Chronique cinéma : Gimme Shelter

10

Aujourd’hui je vais vous parler d’un film qui vient tout juste de sortir et qui je pense va faire du bruit du côté du cinéma indépendant. Je n’étais pas tellement partie pour le voir mais le casting m’a clairement intrigué. Pour cause on retrouve Vanessa Hudgens et Brendan Fraser dans un registre dramatique … Alors pari réussi ou pas ?

gimme shelter

Synopsis

Ambre est une jeune adolescente de 16 ans au look et à la personnalité bien trempée. Fuyant de chez sa mère toxicomane, elle se lance à la recherche de son père qu’elle n’a jamais vu.

Bande annonce

Mon avis

J’avais ce film qui traînait dans mon ordinateur depuis un petit moment et je n’étais pas spécialement pressé de le voir. Pourtant tous les ingrédients pour que ce film me plaise étaient réunis. L’histoire vraie, le côté dramatique, le combat pour s’en sortir, c’est clairement tout ce que j’aime en général. J’apprécie le message véhiculé par ces histoires et s’il était sorti en livre j’aurai été la première à le lire.

Qu’est ce qui me faisais peur ? Et bien tout d’abord le casting. Je n’ai rien contre Vanessa Hudgens, j’ai bien sur vu les High School Musical qui se laissent regarder, et je ne pense pas qu’elle soit une mauvaise actrice mais allait-elle être crédible dans un rôle aussi fort ? Je n’en étais pas sûr. J’avais aussi des doutes sur Brendan Fraser (La momie) que beaucoup connaissent dans des rôles plutôt comiques et qui là change complètement de registre. Et bien je dis pari réussi !

Dans ce film on retrouve Ambre, une jeune fille dont la mère est toxicomane, qui décide de retrouver son père qui l’a abandonné à la naissance. Ballottée depuis toujours de familles d’accueil en familles d’accueil, elle souhaite plus que tout trouver un foyer stable. Malgré des retrouvailles compliquées son père accepte de l’accueillir sous son toit. Mais tout bascule quand Ambre apprend qu’elle est enceinte et qu’elle décidé de garder l’enfant…

Bien sûr il n’y a rien de vraiment nouveau en soi. Des personnes qui vivent des histoires compliquées, on en a vu des tas et le message est généralement le même. Alors après on aime ou on n’aime pas mais je ne m’attendais pas un film révolutionnaire. Mais au-delà de toutes mes réticences, j’ai vraiment découvert un film magnifique.

Le gros point fort de ce film, au-delà de son histoire, c’est l’évolution des personnages et la façon dont cela est mis en scène. On a au début du film une jeune fille détruite par la vie et cela se voit bien sûr physiquement. Mais plus on avance dans le film plus on voit un changement au niveau physique et mental, ce qui aide à mieux comprendre le personnage.

Ce film est puissant dans le message véhiculé, la vie a été particulièrement dure avec Ambre mais les bonnes rencontres au bon moment peuvent rendre la vie meilleure. Au début du film c’est une fille renfermée, agressive, qui a du mal à accorder sa confiance mais grâce à des personnes fabuleuses, elle va réussir peu à peu à accepter l’aide des autres. Réapprendre à faire confiance et à pardonner est le vrai message du film et j’ai aimé la façon dont cela était montré.

En ce qui concerne le casting, je tire vraiment mon chapeau à Vanessa Hudgens qui montre un nouveau visage très appréciable. Elle est assez juste dans sa façon d’interpréter Ambre même si c’est peut-être un peu trop caricatural parfois. Je pense vraiment que c’est une bonne actrice. Quant à Brendan Fraser j’aime énormément cet acteur et j’ai apprécié de le voir dans ce registre, il est touchant et attachant ce qui représente bien son personnage. Un gros « plus » tout de même pour Rosario Dawson qui est impressionnante voire effrayante en junkie abîmée elle aussi par la vie. La transformation physique est incroyable pour elle ainsi que pour Vanessa Hudgens qu’on a l’habitude voir très apprêtée.

Pour conclure je dirais que ce film ne révolutionne pas le genre. On connait l’histoire mais c’est une histoire vraie alors on est obligé d’être touché par ce combat. On a des personnages brisés qui doivent réapprendre à vivre et à s’apprivoiser. C’est beau, c’est touchant et ça fait vraiment du bien de voir ce genre de film de temps en temps pour faire le point sur sa propre vie.

Mention spéciale pour les chansons utilisées comme Born to die de Lana del Rey et celle de The Cinematic orchestra, To build a home, qui fait magnifiquement écho dans une scène clé du film.

Je vous laisse la découvrir peut être qu’elle vous rappellera un autre film …

Julia Pan

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

J’ai longtemps espéré que Peter Pan vienne me chercher et m’amène au pays imaginaire pour y vivre pleins d’aventures mais à 25 ans je me suis fait une raison. Afin de pouvoir quand même vivre mille vies, je me suis réfugié dans la lecture, les films et les séries.

10 commentaires

    • Ça a été mon premier sentiment mais j’ai vraiment été surprise après il faut quand même aimer ce genre d’histoire 🙂

    • C’est une véritable surprise la concernant c’est la première qu’elle se donne autant pour un rôle et c’est je trouve vraiment payant !

  1. C’est le genre de film qui me plaît ,et ton article me donne vraiment envie de le voir .
    Vanessa Hudgens s’est éloigné de son image  » Disney » avec les films « Sucker Punch » ou « Spring Breakers » ( film très mauvais) et j’avais hâte de la voir dans ce registre . Elle s’est transformée et je ne doute pas que c’est une bonne actrice .
    J’aime beaucoup Rosario Dawson , une actrice investie dans chaque projet .

    • C’est vrai que cela fait plaisir qu’elle décidé d’aller dans ce sens plutôt que de se contenté de son image « Disney ». Je n’ai pas non plus aimé Spring Breakers mais adoré Sucker Punch mais son rôle restait secondaire alors que la le film repose vraiment sur sa performance. J’aurai aimé voir un peu plus Rosario Dawson cela dit 🙂

    • J’ai fais la même chose je l’avais sur ma clé usb et un jour je me suis dis bon aller à ton tour ^^ et je n’ais pas regretté 😉

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :