Ten Tiny Breaths, tome 1 : Respire de K.A. Tucker

6

Aujourd’hui je vais vous parler d’une sortie que j’attendais avec grande impatience. J’avais repéré ce livre en VO il y a un sacré moment et puis j’ai appris qu’il allait être traduit en français et qu’en plus les trois tomes sortiraient apparemment chaque mois. Malgré sa couverture que je déteste, j’attendais beaucoup de ce roman alors déçue ou pas ?

Respire

Synopsis

À à peine 20 ans, la vie de Kacey bascule dans la tragédie : ses parents, sa meilleure amie et son copain meurent dans un accident de voiture. Elle est la seule survivante de la famille, avec sa sœur Livie qui n’était heureusement pas avec eux ce jour-là. Alors qu’elles sont confiées à la garde d’un oncle et d’une tante peu scrupuleux, Kacey décide de prendre sa vie et celle de sa sœur, en main. Ensemble elles vont tenter de se reconstruire à l’autre bout du pays, en Floride.

Mon avis

Vous savez sans doute déjà que la littérature érotique et moi en général ça fait deux. Mais je fais une différence avec le new adult qui pour moi traite de sujet assez sérieux tout en incluant de très légères scènes « olé olé » sans vraiment aller plus loin. Mais ces romans sont souvent placés dans le rayon érotique, ce qui fait que j’aurais pu passer à côté de plusieurs romans qui m’ont finalement beaucoup plus. Alors quand j’ai vu que Respire était placé lui aussi dans le rayon érotique, j’ai eu un moment où je me suis dit … NON PAS LUI … Mais là, la magie du new adult a opéré…

Kacey est une jeune fille qui a vécu un drame qui l’a profondément marqué, plus qu’elle ne veut bien l’admettre. Mettant de côté tous ses problèmes personnels, elle embarque sa sœur Livie en Floride afin d’échapper à son oncle et à sa tante. Pensant échapper à tous ses ennuies, elle va en réalité être confrontée à plus d’émotions qu’elle ne le pensait.

Ce livre a été clairement un coup de coeur et cela malgré les défauts qu’il présente. J’ai été touché par Kacey même si ce n’est pas un personnage qu’on apprécie vraiment au premier abord. Elle est bourrue, repliée sur elle-même bref on n’a pas forcément envie de s’en faire une amie. Mais ses démons intérieurs donnent envie d’en savoir plus sur elle. J’ai également beaucoup apprécié Livie, sa petite soeur qui est tout le contraire de Kacey malgré le fait qu’elle aussi, a été marquée par cet accident.

C’est vrai que la force de ce livre est d’inclure plusieurs personnages secondaires qui ont une vraie place dans l’histoire. Parce que même si tout tourne autour de Kacey, rien ne pourrait vraiment se construire sans Storm sa voisine et sa fille Mia, Dan l’officier de police… Et je ne peux pas parler des personnages sans mentionner Trent… Bah oui c’est un new adult, il faut bien qu’il y est le bel Apollon et même si je déplore un peu le fait qu’il s’agit toujours du même style d’homme, on peut complètement le placer dans la catégorie des book boyfriend. Il est tout ce qu’on veut d’un homme ou alors il faut vraiment être difficile et en plus il a un rôle plus important qu’on pourrait le penser.

Le deuxième point positif dans ce roman, ce sont les points psychologiques abordés. On parle de pardon, de traumatisme, d’empathie. J’ai aimé voir comment le personnage de Kacey évolue avec tout ça, surtout que je trouve tous ces thèmes très actuels. J’ai été touchée par ce qui c’est dit surtout grâce à un personnage en particulier mais je vous laisserais le découvrir à la fin du roman !

Toutefois ma chronique ne serait pas complète si je n’abordais pas les points négatifs. Tout d’abord l’intrigue principale est certes très intéressante mais le retournement est prévisible, on le devine en quelques phrases au milieu du roman et j’ai vraiment souhaité ne pas l’avoir deviné jusqu’à ce que je me rende compte que j’avais raison. Ensuite, comme pour le young adult, les thèmes abordés sont certes forts mais un peu survolés et la fin arrive un peu comme une cheveu sur la soupe.

Pour conclure je dirais que j’ai vraiment apprécié ce roman, jusqu’au coup de cœur. Je pense qu’il faut prendre ce roman pour ce qu’il est, du new adult qui laisse à réfléchir. Si vous n’êtes pas fan du genre, vous lèverez certainement les yeux au ciel plusieurs fois mais si vous vous concentrez sur le fond même du roman, vous serez certainement très touché.

Julia Pan

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

J’ai longtemps espéré que Peter Pan vienne me chercher et m’amène au pays imaginaire pour y vivre pleins d’aventures mais à 25 ans je me suis fait une raison. Afin de pouvoir quand même vivre mille vies, je me suis réfugié dans la lecture, les films et les séries.

6 commentaires

  1. Je commence à lire un peu plus de ce genre là, ça fait du bien d’abandonner de temps en temps l’univers fantastique pour se plonger quand quelque chose de plus contemporain… En général, ça devient des coups de coeur donc pourquoi pas ? ^^ La couverture VF me plait encore assez bien même si la fille a le visage tout rouge 🙂

    • Oui un peu de new adult ça passe bien et on découvre de belle lecture 🙂 J’avoue avoir fait un vrai blocage avec cette couverture mais ça n’enlève rien au charme du livre ^^

  2. c’est vrai que ca m’enervé pas mal aussi la classification ou l’absence de classification dans les rayons.. quand je vois indécent/incandescent juste à côté de 50 nuances de Grey, avec Maybe Someday evidement..
    Et qu’en même temps, dans le même Espace Culturel, je vois dans la section : Adolescent : Callie et Kayden … j’ai envie de hurler..
    d’ailleurs, quand ma fille m’a offert Maybe Someday, heureusement c’était dans un petit Leclerc, y’avait juste un petit rayon livres, tous mélangés.. sinon, on serait passé à côté de Maybe Someday.. ca à l’époque, il aurait été hors de question que j’ouvre un livre qui soit du côté 50 nuances etc..
    Depuis je me fie mieux aux avis du net…
    D’ailleurs heureusement car je serais aussi passé à côté de « Easy » de Tammara Webber, « Jeu de patience » de Jennifer L. Armentrout , mes gros coups de cœur…

    et au fait, pendant que j’y suis, j’ai du mal franchement avec le Young adulte/ New adult..
    parce que Indécent est classé New Adult alors qu’il peut être lu par les jeunes…
    Et L’infini+ un, si on réfléchi, il devrait être Nex adult et est vendu chez les ado.. Tout public..
    c’est complexe.. sur la page de facebook NEw adult, ils explique qu’un New adult c’est : quand la nana vit une mauvaise passe, que le mec est tatoué, qu’ils sont soit à la FAc soit dans le début de leur vie d’adulte… Donc ca colle pour l’infini plus 1 … et pourtant..

    bref, c’est un peu chiant par moment hein 😀

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :