Collection « Accro du shopping » par Sophie Kinsella

10

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous faire une chronique sur une saga qui m’a particulièrement divertie durant cet automne, l’accro du shopping de Sophie Kinsella. J’en ai même profité pour vous faire un comparatif avec le film. Alors livres ou film ? qu’est-ce j’ai le plus aimé et surtout pourquoi ?

l'accro du shopping

Synopsis

Tome 1 : Confessions d’une accro du shopping

Votre job vous ennuie à mourir ? Vos amours laissent à désirer ? Rien de tel qu’un peu de shopping pour se remonter le moral… C’est en tout cas la devise de Becky Bloomwood, une jolie Londonienne de vingt-cinq ans. Armée de ses cartes de crédit,…

Tome 2 : L’accro du shopping à Manhattan

Pour ce deuxième tome, Sophie Kinsella a eu l’idée de faire découvrir à son personnage la Mecque du shopping : New York, où elle accompagne son petit ami Luke. Parallèlement, elle décroche un job à la télé, mais ses dépenses incontrôlables vont lui jouer des tours… Un personnage nouveau apparaît aussi dans la vie de Becky : Suze, sa coloc’ à NYC qui devient sa meilleure amie. L’argent file, mais les sentiments restent…

Tome 3 : L’accro du shopping dit oui

Quoi de plus inspirant, pour le troisième tome de la série, que le thème du mariage ? La cérémonie est traditionnellement l’occasion d’un tas d’achats, de la robe aux faire-parts – et voici que tout cela se complique d’un malentendu entre les deux familles… Becky change donc de nom à la fin de ce volume : Becky Bloomwood devient Becky Brandon, et son mari Luke prend une importance grandissante dans la série.

Tome 4 : L’accro du shopping à une sœur

Encore une fois, au début de ce quatrième tome, la vie de Becky semble devenir plus calme… quand une soudaine révélation la bouleverse : elle a une soeur cachée ! Par malchance, Jess, la soeur en question, est tout l’opposé de Becky : altermondialiste et opposée à la consommation… Quelques malentendus après, les deux soeurs que tout oppose apprendront quand même à s’apprécier – et qui sait, Becky commencera même peut-être à relativiser l’importance du shopping ?

Tome 5 : L’accro du shopping attend un bébé

Becky est enceinte ! Et elle a fort à faire : shopping obligatoire pour préparer la venue du nouveau-né. Et comme ce têtu de Luke s’obstine à ne pas vouloir connaître le sexe du bébé, Becky doit se résoudre à tout acheter en double. Ou en triple, voire en quintuple. Luke étant terriblement occupé par son nouveau client et par la quête d’une nouvelle maison, Becky peut compter sur l’aide de sa meilleure amie Suze qui est déjà passée trois fois par là, de sa mère, toujours prompte à lui raconter l’enfer de l’accouchement, et même de Jess, sa radine de soeur qui la fournit généreusement en vieux chiffons pour les langes du bébé. Mais Becky veut plus : elle ne veut plus du vieux docteur qui avait mis Luke au monde, elle veut l’accoucheuse des stars, Venetia Carter. Surprise !  Quand elle se rend à sa première visite avec Luke, ce dernier reconnaît immédiatement en Venetia sa petite amie de fac. Légèrement mal à l’aise, Becky fait bonne figure. Pas pour très longtemps, car Venetia semble bien décidée à remettre la main sur son amour de jeunesse… La pauvre Becky survivra-t-elle aux humiliations répétées de la vénéneuse Venetia ? Sauvera-t-elle son mariage ? Trouvera-t-elle une maison pour abriter sa petite famille ? Quand la situation semble désespérée, notre fashionata préférée a toujours plus d’un tour dans ses sacs…

Tome 6 : Mini-accro du shopping

La maternité, Becky la voyait comme dans les magazines : elle en Fashion Mummy, courant les boutiques avec son bébé ultralooké, sage comme une image. Dans la réalité, Minnie est une vraie tornade capable de dévaster un magasin entier si on lui refuse quoi que ce soit. Mini-accro, certes, mais surtout aux caprices ! Dur dur pour la pauvre Becky. Un malheur n’arrivant jamais seul, Luke embauche une nounou un peu trop parfaite, la maison de leurs rêves leur passe sous le nez et la crise financière freine dangereusement toute velléité de shopping. Heureusement, quand la situation semble désespérée, notre fashionista préférée a toujours plus d’un tour dans ses sacs…

Mon avis

Les romans

Lors de mon rendez-vous régulier à la librairie de la gare de Strasbourg, je me suis retrouvée encore dans cette situation si habituelle : qu’est-ce que je vais lire cette fois-ci dans mon train ? « Confessions d’une accro du shopping » de Sophie Kinsella me faisait de l’œil depuis quelques mois mais jusqu’à présent j’avais résisté. Bien que j’adore cette auteure, cette série de tome ne m’attirait pas plus que ça, mais faute de mieux j’ai craqué. Et à vrai dire je ne regrette absolument pas !

L’accro du shopping c’est Becky Blomwood et c’est vrai qu’à travers ces 6 tomes elle commence presque à faire partie de ma vie. Becky, c’est moi, c’est vous mais c’est surtout moi ou vous puissance 10000 lorsqu’elle va faire du shopping. Parce que dès que Becky voit un magasin, elle tremble, elle est folle de joie, elle arrête de respirer, bref son héroïne à elle c’est le shopping.

Dans le premier tome, on fait la connaissance de Becky, accro au shopping, experte financière et célibataire. Mais le célibat ne l’importe peu, elle rêve du grand amour Prada, Burberry ou encore Gucci. Cependant elle rencontre Luke Brandon grâce à l’achat d’un fameux foulard et elle tombe amoureuse de lui. Luke Brandon dirige l’entreprise Brandon Communications, il est aussi accro au travail que Becky est accro au shopping.

Au fil des tomes, on voit leur relation évoluer : un premier appartement à Manhattan, un mariage et finalement un bébé. Outre l’évolution de leur histoire d’amour ce qui est le plus intéressant est surtout le fait que Becky se fourre toujours dans des situations incroyables dont elle arrive à se sortir à chaque fois avec brio. Ce que je regrette parfois dans ces romans, c’est que Becky s’en sors toujours, j’aurai aimé quelques fois qu’elle puisse tirer leçon de ses erreurs pour la faire mûrir. Mais on assiste tout de même à une évolution du personnage de Becky, au fil et à mesure des tomes elle devient moins colérique et impulsive et développe plus d’empathie envers ses proches.

Le film

Après avoir lu le premier tome, j’ai regardé le film « Confessions d’une accro du shopping » (je suis une bonne élève, j’ai attendu de lire le livre avant de regarder le film). Mais là, miséricorde le film est un condensé du premier et du second tome et on retrouve également des éléments des tomes 3 et 4. L’histoire a été complétement changé, on ne retrouve rien du tout : dans le film Becky travaille au départ pour un magazine de jardinage alors que dans le livre elle travaille pour un magazine financier ; dans le film sa meilleure amie Suze est déjà avec Tarkie alors que dans le livre Tarkie est le cousin de Suze et ils mettent un moment avant de sortir ensemble ; Luke travaille pour un magazine financier dans le film alors que dans le livre il a déjà son entreprise Brandon Communications….enfin bref rien ne colle et ça m’a quelque peu énervée. L’histoire n’a absolument rien à voir et surtout je me suis fait spoiler pas mal de scènes qui arrivent dans les tomes suivants. Le seul point positif est l’actrice Isla Lang Fisher qui incarne à la perfection le rôle (exactement comme je me l’avais imaginée).

En conclusion, les tomes accro du shopping ont éclairés mon automne quelque peu morose. Becky Blomwood est un personnage très rafraîchissant qui m’a fait déculpabiliser de mes achats compulsifs fait chez Naf Naf. Etre une nana et lire de la littérature pour nana, ça fait du bien ! Je vous les conseille et j’aimerais bien que Sophie Kinsella nous écrive un petit tome 7…  Côté film passer votre tour si vous avez lu les livres, par contre c’est un très bon divertissement pour une soirée « films de filles » si vous êtes une non-initiée.

Jone

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

10 commentaires

  1. j’adore le film, la superbe Isla n’y est pas pour rien (et la danse de la poule non plus;) mais j’ai pas encore lu les livres… j’hésitais franchement, mais tu m’as convaincue 🙂

    • Oui le film est vraiment cool, dommage que l’histoire soit différente des livres… Attaque les livres tu vas pas être déçue ! Les lettres qu’elle reçoit de la banque sont géniales !

  2. J’aime beaucoup l’idée de résumer toute la série de romans et de faire un comparatif avec le film ! Merci pour cette jolie chronique !

    Personnellement, même si j’adore Becky, je ne supporte pas le personnage de Luke dans les livres. Il est trop accro à son travail et je le trouve souvent froid voire condescendant envers notre héroïne. Dans le film, il est beaucoup plus sympathique, même si effectivement l’histoire n’a plus grand-chose à voir avec la version originale… Isla Fisher est parfaite dans son rôle, mais c’est dommage que l’intrigue ait subi autant de modifications !

  3. J’ai regardé le film il n’y a pas longtemps, j’ai passé un très bon moment ! Je n’ai jamais lu les livres, je ne savais d’ailleurs pas qu’il y en avait autant ^^

    • Oui il y a beaucoup de tomes dans la collection « accro au shopping » et j’espère que Sophie Kinsella continuera sur sa lancée. Le film est vraiment bien mais les livres sont encore mieux, lance toi =)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :