Chronique cinéma : American Nightmare 2, Anarchy

4

Aujourd’hui, je vous parle d’un film qui n’est plus au cinéma actuellement mais qui méritait un article rien qu’à lui : American Nightmare 2, Anarchy de James DeMonaco. Il y a plus d’un an je vous avais présenté le premier opus que j’avais beaucoup aimé pour le scénario original. J’avais un peu peur que le deuxième volet soit répétitif et que l’histoire ne soit plus aussi captivante. Alors, verdict ?

American Nightmare 2

Synopsis

Alors que la « Purge » annuelle est sur le point de commencer, un jeune couple subit une panne de voiture. Ils vont tenter par tous les moyens de survivre au chaos.

Bande annonce

Mon avis

American Nightmare pour ceux qui n’ont jamais entendu de ce film, part d’un principe simple : pendant 12 heures, tous les ans, le gouvernement américain organise la Purge. Pendant une nuit, tous les crimes deviennent autorisés, que ce soit les meutres, les vols, les agressions physiques,… Les services d’urgence (police, ambulance, pompier) ne sont plus disponibles et tous les citoyens sont livrés à leurs plus bas instincts. Ou à ceux de leurs voisins. La purge a été crée par les Pères Fondateurs afin de garantir un taux de criminalité très bas. Selon eux, si chacun peut se défouler une nuit par an, on reste tranquille le reste du temps. Voilà la théorie.

Je vous parle de théorie parce qu’en pratique ce n’est pas exactement ça. La purge est un moment très attendu pour ceux qui y participent mais également très redouté par les personnes qui n’ont rien demandé à personne. Si les riches peuvent acheter des systèmes de sécurité ultra perfectionnés pour protéger leurs maisons, les pauvres ont des moyens très dérisoires pour affronter la purge et sont souvent les premières victimes. La purge est en réalité un moyen de réguler la population en éliminant les plus faibles : SDF, pauvres, …

Le premier volet d’American Nightmare (ou The purge en VO) était un huis clos puisque tout se passait  l’intérieur d’une maison. Dans le second volet, on change complètement de point de vue puisque nous sommes plongés au centre-ville, en plein cœur des affrontements. Nous faisons la connaissance de plusieurs personnages : Leo un homme qui participe volontairement à la purge, Shane et Liz un couple dont la voiture tombe en panne au centre-ville et Eva et Cali, une mère et sa fille qui se font enlever par des hommes armés venu faire une descente dans leur immeuble. Chacun des personnes à une histoire différente mais tous devront se serrer les coudes et rester unis pour survivre à la purge en plein milieu du centre ville.

Si le premier volet m’avait beaucoup plus par rapport au scénario, j’avais tout de même été déçue que toute l’action se passe dans un seul et même endroit. Je trouvais le concept très intéressant mais pas assez exploité. Les scénaristes ont du m’entendre puisque ce second volet est bien au dessus ! Fini la maison bourgeoise, bonjour le centre ville. Le réalisateur nous montre enfin le vrai visage de la purge en nous plongeant au cœur des émeutes. Groupes organisés, sadiques, chasseurs, tous se retrouvent autours du même objectif : tuer le maximum de monde en 12 heures.

Ce second volet est également plus recherché que le premier. En effet, dans ce deuxième volet on ne cache plus que la purge est en fait une immense garden party pour les plus riches. En plus d’être bien au chaud dans leurs maisons blindés, ces messieurs dames souhaitent également s’amuser pendant cette nuit de folie et achètent des personnes volontaires pour servir de martyrs. D’autres, bien moins scrupuleux, kidnappent des personnes qui n’ont rien demandés pour les tuer tranquillement à leur domicile. Face à ces débordements, la résistance se met en place autours de Carmelo pour mettre à terme à cette tuerie annuelle.

Pour conclure, un deuxième volet bien meilleur que le premier, un film plus dur, plus rythmé, plus intéressant, plus sanglant aussi. J’ai adoré American Nightmare 2 qui ose enfin explorer son concept de purge ! La mise en place d’une révolution laisse penser qu’une troisième volet est surement à envisager…

Smells like rock

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

4 commentaires

  1. Pingback: Locke & Key, tome 1 : Bienvenue à Lovecraft | Smells like rock

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :