Toutes les filles se transforment en Gremlins après minuit

19

Aujourd’hui on parle littérature avec un livre dont le titre m’a tout de suite séduite « Toutes les filles se transforment en Gremlins après minuit » de Sarah Constantin et Anaïs Delcroix. Après « La femme parfaite est une connasse », découvrez le nouveau livre préféré des femmes ordinaires.

toutes les filles

 Synopsis

Ce manuel aborde des problèmes d’une gravité rare : comment danser dignement avec son sac à main sous le bras ? Pourquoi la cuisson d’une terrine aux deux saumons est aussi aléatoire qu’une suite binaire ? Qui sont ces gens qui portent des chaussures à bout carré ? Enfin les réponses grâce à cet ouvrage de référence pour celles qui refusent d’obéir aux diktats des magazines mais qui les lisent quand même.

Mon avis

Au milieu de toutes mes lectures, j’avais envie de faire une pause. En ce moment, j’ai envie de me détendre, de rire et de ne pas me prendre la tête (belle philosophie, non ?). J’ai donc commencé la série New Girl que vous devez absolument regarder (et si vous ne savez pas de quoi je parle, quittez ce blog immédiatement pour aller rattraper votre retard en série) et j’ai acheté ce petit livre (seulement 80 pages) dans ma librairie. D’ailleurs, le jour de l’achat, après avoir fait trois fois le tour des rayons comme une âme en peine, j’ai dû affronter la vendeuse aussi aimable qu’une porte de prison. « Bonjour, est ce que vous avez ce livre ? » (montrage d’écran de téléphone pour ne pas devoir hurler le nom de ce bouquin au milieu du magasin), « Ouai, ça me dit quelque chose ». Je vous passe le moment interminable qui a suivi en mode patate qui poireaute devant le guichet pendant vingt minutes. Mais après toutes ces épreuves, j’avais le graal entre les mains ! Victoire !

Toutes les filles se transforment en Gremlins après minuit

Avant d’arriver chez moi pour m’installer dans mon canapé pour apprécier mon nouveau livre (avec une tasse de chocolat chaud bien sur), j’ai déjà du esquiver toutes mes copines / membres de la famille / infirmières / caissière du Leclerc qui ont tenté de me le piquer au passage en mode « Ooooh il a l’air drôle ce livre, je peux regarder ? ». Non, c’est le mien. Je te le prêterai dans 6 mois. Ou jamais. On ne prête pas un livre que l’on a jamais lu, voyons ! C’est la règle de base !

Et sinon, on trouve quoi dans ce livre ? On trouve plein de petits articles très drôles sur tous les moments qu’une femme doit affronter au moins une fois dans sa vie. Que ce soit comment gérer un plan cul (ou un Sexfriend pour les gens distingués), comment esquiver un rendez-vous avec un mec obscur rencontré dans un bar après dix Mojito, comment reconnaitre un bon coup d’un très mauvais amant ou encore comment interagir avec le videur d’une boite de nuit ou avec l’aimable madame derrière le guichet de la SNCF.

Il a plein de chose très drôle comme « l’ourlet capillaire » qui aurait pu se nommer « dis-moi quelle frange tu portes, je te dirais qui tu es », « Tout ce qui est pyjabit » vous savez cet ensemble que vous portez pour faire le ménage et qui est un savant mélange entre pyjama et habits ou encore « Je vais prendre une salade » qui liste toutes ces moments où l’on fait semblant d’être au régime.

Toutes les filles se transforment en Gremlins après minuit

Un livre plein d’humour et complètement décalé. J’ai pris beaucoup de plaisir à le lire, je suis une grande fan de ce genre de bouquins, écrit par des femmes pour les femmes, qui abordent tous les sujets du quotidien sans aucun complexe (comme le montre l’article « Le doigt dans le cul »). Il n’y a aucune vulgarité, aucune gêne, on rigole toute seule devant son livre et on a qu’une envie : le recommencer !

Je vous conseille ce livre si vous être une fille / femme (aucun intérêt pour les hommes, vous pouvez pas comprendre…) et que vous aimez les livres décalés et plein d’humour. En attendant la sortie de « La femme parfaite est une connasse 2 », on se jette sur ce livre qui rendra jalouse toutes vos copines / collègues / voisines /concierge.

Toutes les filles se transforment en Gremlins après minuit

Smells like rock

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

19 commentaires

  1. melofurtherwest on

    Je n’avais pas du tout aimé La femme parfaite est une connasse… Donc je suppose que ce livre reste dans le même genre vu ta description !

  2. Ce livre a l’air hilarant !! La « définition » du mot Desigual m’a bien fait rire ! Si c’est comme ça tout du long ça promet ! Hop, sur ma Wishlist ! Moi qui avait adoré « La femme parfaite est une connasse », je suis hyper impatiente lire celui-là 😉
    Merci pour la découverte,
    Bisous

  3. Le titre et les définitions m’ont fait rire, après tu as raison je pense que ce livre n’est pas pour moi. On a le droit de commenter cet article par contre ? J’ai un ptit doute…

    Ah oui, (après, j’arrête mes commentaires promis) j’ai un souci avec The New Girl, j’ai abandonné rapidement, ça m’a laissé de marbre. Chère Smellslikerock, Suis-je normal ? Dois-je réessayer ? a+ Ameni 😉

    • Cher Ameni,

      Souhaitez vous une réponse rassurante ou la vérité ?
      Je vais commencer par la réponse rassurante. Bien sur que vous êtes normal, mon petit. Tout le monde ne peut pas avoir les mêmes goûts et une série qui fait rire une personne peut tout à fait en décevoir une autre. Ne vous en faite pas, ce n’est pas grave et tout va bien.
      Ensuite ma réponse honnête… QUOI ? MAIS QUOI ? Tu n’aimes pas New Girl ??!!!! Mais POURQUOI ?
      Pardon, je me suis laissé emporté.
      Mais je vous confirme que vous avez le droit de commenter tous les articles qui se trouvent sur ce blog !

      Bien à vous,
      SLR

  4. Pingback: Le dernier article de 2014

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :