Cinquante nuisances d’Earl Grey (parodie)

15

Cinquante nuances de Grey c’est le grand phénomène du moment ! En plus d’entendre parler du livre en long, en large et en travers sur internet, à la télévision, à la radio, dans la salle de pause au travail et même à l’hôpital, voilà que maintenant nous avons le droit au film ! Comme vous l’aurez compris, je ne suis pas une grande fan de cette saga que j’ai trouvé ennuyeuse et très mal écrite. C’est pourquoi, j’ai absolument tenu à lire la parodie « Cinquante nuisances d’Earl Grey » de Fanny Merkin & Andrew Shaffer.

Cinquante nuisances d'Earl Grey

Synposis

Comme le hasard fait bien les choses, Anna, étudiante naïve aux mensurations idéales, a rencontré un homme incroyablement riche, divinement mystérieux, et délicieusement plus âgé qu’elle. Depuis, elle passe son temps à soupirer et à se mordre la lèvre inférieure. Surmonter les cinquante nuisances d’Earl Grey ne sera pas une mince affaire. Entre son admiration sans bornes pour le groupe Nickelback, son insupportable penchant pour le goût de la Bud Light et sa singulière addiction au BDSM (Bardes, Dragons, Sorcellerie et Magie), Anna n’est pas au bout de ses surprises… et vous non plus.

Mon avis sur Cinquante nuisances d’Earl Grey

Avant de vous parler de cette parodie, il faut que je remette ma lecture dans son contexte. La romance érotique est un phénomène littéraire qui commence enfin a s’essouffler.  Tout a commencé avec le maintenant célèbre « Cinquante nuances de Grey » qui a défrayé la chronique à sa sortie. Un livre qui osait inclure des scènes de sexe explicites, cela semblait révolutionner le monde de la littérature bien que ce genre existe depuis très longtemps. Bref, E. L. James décroche le jackpot car tout le monde se met à lire son roman qui au passage est très mal écrit, répétitif à souhait et inintéressant. Mais bon toutes les femmes se remettent à lire, ce roman devient un phénomène de mode et beaucoup d’auteurs décident d’exploiter le filon en sortant des romances érotiques à tour de bras. Tout le monde devient fan du BDSM, le ménagère s’achètent des menottes pour jouer à Christian et Anna et c’est l’euphorie dans les soirées fille.

Sauf qu’après avoir lu « Cinquante nuances de Grey » et tenté de lire deux ou trois autres romans érotiques, pour moi ce fut l’overdose ! Les histoires étaient toutes les mêmes, les femmes étaient condamnées à être des soumises (sauf quelques exceptions comme Beautiful Bastard) et les mêmes scènes « de sexe » revenaient encore et encore et gâchaient plus le roman qu’autre chose. J’ai donc arrêté totalement ce genre qui m’exaspère profondément pour revenir à des lectures avec une histoire intéressante et des personnages travaillés. Mais quand Milady a décidé de sortir une parodie de « Cinquante nuances de Grey », je n’ai pas pu me retenir de la lire ! On peut même dire que je me suis jetée dessus. Mais est-ce que cette parodie vaut le détour ?

Il faut que j’avoue que les parodies ne sont pas un genre que j’affectionne particulièrement. Je n’en ai jamais trouvé une qui a vraiment réussie à me faire rire. Pourtant, je suis assez bon public dans la vie mais je ne sais pas, côté littérature, je n’arrive pas à trouver un auteur qui arrive à me faire rire aux éclats. Pour en revenir au livre « Cinquante nuisances d’Earl Grey« , je vais avouer tout de suite que je n’ai malheureusement pas été conquise par ce roman. Si j’avais fait une chronique à chaud, juste après ma lecture, elle aurait vraiment été mauvaise envers le roman. Mais j’ai réfléchi à ma lecture (qui date de plusieurs jours… Voir semaines) et ma chronique sera plus nuancée que prévue.

Je vais commencer par les côtés positifs. Ce roman casse vraiment le mythe de Christian et Anna, le beau milliardaire intouchable et la nunuche inexpérimentée et influençable. L’auteure a gardé les grandes lignes de l’histoire mais en tournant les personnages en ridicule. On retrouve donc la même intrigue mais de façon plus humoriste, on se moque vraiment des clichés du roman initial. Il y a quelques moments qui m’ont tout de même fait sourire (quand Christian demande à Anna de remplir un test sexo à la place du contrat dans la version initiale ou quand ils passent leur première nuit ensemble à… L’Holiday Inn) et j’ai aimé retrouver des références à Twilight qui rappellent que la saga « Cinquantes nuances… » est à la base une simple fanfiction sur Twilight.

Venons en aux points négatifs. Tout d’abord, je n’ai pas aimé la façon dont l’auteur a retravaillé les personnages de Christian et Anna. D’accord, c’est une parodie mais on tombe trop dans le ridicule pour moi. Christian passe d’un milliardaire antipathique et fan de BDSM à un beauf portant des strings argentés et des chemises hawaïennes, fan de Tom Cruise et de lampe lave, qui joue du tambourin et adore les jeux de rôle grandeur nature (on oublie les menottes et les fouets, et on sort son plus beau déguisement d’elfe ou de fée). Anna est encore plus nunuche quand le véritable roman (si, c’est possible) mais qui, en plus devient vraiment dérangeante vu qu’elle se cure sans arrêt le nez tout au long du roman. Je pense qu’une parodie aurait pu être faite en étant plus subtile et en tombant moins dans le ridicule.

Pour conclure, je n’ai malheureusement pas été séduite par ce roman. On tombe trop dans le ridicule et dans l’absurde pour moi, l’humour est également pas à mon goût mais ce critère reste très subjectif puisqu’il va dépendre de chacun et de ses goûts. Cette parodie est donc ratée pour moi car elle ressemble plus à une fanfiction que j’aurais pu lire sur internet qu’à un véritable roman… Dommage !

Smells like rock

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

15 commentaires

    • Il y a quand même moins de sortie qu’il y a quelques mois… Non ? Peut être que je me fais des illusions mdr
      Et concernant le cas After, je ne préfère rien dire sinon je vais encore m’énerver… Non mais une fanfiction érotique sur les 1D, sérieusement ?! Non, non j’arrête, je ne m’énerverais pas aujourd’hui mdr

  1. Je n’avais jamais entendu parler de cette parodie, mais je me suis mise à rire juste en lisant le titre. Je n’ai même pas lu Cinquante nuances de Grey et ne compte pas le lire non plus, mais si jamais je mets la main sur celui-ci, je pense me laisser tenter !

  2. Ho j’adore !!!! Je suis du même avis que toi sur les  » 50 nuances  » et ton avis sur la parodie me donne envie de le lire tiens ! Va falloir que le trouve et que je l’ajoute à ma PAL

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :