After d’Anna Todd

11

En ce moment, je dois l’avouer que je suis d’une faiblesse absolue. Je voulais lire Nos faces cachées d’Amy Harmon depuis un moment mais pour After c’était une tout autre chose. Je n’ai aimé aucun livre érotique que j’ai pu lire. Oui mais voilà on a tellement parlé de ce livre sur les blogs, sur internet et même aux infos, que j’ai fini par craquer. Alors vrai phénomène ou pas ?

After

Synopsis

Tessa est une jeune fille ambitieuse, volontaire, réservée. Elle contrôle sa vie. Son petit ami Noah est le gendre idéal. Celui que sa mère adore, celui qui ne fera pas de vagues. Son avenir est tout tracé : de belles études, un bon job à la clé, un mariage heureux… Mais ça, c’était avant qu’il ne ne la bouscule dans le dortoir. Lui, c’est Hardin, bad boy, sexy, tatoué, piercé, avec un  » p… d’accent anglais !  » Il est grossier, provocateur et cruel, bref, il est le type le plus détestable que Tessa ait jamais croisé.

Et pourtant, le jour où elle se retrouve seule avec lui, elle perd tout contrôle… Cet homme ingérable, au caractère sombre, la repousse sans cesse, mais il fait naître en elle une passion sans limites. Une passion qui, contre toute attente, semble réciproque… Initiation, sexe, jalousie, mensonges, entre Tessa et Hardin est-ce une histoire destructrice ou un amour absolu ?

Mon avis

La littérature érotique ce n’est normalement, vraiment pas pour moi. J’avais découvert ce genre avec la saga Noblesse oblige. C’était très répétitif mais bon ça passait encore. Et puis il y a eu Cinquante nuances de Grey et là je dois vous dire que mon aversion pour ce genre est apparue. J’ai détesté ce livre du début à la fin et en particulier Anna. Après ça, je me suis dit « plus jamais ! ». Maintenant,  j’ai tendance à sauter les passages coquins des autres livres tant je ne supporte pas ce genre de littérature.

Et puis un jour j’ai entendu parler d’After. Ce roman  est écrit par un auteur qui à la base écrivait des fans fiction et qui s’est inspirée d’Harry Style, le chanteur des One direction pour son histoire. Pour couronner le tout, ce livre est un roman érotique. Bref,  il n’avait absolument rien pour me plaire parce que les fans fiction je n’en lis pas, la seule fois où j’en ai lu c’était dans le roman Fangirl de Rainbow Rowell et encore j’ai sauté ces passages-là, et les One direction, bon ça passe dans la voiture mais de là à fantasmer dessus il y a un monde. Mais comme je vous l’ai dit dans l’introduction, je suis quelqu’un de faible et à force de le voir partout et surtout de lire des bons avis, je me suis dit pourquoi pas.

Mais parlons de l’histoire. Tessa est une jeune femme qui a toujours le contrôle sur tout dans sa vie. Son petit ami est le même depuis des années, sa mère la considère comme une fille parfaite et elle se destine à une carrière dans l’édition après avoir brillamment réussi ses études. Mais son entrée en fac ne va pas se passer comme prévu car tout va être bouleversé par le mystérieux Hardin.

Bon je dois vous avouer que ce livre m’a totalement déstabilisé. J’ai levé les yeux au ciel un nombre incalculable de fois en fonction des situations. Je n’ai pas toujours été fan de Tessa, ni d’Hardin. J’ai trouvé l’histoire quand même simpliste et surtout tellement répétitive. Oui mais voilà j’ai adoré du début à la fin et surtout je l’ai lu en deux jours alors que le livre est quand même un énorme pavé. J’ai été totalement happée par l’écriture d’Anna Todd et surtout j’ai envie de savoir la suite.

Je dois dire que l’auteur a un certain don pour garder en haleine ses lecteurs. Les chapitres sont courts, du coup le livre se lit très vite. On aime suivre la romance entre Tessa et Hardin malgré leur comportement mutuel. Ce que j’ai notamment apprécié, c’est le fait qu’on sent qu’il y a quelque chose sous le personnage d’Hardin et j’ai vraiment hâte de creuser sa carapace.

Bon des défauts, il y en a plein et sincèrement je soupçonne Anna Todd d’avoir mis dans ses pages une substance qui endort la partie critique du cerveaux parce que c’est parfois très très cliché. Les personnages ont tendance à avoir un vrai comportement de gamin, à commencer par Tessa… Parfois ses réactions sont à se taper la tête contre les murs et ça n’arrange pas mon opinion sur les personnages féminins dans les livres érotiques. D’ailleurs en ce qui concerne les scènes de sexe, je dois avouer que ça passe encore. Elles ne sont pas trop longues et pas non plus trop présentes. Il y a une chose que je déplore cependant, ce sont les phrases obscènes version film porno placées dans le bouquin comme si tout était normal. Mais bon je ne va pas faire ma prude, je savais à quoi m’attendre et c’est moins pire que ce que je pensais.

Pour conclure je dirais que ce livre est un vrai plaisir coupable parce que je n’assume pas trop de l’avoir totalement adoré mais parfois ça fait tellement du bien. Anna Todd a un vrai don pour accrocher son lecteur et à mon grand désarroi, je veux la suite dès sa sortie début février.

Julia Pan

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

J’ai longtemps espéré que Peter Pan vienne me chercher et m’amène au pays imaginaire pour y vivre pleins d’aventures mais à 25 ans je me suis fait une raison. Afin de pouvoir quand même vivre mille vies, je me suis réfugié dans la lecture, les films et les séries.

11 commentaires

  1. je suis un peu du même avis que toi, j’ai lu également très rapidement, mais à la fin, j’en avais quand même un peu ras-le-bol de leurs sautes d’humeur, et je leur aurais bien frappé la tête l’un contre l’autre pour les calmer, xd

    • Ah bah tu as très bien résumé le livre ^^ j’espère que les crises de nerf vont se calmer dans le tome 2 parce que si c’est ça sur quatre tomes ca va pas être possible !!

    • Je viens de lire ton avis et je suis absolument d’accord (j’ai beaucoup ri d’ailleurs sur ton premier paragraphe) c’est vrai que j’avais bien envie de lui faire voir les grands classiques du teen movie à cette gentille Tessa mais bon j’espère que ca va la faire réfléchir dans le tome 2 (parce que oui je veux le tome 2 maintenant, tout de suiiiite ^^)

  2. Je n’ai jamais lu de livre de ce genre et d’après ce que j’ai entendu de la saga Cinquante Nuances de Grey, ça ne me donne pas très envie de m’y mettre, et ce livre ne fait pas exception… Les héroïnes de ce style m’énervent au plus haut point ^^ En plus, ce livre me fait un peu peur de par son épaisseur mais aussi parce que j’ai appris qu’il devait n’y avoir que 3 livres et que finalement c’est 5 livres (tout aussi gros ^^) donc je suis un peu découragée ! 🙂

    • Je suis d’accord avec toi sur le côté des personnages féminins qui sont toujours naives dans ce genre de livre après j’avoue qu’After m’a plus par sa simplicité d’écriture même si y a énormément de défauts. Ah oui 5 ? J’en avais connaissance de 4 qui vont sortir chaque mois mais effectivement ils sont tous aussi gros alors qu’effectivement ca méritait moitié moins.

  3. Pingback: Did I Mention I Love You ? (tome 1) ⋆ Smells like rock

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :