La nuit dernière de Ruthie Knox

1

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler du roman « La nuit dernière » de Ruthie Knox aux éditions Milady Romance que j’ai pu découvrir grâce au Ladies Club. Cet énième roman érotique a t’il réussi à rentrer dans mon palmarès « coup de coeurs » catégorie livre sentimental érotique ?

1409-nuit-derniere_org

Synopsis

L’amour aux heures de pointe.
Mary mène une existence quasi monacale. Son emploi du temps est une mécanique bien huilée. Parmi les travailleurs qu’elle croise matin et soir dans le métro londonien, elle remarque un homme dont le charme ne la laisse pas indifférente.
Un soir, elle dépasse les trois verres de vin qu’elle s’autorise en soirée, et c’est le black-out total. Quand elle se réveille dans le lit de ce bel inconnu, Mary se demande ce qui a bien pu se passer… En plus d’être irrésistible, Nev, sculpteur à ses heures perdues, est talentueux. Il n’en faut pas davantage pour faire chavirer le cœur de Mary. Mais la mère de Nev ne pense qu’à une chose : le caser avec une épouse digne de ce nom. Et Mary ne trouvera sûrement pas grâce à ses yeux…

Mon avis :

Je vous entends déjà d’ici : encore un roman érotique ! C’est vrai que maintenant les auteurs ne savent plus comment écrire des romans à l’eau de rose sans avoir à ajouter des scènes intimes décrites dans les moindres détails. En espérant que cette mode (plus qu’étirée maintenant) finisse par passer… En attendant, je vais tout de même vous donnez mon avis sur ce livre.

Mary est une jeune femme assez tourmentée qui travaille chez un conservateur d’art, elle a une vie bien rangée et elle s’impose des règles très strictes : pas de sorties, pas de folie et surtout pas d’homme dans sa vie (et oui je sais faire des rimes). Son quotidien est ultra millimétré à tel point qu’elle sait exactement comment se passera sa journée et surtout qui prendra le métro avec elle. Un jour, alors qu’elle s’était absolument interdit toutes sorties, elle se voit obligée d’aller boire un verre pour pouvoir obtenir une pièce très importante pour l’exposition tant attendue de la galerie d’art pour laquelle elle travaille. Cette soirée devait se passer sans accroc, mais c’était sans compter sur les verres qui se remplissaient aussi vite qu’ils se vidaient… Alors qu’elle attendait le métro légèrement éméchée, elle tomba sur City : un homme très séduisant qui prend le métro tous les matins avec elle. Refusant de lui donner son adresse afin qu’il la raccompagne chez elle, il décida de la ramener chez lui. Cette rencontre va totalement bouleverser sa vie et Mary va devoir renoncer à certaines de ses règles…

Je vous l’accorde l’histoire est du déjà-vu mais bon, moi j’aime bien quand même de temps en temps ça permet de pouvoir deviner la fin… J’ai presque l’impression d’être devin. Par contre, La nuit dernière est loin d’être un coup de coeur. Tout d’abord pour le style d’écriture que je trouve beaucoup trop plagié sur la série des Beautiful de Christina Lauren. En effet, l’auteure alterne le point de vue de Mary et celui de City. En temps normal c’est un style qui j’apprécie beaucoup puisque j’aime bien connaitre le point de vue de l’homme qui est souvent plus intéressant que celui de la femme. Mais dans ce roman c’est raté, en effet tout le roman est écrit à la troisième personne, donc on est plongé dans les pensées de l’un ou de l’autre sans que ça soit écrit à la première personne, ce qui est très déroutant. De plus, le fait de combiner cette alternance de point de vue sur un roman érotique c’est du déjà-vu et pour moi ça ne passe pas.

Ensuite, en ce qui concerne la description des scènes érotiques, je trouve que c’est entre deux, l’auteure souhaite insérer un style érotique dans son roman mais celui-ci n’est pas assez assumé à mon goût, elle ne va pas assez au fond des choses (sans mauvais jeux de mots bien sûr).

Pour finir, l’histoire est trop simpliste et gentillette à mon goût, le seul point intéressant est le passé de Mary qui fut très mouvementé et que l’auteure a su garder en suspens jusqu’à la fin du roman. Mais là encore c’est raté, l’auteure reste en surface de ces événements, cela aurait pu être beaucoup mieux développé et utilisé.

En conclusion, un roman sentimental érotique gentillet qui se laisse facilement lire un dimanche pluvieux sous la peau de bête avec un bon chocolat chaud. Je vous le conseille en dernier recours si vraiment vous avez que ça sous la main et que vous êtes d’humeur coquine et romantique.

Jone

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

Un commentaire

  1. Ce n’est pas du tout une romance érotique à mon avis même si certaines scènes sont assez hot. C’est une lecture sympathique même si elle ne révolutionne pas le genre 😉 comme tu l’as remarqué.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :