Indécent de Colleen Hoover

2

Aujourd’hui j’ai décidé de vous parler d’un livre et quel livre ! Il s’agit d’Indécent de Colleen Hoover. Il a fait beaucoup de bruit sur la blogosphère et à juste titre. C’est un livre poignant et vrai que j’ai beaucoup aimé mais j’aurais pu ne jamais l’acheter …

Indécent

Synopsis

Pour surmonter le brusque décès de son père, Layken, âgée de 18 ans, part s’installer, avec sa mère et son frère, dans le Michigan. Sa famille la considère comme un roc, mais en son for intérieur, elle est désespérée. Bientôt, une rencontre va tout changer : celle de Will, son voisin passionnée de poésie, un être lumineux, patient et protecteur, qui partage beaucoup d’intérêts communs avec Lake, peut-être même trop…

Après un premier rendez-vous exceptionnel, le quotidien reprend ses droits et amène avec lui un obstacle infranchissable. Les circonstances auront-elles raison de leur attirance hors du commun?

Mon avis

C’est en me promenant sur les différents blogs littéraires que j’ai découvert ce livre. La bloggeuse en disait que du bien et surtout parlait d’un livre extrêmement fort, qui donnait les larmes aux yeux … Et là j’ai regardé la couverture et je me suis dit : « Mais ? Un livre érotique peut vraiment donner ces émotions ?? ». Parce que oui soyons honnête quand on regarde la couverture et surtout le titre, il n’est pas de suite évident qu’il s’agit d’un livre contemporain. Surtout que la librairie de mon petit village ne m’a pas beaucoup aidée, puisque le livre était rangé au rayon érotique avec un autre livre que je voulais acheter « Easy » de Tammara Webber (qui n’est pas plus un livre érotique).

Du coup je dois vous avouer que je ne suis pas une fan des lectures érotiques … J’ai lu 50 shades of grey comme tout le monde (enfin le premier tome …) et bon, ma foi ça ne m’a pas transcendé … J’ai plutôt tendance à sauter les douze pages de scène coquine pour revenir au sujet. Alors du coup depuis je n’ai pas franchement eu envie de retenter l’expérience. Mais quand j’ai vu à quel point le livre faisait parler de lui, j’ai décidé de braver mes préjugés et de l’acheter. Et la GRANDE REVELATION !

On découvre Layken, une jeune femme qui vient de perdre son père et qui redémarre une vie avec sa mère et son petit frère dans un petit patelin. Ainsi que Will et son petit frère qui vivent en face de chez elle. Les deux enfants vont devenir très vite amis, ce qui va rapprocher Layken et Will. Alors oui il y a de la romance mais pas seulement. On y parle de deuil, de reconstruction mais aussi de poésie. Parce que Will notre héros fait du slam. Alors à la base je ne suis pas particulièrement fan de ce style de musique, mais j’ai toujours aimé les textes proposés. Et grâce à cela on a une profondeur supplémentaire dans le livre. D’ailleurs le titre initiale est Slammed et voici la couverture :

C’est pas très jolie, d’accord mais au moins ça ne porte pas à confusion.

Avec ce livre, j’ai vraiment appris à m’attacher aux personnages et à vouloir que tout s’arrange. Les personnages principaux sont deux écorchés vifs que la vie n’a pas épargnés. On vit véritablement leurs émotions et même moi qui a un petit cœur de pierre, j’ai vraiment été touché. Et ça c’est tout le talent de Colleen Hoover qui est un écrivain qui à la base à auto-édité ces livres et qui aujourd’hui connait un succès bien mérité.

Un autre point positif avec ce livre, ce sont les citations de paroles de musique. Un autre livre avait déjà fait cela mais impossible de retrouver le titre alors si vous voyez de quoi je parle je vous supplie de me rafraîchir la mémoire. Là ce n’est pas plusieurs artistes que l’auteur à utiliser mais un seul groupe qui s’appelle The Avett Brothers. C’est un groupe que Layken et Will affectionnent et qui scelle leur amitié naissante. J’aime ce concept parce qu’on y découvre ou redécouvre un groupe mais aussi parce que les paroles choisies font échos au chapitre à venir.

Pour conclure je dirais qu’il ne faut pas se fier aux apparences et ne pas juger un livre à sa couverture (oui c’était facile). L’écriture est simple mais poignante. Je vous invite vraiment à découvrir cet auteur et ses autres livres comme Hopeless qui vient de sortir. Alors oui c’est une romance mais une romance avec un vrai fond et de vrais thèmes difficiles. Et si comme moi vous avez des libraires qui rangent les livres n’importe comment, je lance l’opération post it de rectification ! Non je rigole mais c’est quand même très tentant de laisser des post-it pour souligner les erreurs de rangements parce que c’était loin d’être le seul … Loin de tout de J.A Redmerski au rayon science-fiction … Si vous ne connaissez pas c’est un road book sur fond de romance …

Julia Pan

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

J’ai longtemps espéré que Peter Pan vienne me chercher et m’amène au pays imaginaire pour y vivre pleins d’aventures mais à 25 ans je me suis fait une raison. Afin de pouvoir quand même vivre mille vies, je me suis réfugié dans la lecture, les films et les séries.

2 commentaires

  1. C’est drôle, j’avais lu ce roman en anglais il y a longtemps et mon avis était très opposé au tien. Comme quoi, en matière de lecture, tout est question de sensibilité, un livre peut émouvoir certaines personnes et en laisser d’autres indifférentes !

    Pour ma part, j’avais trouvé l’intrigue trop « convenue » et plate. Certains éléments (la raison pour laquelle Layken et Will ne peuvent pas être ensemble, le secret de la mère de Layken) m’ont semblé peu originaux car c’est le genre d’histoire qu’on trouve déjà dans d’autres romans. Je me souviens aussi d’avoir été agacée par l’héroïne, trop immature et égoïste à mon goût.

    Par contre, j’avais bien aimé les citations de chansons, et les passages concernant le slam étaient très intéressants et instructifs !

    Comme toi, je ne comprends pas pourquoi ce roman est classé « érotique », il ne contient absolument aucune scène de ce genre ! A se demander si certains libraires / critiques lisent vraiment le bouquin avant de décréter qu’il appartient à telle ou telle catégorie… Bon, il faut dire que le titre français porte à confusion aussi >_<

    • C’est marrant de voir comme un livre peut émouvoir certaines personnes et laisser complément froid d’autres. Ça m’est arrivée pour Contrecoups de Nathan Filer, je n’ai absolument pas été touché alors que d’autres le considère comme un chef-d’oeuvre. Pour Indécent ce n’est certes pas une nouveauté en son genre, j’ai d’ailleurs moins appréciée Hopeless du même auteur. Mais j’ai tout de même passé un très bon moment !

      Pour ce qui est de son classement, effectivement ni le titre ni la couverture n’aide à se faire une idée mais je pensais que les libraires pouvaient lire le quatrième de couverture .. Du coup j’ai mis en place mon opération post-it et ça m’a bien soulagé 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :