La Fille du déménageur de Caroline Vermalle

7

Aujourd’hui, comme je suis toujours enfermée chez moi avec mes microbes, vous avez de nouveau droit à deux articles dans la même journée ! J’en profite d’ailleurs pour souhaiter la bienvenue à ma nouvelle recrue, Julia Pan qui vous proposera des articles littérature, cinéma et série. Mais pour le moment, j’avais envie de vous présenter une nouvelle pleine d’émotions parue chez Black Moon, La fille du déménageur de Caroline Vermalle.

La fille du déménageur

Synopsis

Est-ce que c’est toujours compliqué, l’adolescence ?
Est-ce que c’est toujours maladroit, un papa ?

Vincent, déménageur divorcé, est une montagne de muscles dotée d’un mental de roc. Mais lorsque son ex-femme lui annonce que leur fille unique de seize ans a tenté de se suicider, le colosse s’effondre. Puis se relève, avec une idée fixe : montrer à sa fille que la vie vaut le coup d’être vécue. Mais comment ?

Mon avis

Pendant un mois, la ville de Belfort accueille la Foire aux livres. Un endroit immense où vous pouvez acheter des livres d’occasion sur tous les sujets que vous souhaitez. Cet endroit c’est un peu le paradis des lecteurs et aux accros des livres. Et au détour d’un bac, j’ai mis la main sur cette nouvelle publiée chez Black Moon dont j’avais énormément entendu parlé lors de sa sortie. J’avais lu de nombreuses chroniques et toute étaient  unanimes : cette nouvelle était géniale. Comme je suis un être faible, et que je trouve la couverture très sympa, j’ai succombé à la tentation et entamé la lecture de cette étrange nouvelle.

La fille du déménageur raconte l’histoire de Vincent. Vincent est un homme fort et costaud que le travail n’effraie pas. Il est déménageur et gère une équipe de trois personnes qui sont vite devenus des amis. Mais derrière tous ces muscles et cette allure de gros dur, Vincent est un homme sensible. Surtout lorsqu’on aborde le sujet de sa fille, Cindy. Comme Vincent est divorcé de sa femme, il ne voit sa fille que pendant les vacances scolaires, ce qu’il regrette parfois. Mais une terrible nouvelle va venir bouleverser la vie de cet homme, va venir briser le coeur de ce papa, sa fille vient de faire une tentative de suicide.

Sa mère veut la traîner chez des psys afin de savoir pourquoi sa fille a tenté de se suicider alors que Vincent souhaite seulement l’avoir en vacances quelques jours pour lui changer les idées. Ce projet se met en place doucement et Vincent va tout mettre en oeuvre pour faire passer des vacances inoubliables à Cindy. Mais comment redonner envie de vitre à sa fille quand on ne connait plus ses goûts, ses envies ? Quelles activités peuvent faire comprendre à quelqu’un que la vie vaut vraiment la peine d’être vécu ?

Cette nouvelle est pleine de tendresse et d’émotion face à ce papa qui se dévoue corps et âme pour redonner l’envie de vivre à sa fille. Une très belle nouvelle sur l’amour entre un père et sa fille mais aussi sur l’amitié puisque tous les amis de Vincent vont l’aider à organiser les plus belles vacances possibles pour Cindy. On regrette que cette histoire soit seulement une nouvelle car on aimerait en savoir plus sur la suite des aventures de Vincent. Une nouvelle merveilleuse que je vous conseille de lire.

Cette nouvelle est suivie d’une autre, plus courte, Dernier tour de  Caroline Vermalle également. Une histoire très courte mais tout aussi bouleversante sur la vie d’un vieux monsieur qui tient un manège qu’il s’obstine à faire tourner tous les jours. Je ne vous en dis pas plus pour vous laisser la surprise de cette petite histoire qui vous mettra du baume au cœur à coup sur.

Pour conclure, deux nouvelles magnifiques, pleines d’émotion qui sauront vous bouleverser en très peu de pages. J’ai beaucoup aimé le style de l’auteur et je pense que j’achèterais d’autres livres de Caroline Vermalle par la suite. Je vous conseille bien évidemment de lire ce petit livre si vous tombez dessus !

Smells like rock

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

7 commentaires

  1. Bon bah déjà je suis jalouse parce que j’aurai jamais l’occasion de dire ‘dans ma ville il y a un endroit immense avec pleins de livres d’occasions’ ^^ ! Et en plus cette chronique m’a vraiment donné envie d’acheter ce livre alors que normalement je n’achète pas de livres qui font moins de 250 pages … Pari réussi mais mon banquier va faire la tête 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :