Chronique cinéma : Une merveilleuse histoire du temps

8

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un film absolument magnifique : Une merveilleuse histoire du temps de James Marsh. Je voulais voir ce film depuis que j’ai vu la bande annonce au cinéma il y a déjà plusieurs mois. Je connais Stephen Hawking par ses théories, ses livres, son apparition dans la série The Big Bang Theory (avis aux connaisseurs) mais je ne connaissais pas son histoire personnelle.  Et si vous avez envie de voir une belle histoire d’amour et de dévouement, ce film est pour vous !

Une merveilleuse histoire du temps

Synopsis

1963, en Angleterre, Stephen, brillant étudiant en Cosmologie à l’Université de Cambridge, entend bien donner une réponse simple et efficace au mystère de la création de l’univers. De nouveaux horizons s’ouvrent quand il tombe amoureux d’une étudiante en art, Jane Wilde. Mais le jeune homme, alors dans la fleur de l’âge, se heurte à un diagnostic implacable : une dystrophie neuromusculaire plus connue sous le nom de maladie de Charcot va s’attaquer à ses membres, sa motricité, et son élocution, et finira par le tuer en l’espace de deux ans.
Grâce à l’amour indéfectible, le courage et la résolution de Jane, qu’il épouse contre toute attente, ils entament tous les deux un nouveau combat afin de repousser l’inéluctable. Jane l’encourage à terminer son doctorat, et alors qu’ils commencent une vie de famille, Stephen, doctorat en poche va s’attaquer aux recherches sur ce qu’il a de plus précieux : le temps.
Alors que son corps se dégrade, son cerveau fait reculer les frontières les plus éloignées de la physique. Ensemble, ils vont révolutionner le monde de la médecine et de la science, pour aller au-delà de ce qu’ils auraient pu imaginer : le vingt et unième siècle

Bande annonce

Mon avis

Stephen Hawking est connu mondialement pour ses théories sur le temps. Chercheur en physique, tout le monde connait son nom, sa réputation n’est plus à faire. Mais qui connait véritablement son histoire ? Handicapé à cause d’une grave maladie, une dystrophie neuromusculaire, Stephen Hawking lutte chaque jour pour continuer à vivre, repousser encore et encore les lois de la physique et surtout finir ses recherches sur l’origine du monde.

Une merveilleuse histoire du temps

Une merveilleuse histoire du temps raconte la vie personnelle de Stephen Hawking mais survole également ses grandes avancées dans le domaine de la science. Tout commence à l’université de Cambridge où Stephen entame un doctorat en physique. Etudiant brillant, il sympathise très vite avec le professeur Dennis Sciama qui va l’aider à arriver au bout de ses recherches. A une fête, il rencontre la très belle Jane, une étudiante en art pour qui il a immédiatement un coup de foudre. Alors qu’un avenir brillant sourit à Stephen, il va découvrir qu’il a une maladie grave qui va peu à peu le priver de l’usage de son corps et qui lui laisse seulement deux ans à vivre. Mais Stephen ne compte pas se laisser abattre et va profiter du temps limité qu’il lui reste pour finir son doctorat.

Soyons honnête, vous rencontrez un homme qui répond à toutes vos attentes mais qui a seulement deux ans à vivre. Est-ce que vous resteriez à ses côtés en sachant que vous allez le perdre prématurément ? Je pense que peu de personne ont assez de force en eux pour affronter la maladie et surtout la mort. Mais Jane fait partie de ces personnes. Elle sait que c’est un combat perdu d’avance mais elle choisit de rester aux côtés de Stephen, de l’accompagner du mieux qu’elle peut et de lui donner quelque chose de très important : de l’espoir. A eux deux, ils vont construire une très belle famille mais aussi repousser les limites de la science. Bon, ne me demandez pas de vous expliquer les théories de Stephen Hawking parce que je n’ai pas les connaissances scientifiques nécessaires pour le faire mais après avoir vu Une merveilleuse histoire du temps, je pense pouvoir résumer grossièrement son travail par le fait qu’il cherche une équation simple expliquant la naissance de l’univers. Que tous les scientifiques qui passeront par là me pardonne.

Une merveilleuse histoire du temps

En lançant ce film, j’avais peur que le réalisateur ne s’attarde trop sur les recherches scientifiques de Stephen Hawking et que des personnes comme moi qui n’ont absolument pas suivit une filière scientifique soient complètement perdu à cause du jargon scientifique. Mais pas du tout, vous pouvez vous lancer sans craintes ! Les théories de Stephen sont expliquées assez simplement pour que le spectateur puisse suivre sans se sentir complètement ignare. Et Une merveilleuse histoire du temps s’attarde plus sur la vie personnelle de Stephen plutôt que sur ses recherches. L’histoire de Stephen et Jane Hawking est vraiment fabuleuse, et de savoir que cette histoire est vraie rend tout cela encore plus beau. Voir autant de dévotion, d’amour et de loyauté entre deux personnes est vraiment incroyable. Désolée, c’est mon côté fleure bleue qui ressort !

Les acteurs ont également fait un travail impressionnant sur ce film, surtout Eddie Redmayne qui incarne Stephen Hawking. Il a réussit à retranscrire le maladie du chercheur à la perfection et la ressemblance physique est frappante. Enfin surtout au début du film avec le Stephen étudiant. Dans ce film, on retrouve également Felicity Jones dans le rôle de Jane Hawking et un visage que les fans d’Harry Potter auront reconnu, David Thewlis qui joue le professeur Dennis Sciama mais qui est plus connu sous les trais de Remus Lupin.

Une merveilleuse histoire du temps

Pour conclure, Une merveilleuse histoire du temps est un film magnifique et bouleversant que je vous conseille vraiment de voir. Il ne faut pas se laisser impressionner par les théories scientifiques car le film met l’accent sur la vie personnelle du grand Stephen Hawking. J’ai été ravie d’en connaître plus sur lui et j’hésite même à acheter son livre pour en savoir plus sur son travail. Je retiens particulièrement une scène qui m’a vraiment marqué, quand Stephen va voir un opéra à Bordeaux, la musique, les lumières, tout est parfait ! A voir de toute urgence !

Smells like rock

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

8 commentaires

  1. Pingback: Le silence de Mélodie de Sharon M. Draper ⋆ Smells like rock

  2. C’est un film que j’aimerais beaucoup voir et ton avis me motive encore plus pour prendre le temps de le regarder ! Je crois que ce film va me faire pleurer mais il en vaut la peine vu toutes les belles choses qu’on dit sur lui 🙂

  3. Pingback: Ciné Club #38 : Les animaux fantastiques, Swiss Army Man et Don't breathe ⋆ Smells like rock

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :