Chronique cinéma : La famille Bélier

4

Aujourd’hui je vais vous parler de La famille Bélier d’Eric Lartigau. Vous savez peut-être maintenant que les films français et moi c’est en général, pas une grande histoire d’amour. Pour que je me déplace au cinéma pour l’un d’eux, il faut vraiment que le sujet me touche … Et là c’est complètement le cas.

La famille Belier

Synopsis

Chez les Bélier, Paula, une adolescente de seize ans est une interprète indispensable pour ses parents sourds et son frère également sourd, comme, par exemple, répondre au téléphone ou traduire une consultation chez le médecin. Jusqu’au jour où son professeur de musique découvre sa belle voix et la pousse à participer à un concours de la Maîtrise de Radio France… Ce qui inquiète sa famille.

Bande annonce

Mon avis sur La famille Bélier

Bon il faut rapidement que je vous parle de ma vie avant de vous parler du film (promis je fais vite). Alors si ce film me tentais énormément, c’est tout simplement parce que dans mes jeunes années j’avais été fascinée et extrêmement touchée par le livre et le film sur la vie d’Helen Keller, une jeune fille aveugle, sourde et muette. Puis j’avais rencontré des membres de ma famille éloignée qui étaient malentendants. J’ai voulu plus grande devenir éducatrice spécialisée et apprendre la langue des signes. Ça ne c’est pas réalisé mais je reste très attachée à ce « handicap ».

Voila pourquoi quand j’ai vu la bande annonce de ce film, j’ai de suite voulu le voir et cela malgré ce synopsis catastrophique…

On retrouve donc Paula une jeune fille qui depuis toujours est le pilier de sa famille dont tous les membres sauf elle, sont sourds. Entre les appels au banquier et ses cours, elle peine à se trouver une place. Jusqu’au jour où son professeur de musique lui découvre un don pour le chant et lui propose de participer à un concours pour entrer dans une école à Paris. Elle devra alors choisir entre suivre sa propre voie ou reste auprès des siens.

Je dois vous avouer que je suis assez mitigée sur ce film. Alors globalement j’ai beaucoup aimé et je pense que je ne suis pas la seule (pour preuve le nombre de pleureuse dans la salle). Je l’ai trouvé juste et nécessaire mais j’ai été dérangée par certains points.

Pour commencer les points positifs : le film alterne entre humour et sérieux durant toute la durée de la projection et fait mouche à chaque fois. J’ai beaucoup aimé suivre la vie de Paula et je trouve que ce film est assez bon dans le message qu’il veut véhiculer. Le gros plus de ce film, c’est dans un premier temps, la façon dont il est filmé, les images sont sublimes et on a vraiment l’impression de faire partie de leur famille. Je trouve également que les répliques sont efficaces et criantes de vérité. Je félicite Louane pour sa performance qui, je le rappelle ne se destinait pas au cinéma. C’est un peu gauche parfois mais bon je lui pardonne volontiers pour toutes ses prestations musicales.

Mais le vrai plus de ce film est François Damiens. Il est juste parfait en père un peu bourru mais prêt à tout pour sa famille. Ses regards envers sa « fille » m’ont totalement bouleversé et prouvent qu’il est un grand acteur. Je suis également surprise par son jeu d’une personne sourde qui est très convaincant. Je suis d’ailleurs très admirative que chaque acteur ait réellement appris la langue des signes, mis à part Luca Gelberg qui joue le frère et qui lui est réellement sourd. Cela a pris du temps mais donne vraiment de la profondeur au film.

Donc du coup passons aux points négatifs de La famille Bélier… Je n’ai pas cité Karine Viard, que pourtant j’adore, parce que c’est celle qui m’a le moins convaincu. J’ai trouvé son jeu très caricatural et exagéré. Oui les sourds ont des mimiques mais ils ne gesticulent pas non plus dans tous les sens. Dans le caricatural, on a aussi le rôle donné aux parents. Oui ceux-ci, qu’ils soient sourds ou pas, mettent la honte à leurs enfants mais pas au point de se trimbaler avec le pantalon taché de sang à cause des règles de leur fille, dans toute la maison. Mais mise à part ses petits points, j’ai vraiment passé un bon moment.

Bon je reste sur ma position sur le fait que je n’aime pas Michel Sardou et ses chansons mais je suis ravie d’avoir découvert la chanson « Je vole » qui colle parfaitement au film et fait écho à ma vie, ce qui m’a d’autant plus touché. Un dernier petit mot pour dire que je suis également ravi qu’a un certain moment du film, le son est coupé pour que l’on puisse se mettre dans la peau de la famille de Paula.

Pour conclure je dirais que La famille Bélier est à voir parce qu’il est touchant autant qu’il est distrayant. Les personnages sont attachants et donnent envie de faire partie de leur famille. Je suis ravi qu’un film sur la surdité est été fait et j’espère qu’il permettra aux entendants comme aux malentendants de s’ouvrir un peu plus les uns aux autres.

Julia Pan

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

J’ai longtemps espéré que Peter Pan vienne me chercher et m’amène au pays imaginaire pour y vivre pleins d’aventures mais à 25 ans je me suis fait une raison. Afin de pouvoir quand même vivre mille vies, je me suis réfugié dans la lecture, les films et les séries.

4 commentaires

  1. Tellement d’accord ! J’ai trouvé ce film génial !
    J’ai adoré le moment où l’on se met dans la peau du père de Paula ^^.
    Pour Karin Viard, je pense que ce n’est pas temps une représentation des personnes sourdes que le personnage comique du film ^^. Je veux dire, AUCUN parent ne fera ça à sa fille ! ^^ Je vais peut-être un peu loin dans mon analyse… Bref! ^^

    • J’espère qu’auncun parent ne ferais ça ^^ Je pense qu’effectivement elle représente le personnage comique tu as raison mais son sur jeu m’a un peu dérangé mais bon c’est minime par rapport au reste du film que j’ai adoré 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :