Not that kind of girl – Lena Dunham

7

Comme vous le savez déjà, je suis très en retard dans mes chroniques livres. Je vais essayer de remédier à cela la semaine prochaine mais je vais commencer aujourd’hui par vous présenter un livre que j’attendais depuis longtemps (je trépigne d’impatience depuis son annonce), Not that kind of girl de Lena Dunham. Attention cet article est une déclaration d’amour à Lena.

not that kind of girl

Synopsis

On peut n’avoir même pas trente ans, avoir créé une série culte, avoir déjà été qualifiée pêle-mêle de « voix d’une génération » et de « fille naturelle de Susan Sontag et de Woody Allen », figurer dans la liste du Times des 100 personnes les plus influentes du monde, avoir vu Joyce Carol Oates chanter vos louanges, avoir décroché un contrat faramineux avec une des plus grandes maisons d’édition américaines, et pourtant être percluse de tocs, de complexes et d’angoisses existentielles.

Lena Dunham, c’est la bonne copine. Celle qui vous raconte par le menu ses plans drague foireux, ses accidents sexuels, ses premiers boulots minables. Mais Lena Dunham, c’est aussi la philosophe néoféministe qui nous explique qu’il vaut mieux pour notre santé mentale bannir à jamais le mot régime de notre vocabulaire, que dans la vie, il y a les hommes et il y a les connards, que New York est la plus belle ville du monde et qu’à la fin, puisqu’il n’y a rien, autant rigoler.

Mon avis

Lena Dunham est mon modèle, la femme que j’aimerai être, celle que j’aimerai devenir. Je l’idéalise, je la trouve tellement formidable que je pourrais vous écrire un éloge sur elle pendant des heures. Si vous ne savez pas qui est Lena Dunham (honte sur toute votre famille et sur votre chat), c’est la créatrice, productrice, actrice principale de la série Girls. Bien sur elle n’a pas fait que cela mais c’est cette série qui l’a révélé au monde entier. Lena joue le rôle de Hannah dans Girls, cette fille (autobiographique ?) qui se démène dans la vie pour devenir écrivaine et pour sauver du désastre sa vie amoureuse.

Cette femme est mon modèle pour plusieurs raisons. Tout d’abord, elle a choisie d’être écrivaine, elle a choisie de produire des longs métrages, elle a choisie de créer sa série et elle l’a fait ! Ne rêve pas ta vie mais vis tes rêves, cette phrase a été écrite pour Lena ! Quand elle décide de faire quelque chose, elle met tout en place pour y parvenir et ça marche ! La série Girls est une de mes séries préférées dont j’attends la nouvelle saison avec grande impatience. Ensuite, Lena est une femme qui s’assume ! Dans un monde où la minceur est la norme, Lena assume ses formes et est totalement décomplexée par rapport à son corps. Mini short, haut en résille, tenue moulante, rien ne l’effraie ! Et ça fait tellement de bien de voir ce genre de femme… Si toutes la presse mettait en avant des femmes comme elle, il y aurait beaucoup moins de problème de complexes chez les femmes !

Mais revenons-en au livre puisque c’est tout de même le sujet de cette chronique. Lorsque j’ai su que Lena Dunham sortait un livre, j’ai entamé une danse de la joie au milieu de mon salon ! Je pensais qu’il mettrait très très longtemps à être traduit en français mais étonnement, les éditions Belfond ont été super réactif ! J’ai donc pu me procurer le livre dès le jour de sa sortie et ça gratuitement en plus ! Je n’ai pas de nouveaux partenariats mais seulement beaucoup de chance puisque j’ai gagné ce livre sur le Twitter d’OCS. Je pense donc sincèrement que mon destin était de lire ce livre présenté comme un guide à l’usage des femmes d’aujourd’hui.

Dans ce livre vous allez découvrir toute la vie de Lena, de sa plus petite enfance jusqu’à aujourd’hui. Tout y passe : sa famille, ses amis, ses amours (ses emmerdes, heu non pardon), ses angoisses, ses peurs, ses rêves, ses relations avec les autres mais aussi avec elle-même. On découvre une personne complexe qui assume d’être différente. Lena ce n’est pas une jolie femme, discrète, qui mène sa vie sans embuches. Lena c’est une femme complexe et très intéressante. Elle a fait beaucoup de choses dans sa vie et elle a beaucoup travaillé sur elle-même lors de psychanalyses.

Malgré tout l’amour que je porte à Lena, je ressors plutôt mitigée de ce livre. J’ai mis trois semaines à le finir ce qui ne m’étais pas arrivée depuis longtemps. D’habitude je reste maximum une semaine sur un livre et là, je n’en voyais pas le bout ! Déjà le livre commence par la vie amoureuse de Lena. Si c’était drôle au début de connaître ses premiers pas avec les hommes, c’est vite devenu lassant… Les histoires de cul c’est vite rébarbatif et les premiers chapitres tournent en rond. La suite est plus intéressante, j’ai adoré la partie sur les régimes (pour vivre heureux, ne faites pas de régime) et sur ses tocs. Ce livre alterne les chapitres très intéressants et les chapitres ennuyeux… Un coup de cœur pour les « listes » (10 raisons pour lesquelles j’adore New York, 15 enseignements prodigués par ma mère,…) et les petits dessins qui accompagnent la lecture.

Pour conclure, un livre que j’ai aimé lire mais qui n’est malheureusement pas un coup de cœur. Je m’attendais à un livre beaucoup plus basé sur l’humour mais j’ai aimé en apprendre plus sur Lena Dunham qui garde son rang d’idole bien entendu !

Smells like rock

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

7 commentaires

  1. « Honte sur votre famille et votre chat »…et la vache dans tout ça ?!
    J’adore Lena Dunham mais j’ignorais totalement qu’elle sortait un livre. Peut-être qu’un livre écrit par elle, mais pas SUR elle, serait plus sympa ? Un genre d’univers à la Girls mais en livre, ça pourrait être top !

    • J’avais déjà mis la vache dans un de mes dernier article alors j’innove !
      Et je suis totalement d’accord, Lena Dunham qui écrit un livre avec des personnages comme dans Girls serait le top du top ! Je vais lui soumettre l’idée 😛

  2. Sachant que je n’ai pas du tout aimé Girls (oui y en a une, c’est moi ! lol) je ne pense pas que ce livre soit fait pour moi ! 😛

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :