Divergente, tome 1 de Veronica Roth

14

Aujourd’hui je vous parle du tome 1 de la saga Divergente écrite par Veronica Roth. Sur le blog, on est fan de cette saga, je vous avais fait un article sur l’adaptation cinématographique et Jone vous avait présenté une chronique sur les trois tomes de Veronica Roth. C’est maintenant à mon tour de vous parler du premier tome. Alors plutôt livre ou film ?

divergente tome 1

 Synopsis

Dans le Chicago dystopique de Béatrice, la société est divisée en cinq factions, chacune dédiée à la culture d’une vertu : les Sincères, les Altruistes, les Audacieux, les Fraternels, et les Erudits. Sur un jour désigné de chaque année, tous les adolescents âgés de seize ans doivent choisir la faction à laquelle ils consacreront le reste de leur vie. Pour Béatrice, la décision est entre rester avec sa famille et être qui elle est, les deux sont incompatibles. Alors, elle fait un choix qui surprend tout le monde, y compris elle-même.

Mais Tris a aussi un secret, celui qu’elle a caché à tout le monde parce qu’elle a été averti qu’il peut signifier la mort. Et comme elle découvre un conflit croissant qui menace de percer cette société en apparence parfaite, elle apprend aussi que son secret pourrait l’aider à sauver ceux qu’elle aime. . . ou pourrait la détruire.

Mon avis

Pour ceux qui sont passé à côté du phénomène Divergente, je vais vous faire un petit rappel de l’histoire. Le jour de leurs seize ans, les adolescents doivent passer un test destiné à déterminer leur faction. Ce test donne une indication mais chacun est libre de choisir dans quelle faction il va passer le rester de sa vie. Pour Beatrice et Caleb, le grand jour est arrivé. Ils vont devoir choisir entre rester avec leur famille chez les Altruistes ou les quitter (et ne jamais les revoir) pour rejoindre une autre faction. Alors que le test de Caleb est concluant, celui de Beatrice tourne au cauchemar. Elle est une divergente, c’est-à-dire qu’elle est capable de rejoindre toutes les factions. Son cerveau ne peut pas se conformer à la manière de penser d’une seule faction et cette particularité la rend dangereuse aux yeux du gouvernement car elle ne pourra pas être contrôlée.

Je vais commencer par vous dire que j’ai adoré le livre ! On s’attache très vite au personnage de Beatrice qui va lutter pendant tout le tome pour ne pas se faire démasquer. Elle sait que la divergence est perçue comme quelque chose de très dangereux et que si elle se fait démasquer, sa vie prendra fin très rapidement. On suit toute les étapes importantes de sa nouvelle vie : le test, la cérémonie du choix, l’initiation chez les Audacieux et le grand retournement de situation à la fin du livre. Ma partie préférée est celle de l’initiation chez les Audacieux biens sûrs, toutes les parties autours de l’entrainement que ce soit au combat mais surtout celles traitant des simulations et du paysage des peurs que j’ai trouvé fascinante.

Ayant vu le film avant de lire le livre, je n’avais plus le suspense et je connaissais déjà l’histoire mais cela ne m’a pas gâché mon plaisir. C’est sûr que je n’ai pas abordé cette lecture comme un lecteur lambda mais j’ai trouvé que le livre était assez différent de l’adaptation cinématographique. Alors que dans le film, tout a été fait pour plaire au plus grand nombre (et surtout au plus jeunes), le livre est beaucoup plus complexe et surtout plus difficile à lire parfois. De nombreuses scènes de violence et de « mort » ont été enlevées dans le film et le caractère des personnages a été simplifié. Dans le film, tout est tout beau, tout rose, on nous plonge presque dans un monde des bisounours post-apocalyptique. Cela m’a surtout choqué au niveau du personnage de Chritina, dans le film c’est la bonne copine toujours là pour supporter Beatrice alors que dans le livre, elle est un peu garce sur les bords et on sent bien que si elle doit écraser ses « amis » pour arriver à ses fins, elle n’hésitera pas une seconde.

Pour conclure, j’ai préféré le livre au film car il est beaucoup plus développé et complexe que ce qu’on nous a servi sur grand écran. D’ailleurs, avec les éléments du livre, on pourrait faire un « Divergente » façon film d’horreur au cinéma ! Personne ne me pique mon concept je vous préviens ! Pour ceux qui ont uniquement vu le film, je ne peux que vous conseiller de vous plonger dans le roman. Pour les autres, dites-moi par commentaire si vous avez préféré le film ou le livre !

Smells like rock

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

14 commentaires

  1. Je suis contente de lire une revue sur le livre car je n’ai ni vu le film ni lu le livre mais ma petite soeur (17 ans) a vu le film et je me disais que le livre pourrait la brancher pour son anniv. Qu’est-ce que tu en penses ? Comme c’est ma petite soeur j’ai tendance à vouloir la surprotéger et à me dire que ça va dire que ça va être trop violent pour elle mais à 17 ans ça va aller, hein hein hein ? Bises 😀

    • Oh oui à 17 ans elle est tout à fait prête à lire le livre ! C’est peut être un peu trop violent pour un enfant de moins de 15 ans mais là à 17 ans tu peux y aller ! En plus je suis sur que ça lui fera vraiment plaisir de recevoir ce livre en cadeau 🙂

  2. J’ai vu le film après et comme toi je me suis demandé où était passée toute la complexité des personnages secondaires, notamment Christina. Comme ils ont dû abréger, dans le film ont a pas le temps de s’attacher aux membres du groupe, donc on ressent moins d’émotion lors du suicide, de la mort de Will, ce que cela pourra impliquer avec sa relation avec Christina. La formation martiale dans le film est aussi un peu bâclée (le passage où Christina est suspendue au-dessus du gouffre m’a vraiment pris à la gorge dans le livre alors que dans le film, bof bof…)
    Du coup, plus livre, pour moi !!!

    • Je suis tout à fait d’accord avec tous tes arguments ! De toute façon c’est toujours très difficile de faire tenir un livre de 400 pages dans un film d’1h30 tout public. Mais je trouve que l’adaptation est plutôt bien réussie quand même

  3. J’ai adoré ce livre aussi et le film reste une très bonne adaptation 🙂 Le tome 2 est aussi génial que le premier tome ^^

  4. j’ai fait comme toi, d’abord le film, ensuite les 3 livres à la suite que j’ai dévoré en un week end.. Les livres sont franchement plus complexes c’est sur, et les personnages beaucoup plus intéressants. Dans les films d’ailleurs certains sont carrément invisibles, et inexistants.
    Petit racontage de life, le dernier, promis: c’est cette saga qui m’a donné le goût du livre ! Avant je ne lisais jamais, les derniers livres que j’avais achetés avant Divergente,c’était les Twilight en 2009 >.<
    depuis divergente, j'ai arrêté de fumer et mon budget cigarettes est devenue budget livresque 😀

  5. Personnellement je n’ai pas vraiment aimé Divergente. Déjà je ne trouve pas le système des factions très réaliste, ni le concept de la divergence : en gros, tout le monde n’a qu’un seul trait de caractère défini par leur faction et ceux qui en ont davantage sont dangereux. C’est contraire à la nature même du genre humain (au passage les factions sont censées empêcher la guerre mais elles favorisent plus que tout la ségrégation. Sur les ruines des USA ?) Et puis il y a pleeein de petites questions qui ne m’ont pas quittées lors de ma lecture. Genre si les Sans-Factions ne sont pas définis par une quelconque faction (logique), qu’est-ce qui les différencie des Divergents ? Puisqu’ils s’agrandissent sans arrêt (tests ratés, transferts renvoyés…), pourquoi ne se soulèvent-ils pas ? Depuis quand est-ce une bonne idée d’avoir une seule faction au pouvoir ? Comment peut-on être entièrement altruiste alors que l’humain a toujours une part d’égoïsme en lui ? Les transferts qui choisissent une faction différente de celle dans laquelle ils ont été élevés ne sont-ils pas Divergents, eux aussi ? Enfin voilà, pleeein de petites questions comme ça qui m’ont empêché de vraiment savourer ma lecture.

    Mais sur une toute autre note j’aime beaucoup tes chroniques, elles sont suffisamment détaillées et c’est toujours agréable d’avoir le point de vue d’autres personnes, surtout quand ils sont bien expliqués ^^

    • Tout d’abord merci beaucoup pour les compliments et pour être passé par ici 🙂
      Il est vrai qu’il y a pas mal de détails qui peuvent soulever beaucoup de question dans Divergente. Et tes réflexions sont très bonnes, au final qu’est ce qui différencie une personne qui peut aller dans toutes les factions et une qui ne peut se joindre à aucune d’entre elle ? Ces deux personnes sont aussi dangereuses chacune à leur manière. Je ne sais pas si tu as lu toute la saga où juste le tome 1 mais les Sans-Factions vont avoir leur part à jouer dans l’histoire. Si tu n’as pas lu les autres tomes, je te conseille vraiment d’y jeter un coup d’oeil, je pense que tu auras quelques réponses à tes questions. Mais si jamais ça ne passe pas, il existe plein d’autres sagas à découvrir 😉

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :