Divergente, tome 2 : Insurgés

10

Aujourd’hui, je reviens avec le phénomène Divergente. Avant d’aller voir le deuxième volet au cinéma, je voulais absolument lire le livre adapté : Divergente, tome 2 : Insurgés de Veronica Roth. Malgré que j’adore cette saga, je trouve que ce deuxième volet est en dessous du premier… Je vous explique tout !

divergente tome 2

Synopsis

Le monde de Tris a volé en éclats. La guerre a dressé entre elles les factions qui régissent la société, elle a tué ses parents et fait de ses amis des tueurs.
Tris est rongée par le chagrin et la culpabilité.
Mais elle est Divergente. Plus que tout autre, elle doit choisir son camp et se battre pour sauver ce qui peut encore l’être…

Mon avis

A la fin du premier tome, la guerre faisait rage entre les factions. Les érudits ont mis au point une technologie leur permettant de contrôler les membres des autres factions afin de les transformer en Rambo sans cerveaux. Leur but était d’éliminer les Altruistes, faction d’origine de Tris. Avec l’aide de Quatre, Tris a réussi à stopper la simulation et surtout le massacre qu’elle a entraîné.

J’avais beaucoup aimé ce premier tome. Déjà j’adore les dystopies, ce n’est un secret pour personne, et Veronica Roth, avec Divergente, a réussie à créer un monde captivant. Une société divisée en factions, où chacun à un rôle bien précis pour que la société soit fructueuse et juste avec tous ses membres. Cela ressemble à un monde idéal, non ? Et bien pas tant que ça…

Dans ce deuxième tome, la chasse aux divergents est lancée ! Les érudits veulent en capturer un maximum afin de les étudier et de trouver une nouvelle simulation efficace sur eux (pour rappel, les divergents ne sont pas touché par la simulation, ce qui a d’ailleurs permis à Tris et Quatre de sortir vivant du siège des Audacieux lors de l’attaque des érudits). Je pense que tout le monde a compris que les érudits souhaitent également éliminer les divergents qui représentent une menace pour eux. En plus de cette chasse, la guerre divise les factions. Les érudits trouvent un soutien auprès des traîtres audacieux qui ont rejoint leur combat. En face, les audacieux restants se joignent aux fraternels et à ce qu’il reste des altruistes pour renverser la leader des érudits responsables de tout ce bazar, Jeanine Matthews. Et pourquoi tout le monde se fait la guerre me direz-vous ? Parce que les altruistes voulaient dévoiler une information ultra-secrète alors que les érudits sont contre. Comme quoi, une guerre ça ne tient pas à grand-chose !

En introduction, je vous disais que ce tome de la saga Divergente était en dessous du premier volet et cela pour une principale raison : l’histoire entre Tris et Quatre. J’ai beaucoup aimé découvrir la suite de l’histoire de Divergente mais alors l’histoire d’amour entre Tris et Quatre est d’un ennui pas possible ! Entre eux c’est « je t’aime, moi non plus » pendant 300 pages ! Et j’ai vraiment trouvé ça très, très long. Ils s’aiment, ils s’engueulent, ils ne s’aiment plus. Ils se re-aiment, ils s’engueulent de nouveau, et ils font la gueule. Et on est repartie pour un tour. Leur histoire gâche vraiment tout le roman… Et si Tris était un personnage que j’avais beaucoup aimé dans le premier tome, elle m’a fortement agacé dans ce deuxième volet. J’ai eu beaucoup de mal avec son attitude, avec ses réactions. J’avais juste envie de la prendre par les épaules et de la secouer en lui hurlant dessus pour qu’elle se bouge et qu’elle redevienne l’audacieuse du premier Divergente.

Malgré ces quelques points négatifs, le tome 2 de Divergente possède également de nombreux points positifs. J’ai aimé découvrir les autres factions, dans le premier volet on connaissait les Altruistes et les Audacieux mais le fonctionnement des Fraternels et des Érudits n’étaient pas très détaillé.  Il est intéressant de découvrir comment chaque faction fonctionne, leurs rituels, leurs coutumes,… Dans les points positifs, je noterai également les nombreux rebondissements. Il est vrai que même si le rythme est ralenti à cause d’une histoire d’amour bancale, Veronica Roth réussie à captiver le lecteur en cachant des rebondissements là où on ne les attend pas. Bon je ne peux rien vous révéler ici de peur de spoiler les personnes qui n’ont pas encore lu ce second tome, mais j’ai engueulé comme ma liseuse quelques fois !

Pour conclure, un second tome de Divergente tout de même en-dessous du premier. Il y a moins de passion, moins de surprise et Tris est assez énervante mais l’histoire avance très vite. Et vu la fin de ce tome, j’ai tout de même hâte de découvrir la suite et fin de cette saga. Je compte également aller voir le film au cinéma prochainement donc je vous ferai très vite un comparatif entre le livre et le film.

Smells like rock

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

10 commentaires

  1. Pour ma part, j’ai lu ce second tome dès sa sortie donc quand je suis allée voir le film au ciné, je ne me souvenais presque de rien ^^ Mais je me souviens avoir bien aimé. Quant au film, il est bien que le premier mais je ne t’en dit pas plus pour ne pas te spoilé 🙂

  2. J’avoue que Tris m’a vraiment agacé aussi dans ce tome ! mais sinon j’ai bien aimé 🙂 l’adaptation est bien, mais un peu différente également, Tris est moins agaçante par ex

  3. Nolwenn (Hanako) on

    J’avais autant adoré le premier tome que ce second tome, mais c’est vrai que l’histoire de Tris et de Quatre prend beaucoup de place dans ce livre! Il faut que j’aille voir le film aussi 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :