The walking dead – Saison 1

23

Aujourd’hui, on parle d’une série culte que beaucoup, beaucoup de monde regarde avec assiduité : The Walking Dead, saison 1. Bizarrement, je ne m’étais jamais arrêté sur cette série, j’avais vu quelques épisodes par ci par là mais je n’y avais jamais porté beaucoup d’intérêt. Mais sous la pression de plusieurs de mes amies et collègues, j’ai décidé de m’y mettre ce week end et de regarder la saison 1 qui contient seulement 6 épisodes.

Synopsis

Adaptation du célèbre comics de Robert Kirkman. Le policier Rick Grimes se réveille à l’hôpital après un long coma. Il découvre avec effarement que le monde, ravagé par une épidémie, est envahi par les morts-vivants. Parti sur les traces de sa femme et de son fils, Rick arrive à Atlanta où, avec un groupe de rescapés, il va devoir apprendre à survivre.

Mon avis

Comme je vous le disais, je n’avais jamais regardé cette série. C’est très bizarre parce que j’adore les séries drame / horreur, j’aime beaucoup les zombies et pourtant cette série ne m’a  jamais attiré. J’ai essayé il y a quelques année de me lancé dans la saison 1 mais elle ne m’avait pas captivé et je l’avais laissé de côté. Mais ce week-end, j’ai fait un deuxième essai et regardé tous les épisodes de la saison 1.

L’histoire commence avec Rick, un gentil shérif qui se réveille d’un coma après avoir pris une balle dans le ventre. Pas de fleurs, ni de petit chocolat à son chevet, pas de famille, pas d’amis et même, pas d’infirmières et de médecins. Rick est un petit peu en colère du manque d’attention autours de sa personne et décide de quitter l’hôpital (si c’est comme ça, je rentre à ma maison). A peine sortie de sa chambre, il se rend compte que quelque chose ne va pas, les couloirs sont déserts et les patients qui restent ont une tronche bizarre.

Dans les films / séries / livres qui parlent de zombie, c’est toujours le même scénario de début : une maladie qui se propage et transforme tout le monde en mangeur de cerveaux. Pour en revenir à  notre ami Rick, il se trouve un ami pour le remettre sur pied et part à Atlanta chercher sa femme et son fils. En chemin, il va tomber sur une bande de survivant qui va sauver ses fesses et décide de les rejoindre dans leur clan pour trouver une solution à tout ce bazar.

Même si l’histoire de la série est pas mal, j’ai tout de même eu du mal à m’intéresser à tous les épisodes de cette première saison. En fait, ce qui me gêne dans cette série ce sont les personnages. D’habitude, j’arrive toujours à m’attacher à un personnage et c’est ce qui me pousse à regarder les épisodes suivants. Dans The Walking Dead, je n’arrive à m’attacher à personne. Rick est beaucoup trop « flic » pour moi, Monsieur je-sais-tout qui veut tout contrôler. Le genre « bonjour, je suis un sheriff avec un super chapeau et je vais sauver tout le monde », pas pour moi ! Shane, son ami policier qui décide de se taper sa femme parce que Rick était censé être mort, à une tête qui ne me revient pas. D’ailleurs, j’ai regretté que personne ne décide de le manger, ça m’aurait évité de pester sur son brushing pendant 270 minutes. Il y a ensuite toute une tripotée de personnages secondaires que je donnerai volontiers à manger à nos copains zombies : Andrea, T-dog, Lori, Carl (oui, même les enfants), Carol… Les seuls qui ont réussi l’exploit de s’attirer ma sympathie sont Glenn et Dale. Ne me demandez pas pourquoi, ils ont des têtes sympas.

J’ai également regretté que parfois la série lance une intrigue pour ne jamais la finir. Comme les personnages de Morgan et Duane que Rick rencontre à sa sortie de l’hôpital. Ce père et son fils luttent pour rester en vie et doivent retrouver Rick à Atlanta. Après le premier épisode, plus aucune apparition de ces deux personnages. Pas un appel radio, pas un indice, rien du tout ! Même procédé pour Merle. On suppose ses actions mais après son apparition dans l’épisode 2, plus aucun signe de Merle ! Peut-être que ces personnages vont réapparaître subitement dans les prochaines saisons… Je l’espère en tout cas.

Pour conclure, une première saison qui ne m’a pas emballée plus que ça. Les personnages ne sont pas du tout attachants et c’est surement ce qui me manque pour être totalement emballée par cette série. Je vais tout de même regarder la saison 2 pour laisser une seconde chance à cette série qui semble avoir conquise tout le monde.

Smells like rock

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

23 commentaires

  1. Ah un peu dommage que tu n’aies pas aimé plus cette première saison ^^ J’ai assez vite accroché, une fois les premiers épisodes passés ! J’attends d’ailleurs impatiemment de voir le premier épisode de la nouvelle saison 🙂 On s’attache un peu plus à certains personnages au fur et à mesure que la série avance, même si on aimerait toujours donner certains à bouffer ^^ Et pour ceux dont on ne parle plus, tu les reverras par la suite 😉

    • D’après ce qu’on m’a dit, les autres saisons sont mieux alors j’attends de voir ^^
      Et d’après ce que j’ai vu passé sur Facebook et Twitter, le premier épisode de la nouvelle saison est génial 😉

  2. Les personnages deviennent attachants avec le temps et avec les épisodes. Enfin pas tous hein, évidemment, il en faut bien quelques uns pour nous énerver 🙂 Je trouve que l’intérêt de cette série se trouve sur la longueur dans le sens où les gens se révèlent peu à peu dans ce monde post-apocalyptique: plus de tabous, plus de lois ni de règles, la peur et le chagrin comme compagnons de tous les instants… ça va transformer tous ces personnages qui essayent de survivre chacun à leur manière, en pétant plus ou moins les plombs. Moi je te conseillerais de continuer. J’espère que ça te plaira plus par la suite!

  3. c’est drôle: cette série ne m’a jamais attirée ! et comme toi, mon entourage me tanne à mort en me disant « regarde ! c’est trop génial ». J’avais fait pareil avec Supernatural; eh bien je n’ai pas du tout accroché !
    En revanche, je suis à fond web-série ! j’en suis à la deuxième saison de Job Hunters ! cette web-série canadienne genre Hunger Game version comédie est tout simplement géniale ! http://www.youtube.com/user/watchjobhunters

  4. Ta critique est vraiment drôle et bien écrite ! Comme toi, j’ai jeté un coup d’oeil à cette série afin de comprendre pourquoi tout le monde m’en parlait avec tant d’enthousiasme. Finalement, je n’ai pas trop accroché. Pourtant, le concept de survie dans un monde post-apocalyptique est intéressant, mais j’ai aussi eu du mal à m’attacher aux personnages. Et c’est difficile d’apprécier une série lorsqu’on se contrefiche de tous les protagonistes ! Il est possible que les saisons suivantes soient plus passionnantes, mais bon… Pour moi, une bonne série doit accrocher dès le début, pas au bout de trois ans ^_^

    • Je suis tout à fait d’accord ! Si je n’accroche pas dès les premiers épisodes, je ne regarde pas… Pourtant je fais une exception en regardant la saison 2 de Walking Dead mais c’est parce que mes amies me mettent la pression ah ah ah En tout cas merci pour beaucoup ton commentaire qui me fait très plaisir 🙂

  5. Nolwenn (Hanako) on

    J’ai pensé exactement la même chose que toi après cette première saison! Je n’étais pas du tout convaincue par l’histoire et je ne m’étais attachée à absolument aucun des personnages, pourtant aujourd’hui Walking Dead fait partie de mes séries préférées et j’attends la suite avec impatience! Pour les personnages, ils deviennent plus attachants par la suite et il y en a des nouveaux ^^ Tu verras, la première saison est la moins bonne, mais les autres sont géniales! 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :