Nos faces cachées d’Amy Harmon

6

Aujourd’hui je vais vous parler d’un livre qui ne vous est sans doute pas inconnu, Nos faces cachées d’Amy Harmon. Vu le tapage médiatique qu’il y a eu sur ce livre avant et pendant sa sortie, je m’étais dit qu’il n’y avait peut-être pas besoin de faire une chronique mais il se trouve que ce roman mérite qu’on en parle.

nos face cachées

Synopsis

Ambrose Young est beau comme un dieu. Le genre de physique que l’on retrouve en couverture des romances. Et Fern Taylor en connaît un rayon, elle en lit depuis ses treize ans. Mais peut-être parce qu’il est si beau, Ambrose demeure inaccessible pour une fille comme elle. Jusqu’à ce qu’il cesse de l’être… Nos faces cachées est l’histoire de cinq amis qui partent à la guerre. L’histoire d’amour d’une jeune fille pour un garçon brisé, d’un guerrier pour une fille ordinaire. L’histoire d’une amitié profonde, d’un héroïsme du quotidien bouleversant. Un conte moderne qui vous rappellera qu’il existe un peu de Belle et un peu de Bête en chacun de nous…

L’avis de Julia

Pour tout vous avouer, je viens juste de refermer la dernière page de ce livre. Et je me suis dit que j’avais besoin d’exprimer ce que ce roman m’avait apporté. J’avais vraiment peur de ne pas aimer ce livre parce qu’il a fait tellement de bruit, qu’il fait partie de ces romans qu’on se sent obligé d’aimer et quand ce n’est pas le cas, on ne comprend pas bien pourquoi. Je fais partie de ceux qui ne sont pas tellement fan de l’écriture de John Green, j’ai bien aimé Hopeless de Colleen Hoover mais sans plus. Alors je me suis dit que celui là ne m’apporterait peut – être pas les mêmes émotions que tout le monde surtout que je ne pleure jamais avec un livre …

Fern et Bailey sont cousins et inséparables. Ils connaissent la vie, la vraie et mènent un quotidien qui leur est propre malgré les handicaps dont ils peuvent souffrir. Ambrose Young est la star de son lycée, beau, bien bâti, champion de lutte, personne ne peut se douter que sa vie n’est pas comblée de bonheur jusqu’à ce qu’il s’engage pour l’armée.

J’ai essayé de me tenir un peu éloignée de tous les articles qui ont été fait sur Nos faces cachées. J’avais entendu pas mal de bon avis lors de sa sortie VO mais j’avais décidé d’attendre sa sortie VF pour me faire ma propre idée. A cause de ça, c’est vrai que j’ai une idée faussée de ce que pouvait être ce livre. Je pensais qu’on parlerait principalement du traumatisme des soldats après guerre, un sujet qui me touche particulièrement mais j’ai eu beaucoup plus.

Cependant, le début du roman a commencé par me décevoir. J’avais l’impression d’être dans un roman jeunesse où les personnages ont 14-16 ans au lieu de 18-20 ans dans le roman. Je trouvais leur quotidien sympathique à suivre mais pas de quoi bouleverser mon coeur de pierre. Il faut attendre une centaine de pages pour que les émotions arrivent et là je vous assure que vous ne lâcherez plus ce roman.

J’ai aimé absolument tous ces personnages et en particulier Bailey. Il est courageux, amical, joyeux, vrai et pourtant il est celui qui a le moins de chance. J’ai aimé qu’il prenne autant de place dans le roman et j’ai aimé son histoire du début à la fin. Pour moi, il est celui qui fait le roman et qui lui donne son vrai côté profond.

Je n’ai rien a reprocher à la romance entre Ambrose et Fern, ces personnages sont tout autant attachants et fort. Mais mon attente n’a pas été comblée vis à vis d’Ambrose. J’avais été beaucoup touché par le film Brothers de Sheridan, sur un soldat brisé après la guerre et je m’étais beaucoup intéressée au sujet. J’étais assez curieuse de savoir comment le young adult pouvait traiter cela et je pense que l’auteur aurait pu aller un peu plus loin.

Cependant, je ne peux pas faire de critique sur ce roman. La plume d’Amy Harmon est juste fabuleuse et je pense que le travail de traduction a été vraiment bien réalisé. Je ne suis pas du genre à mettre des post-it dans les livres pour garder une citation mais là j’ai eu envie de le faire pour une bonne partie du roman. Chaque mot est bien choisi et touche le lecteur en plein coeur.

Pour conclure je dirais que non, ce livre ne m’a pas fait pleurer et je ne sais même pas encore si je peux le considérer comme un coup de coeur. Toutefois, je sais qu’il est nécessaire de le lire et de le partager. Il m’a fait réfléchir sur ma vie, sur la vie des autres et sur de nombreux sujets où mon avis était arrêté. Le message est juste et sincère mais surtout important. Amy Harmon est définitivement une auteure à suivre et je me jetterai sur tous ses prochains livres.

Julia Pan

L’avis de Smells like rock

J’ai terminé Nos faces cachées il y a déjà un petit moment mais je n’arrivais pas à écrire ma chronique. Il m’a fallu quelques semaines pour réfléchir à ce roman et définir si j’avais aimé ou pas. Parce que ce n’est pas si simple à déterminer… J’ai souvent un avis tranché sur les romans, soit j’aime soit je déteste. Après une intense réflexion, j’ai décidé que j’avais bien aimé Nos faces cachées mais que ce n’était pas un coup ni coeur, ni un roman que je relirais un jour par plaisir.

Comme Julia, j’ai mis un peu de temps à rentrer dans l’histoire. Dans les premiers chapitres, je me suis vraiment posée beaucoup de questions. On suit Fern et son cousin Bailey au lycée, leurs interactions avec les autres, on apprend à les connaître. Bon c’est bien écrit mais très banale. Il y a les garçons de l’équipe de lutte et de football qui sont populaires, Fern et son cousin qui sont invisibles pour leur camarade. Fern qui est amoureuse d’Ambrose, le beau gosse inaccessible. Je me suis réellement demandée pourquoi ce roman avait tellement de succès… Je n’avais lu que des avis très positifs et je n’arrivais pas à faire le lien entre les articles lus sur des blogs et le livre que j’étais en train de lire.

Pour vraiment entrer dans l’histoire, il faut lire une bonne moitié de livre. Nos faces cachées prend vraiment de l’ampleur dans la seconde partie du roman je trouve. Les personnages ont grandi, ils sont devenus plus complexes et l’histoire est beaucoup plus intéressante et touchante. Bailey est pour moi le personnage le plus important de ce roman. Ce garçon a une maladie grave qui l’empêche de marcher, de bouger ses bras, d’être autonome et l’oblige à se déplacer en fauteuil roulant. Mais il décide d’être optimiste et de toujours tout voir du bon côté. Le personnage de Bailey est une vraie leçon de vie et d’humilité qui m’a énormément fait réfléchir.

Nos faces cachées c’est un mélange d’histoire d’amour, d’amitié, de solidarité. Un beau bouquet de bons sentiments et de spiritualité. Grâce à plusieurs histoires qui se mêlent et s’entremêlent, Amy Harmon aborde des sujets graves et très difficiles à traiter comme la violence conjugale, la différence physique, le handicap, le traumatisme de la guerre, la mort,… Mais j’ai trouvé ce roman très bien écrit, on ne tombe pas dans la surenchère, dans le dégoulinant d’amour, on sent une réelle sincérité venant de l’auteure.

Ce roman n’est pas un coup de coeur parce que je n’ai pas fondu en larmes en le lisant, je n’ai pas été bouleversé comme certaines lectrices mais je garde tout de même un très bon souvenir de Nos faces cachées et je le recommanderai à mes amis sans hésitation !

Smells like rock

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

J’ai longtemps espéré que Peter Pan vienne me chercher et m’amène au pays imaginaire pour y vivre pleins d’aventures mais à 25 ans je me suis fait une raison. Afin de pouvoir quand même vivre mille vies, je me suis réfugié dans la lecture, les films et les séries.

6 commentaires

    • Je crois que malheureusement c’est ce qui peut arriver quand on attend beaucoup d’un roman, je suis moi même pas autant emballé que je ne l’aurais espéré mais je suis d’accord avec toi sur Bailey ^^

  1. Pingback: Aristotle and Dante

  2. Pingback: L'infini + Un d'Amy Harmon ⋆ Smells like rock

  3. Pingback: La loi du cœur d’Amy Harmon ⋆ Smells like rock

  4. Pingback: Top 10 livresque de 2015 ⋆ Smells like rock

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :