« Journal d’une Femen » de Michel Dufranne et Séverine Lefebvre

11

Aujourd’hui on parle littérature avec une BD que je voulais lire depuis pas mal de temps, Journal d’une Femen de Michel Dufranne (scénario) et Séverine Lefebvre (illustration). Je vais essayer d’être objective face à cette BD et de vous décrire uniquement l’histoire sans entrée dans la polémique Femen.

Journal d'une Femen

Synopsis

Apolline est une Française moderne. Jolie, la vingtaine, elle travaille dans une agence de communication. Divers incidents de son quotidien lui font prendre conscience du machisme ambiant et d’une violence envers les femmes qui la révolte, que ce soit au bureau, dans le métro et même au sein de sa famille ! C’est pourquoi elle décide de rejoindre le mouvement féministe et activiste des Femen… avec les doutes, les difficultés et les conséquences que cela implique.

Mon avis

Si je me suis dirigée vers cette BD c’est tout d’abord parce que je suis une admiratrice du mouvement Femen. On aime ou on n’aime pas leurs méthodes, elles ont au moins le mérite de se battre pour les droits de femmes dans le monde entier. Mais le but de cet article n’est pas de déterminer si les Femen sont dans le juste ou pas mais de s’intéresser à l’histoire de cette BD. D’ailleurs, je tiens à préciser que cette BD est un docu-fiction, Apolline n’existe pas dans la réalité, elle est juste un mélange de plusieurs histoires de militantes Femen.

Journal d'une Femen 2

Donc dans cette histoire nous faisons la connaissance d’Apolline, une belle jeune femme d’une vingtaine d’année, travaillant dans une agence de communication à Paris. Apolline est victime du machisme des hommes au quotidien, elle se fait insulter dans la rue quand elle refuse de donner une cigarette à un homme, son patron lui demande de s’habiller de manière très sexy lors d’une réunion avec un client pour avoir plus de chance de remporter le marché et sa mère n’arrête de pas d’être sur son dos pour qu’elle se trouve un mari. Face à toutes ces pressions, Apolline va chercher un moyen de faire face et la solution va lui venir d’un reportage sur les Femen. Tout ce qu’elle vit au quotidien va lui donner envie de rejoindre ce mouvement féministe et de se battre à côté de ces femmes.

Même si le début de cette BD est un peu (beaucoup) caricaturale, Michel Dufranne se rattrape sur la suite. On a l’impression d’avoir regroupé tout ce que peut subir une femme dans son quotidien en une seule journée. Alors ca fait un peu beaucoup mais c’était surement utile pour faire comprendre très vite au lecteur le ras le bol d’Apolline. Ensuite on découvre plus en détail le mouvement Femen mais on reste tout de même en surface. On ne parle pas de leurs convictions, mais plus du côté « pratique » du mouvement. On découvre ce qui se cache derrière leurs entraînements à Paris et l’organisation des militantes lors d’une action publique.

Journal d'une Femen 1

Ce que j’ai particulièrement apprécié dans cette BD c’est que le mouvement Femen n’est pas présenté comme tout beau tout rose. Michel Dufranne arrive à regrouper tous les points de vue sur ce mouvement très controversé. Parmi les amis d’Apolline, il y a des « pour » et des « contre » et chacun à ses arguments. On montre également toutes les conséquences qui se cachent derrière le fait de rejoindre à mouvement féministe sur la vie privée mais aussi professionnelle d’Apolline. J’ai également adoré les dessins de Séverine Lefebvre que je trouve magnifiques ! J’ai surtout été marquée par les yeux des personnages.

Journal d'une Femen 3

Pour conclure, une BD que je vous conseille fortement que vous appréciez ou pas les Femen. Passé les premières pages, l’histoire est très bien ficelée, on ne tombe pas dans les clichés (sauf les premières pages je le répète) et les dessins valent le détour. Un coup de cœur Smells like rock !

Smells like rock

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

11 commentaires

  1. Pingback: "Femen" de Galia Ackerman & Femen | Smells like rock

    • Merci beaucoup pour votre passage et pour le petit mot ! « Journal d’une Femen » est un coup de coeur que j’ai pris beaucoup plaisir à partager.
      Très bonne continuation et à bientôt 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :