que ce cri provient d’une gigantesque créature blessée à la patte et cachée au fond d’une grotte. Malgré son allure effrayante, cet animal qui ne ressemble à aucun autre et qu’elle baptise bientôt « Grognon », cache un vrai coeur d’or. En l’apprivoisant un peu plus chaque jour, Noa remarque l’attitude étrange de Grognon : il n’a de cesse en effet d’empiler de grandes colonnes de pierre dans chacun des endroits de la Vallée des fées où se prépare le passage des saisons. Intriguée, elle le laisse pourtant faire et tente de démontrer à Clochette et ses amies – mais aussi à Nyx et à l’ensemble des fées éclaireuses qui veulent le capturer avant qu’il ne détruise tout sur son passage -, que son nouvel ami vaut bien plus que l’aspect terrifiant qu’il inspire au premier abord… Qui sait d’ailleurs si cette créature ne pourrait pas être celle dont parle une vieille légende, celle-là même qui sauverait la Vallée d’un orage capable de la réduire à néant ?

Bande annonce

Mon avis

Inutile de vous le répéter à chaque fois mais vous savez que j’aime Peter pan et en particulier l’oeuvre originale. Du coup c’était assez logique que je m’attarde sur les films basés sur Clochette. Bien que je trouve ces films sympathiques, je ne suis pas complètement fan non plus et cela pour deux raisons. D’abord, ils s’adressent à un public très jeune et soyons réaliste Peter Pan n’étant pas venue me chercher, je ne suis plus le public concerné. Ensuite, comme je l’ai dit plus haut, j’aime l’histoire de Pan dans sa totalité et surtout pour son côté un peu noir. Or là dans ces films, on est dans la vallée des fées et Clochette, malgré ses colères et son côté têtu n’est pas vraiment la même que dans le livre. Mais bon de temps en temps ça passe quand même bien.

Clochette et la créature légendaire

J’avais assez bien aimé le premier film et adoré le quatrième, par contre j’ai moins apprécié les autres. Toutefois, la bande annonce de celui là m’a plus. Je trouvais le titre en anglais assez pertinent (Tinker Bell and the Legend of the NeverBeast). Et enfin, j’étais contente qu’on ait l’histoire de Noa plutôt que de continuer sur Clochette. C’est une des fées que j’affectionne car elle s’occupe des animaux et la Brigitte Bardot qui sommeille en moi se sent proche d’elle.

Je dois avouer que c’est l’opus que j’ai préféré de tous et cela pour une raison principale : Grognon. Cette créature magique correspond aux codes Disney, c’est à dire qu’elle parait vilaine mais on sait tous qu’elle ne l’est pas tant que ça. Et pourtant le « monstre » reste assez impressionnant avec ses gros yeux verts. Je l’ai trouvé attachant, marrant et tellement touchant. Son duo avec Noa fonctionne totalement, même sur une vieille comme moi. Parlons de Noa d’ailleurs, elle est la fée que j’avais le plus envie de découvrir et je n’ai pas été déçue parce que son histoire et son amour pour tous les animaux donnent une bonne leçon sur la différence.

Clochette et la créature légendaire

Alors ne nous y trompons pas, ce Disney reste pour un public jeune voire même très jeune ou pour les grands fans de Clochette. Toutefois, j’ai trouvé que la créature légendaire apporte une réflexion plus mature que pour les autres. Grognon est considéré comme dangereux et nuisible pour la communauté des fées alors forcément on ne veut pas de lui. Il n’y a bien sur que Noa pour aller au delà des apparences et apprendre à connaitre Grognon.

Bon, bien sur j’aurai aimé pousser la réflexion un peu plus loin sur « les méchants ne sont pas ceux qu’on pense » mais bon je sais que c’est n’est pas tellement le but alors j’ai pris le film pour ce qu’il était, un bon divertissement qui a même réussi à craquer mon coeur de pierre (oui j’ai pleuré à la fin ….).

Clochette et la créature légendaire

Pour conclure je vous dirais que si vous êtes fan de la saga Clochette et que vous avez envie de passer un bon moment je vous recommande Clochette et la créature légendaire. Vous serez sans doute touché par Grognon et éblouie par le soin prit dans la réalisation.

Julia Pan

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

J’ai longtemps espéré que Peter Pan vienne me chercher et m’amène au pays imaginaire pour y vivre pleins d’aventures mais à 25 ans je me suis fait une raison. Afin de pouvoir quand même vivre mille vies, je me suis réfugié dans la lecture, les films et les séries.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :