Ciné club #19

26

Aujourd’hui on parle cinéma avec un rendez-vous que vous connaissez bien, le ciné club ! Au programme, de très belles découvertes, un film culte qui ne m’a pas vraiment convaincu et des navets comme d’habitude. Tout le monde est bien installé ? Alors on y va !

ciné club 19

Rock’n’rolla (bande annonce) [usr 5]

Rock’n’rolla fait partie des films cultes de Lapin que je n’avais jamais vu. En fait, il faisait partie d’une très grande liste des films que je devais absolument voir très rapidement. Comme je suis en plein test de la plateforme Netflix et que ce film était disponible, j’ai sauté sur l’occasion. Comme je serais incapable de vous résumer l’histoire (car il y a beaucoup d’histoires dans les histoires), je fais appel à mon joker Allociné : « Caïd londonien, Lenny travaille à l’ancienne. Ce qui ne l’empêche pas de savoir à qui graisser la patte et de pouvoir faire pression sur n’importe quel ministre, promoteur immobilier ou malfrat en vue. D’un simple coup de fil, Lenny est capable de soulever des montagnes. Mais comme le lui dit Archy, son fidèle lieutenant, Londres est en train de changer : les mafieux des pays de l’Est, comme les petits voyous, cherchent tous à bouleverser les règles du milieu. Désormais, c’est toute la pègre londonienne, des gros bonnets aux petits poissons, qui tentent de se remplir les poches en se disputant le coup du siècle. Mais c’est Johnny Quid, rock star toxico qu’on croyait mort, qui a les cartes bien en main… ».

Rock’n’rolla est un coup de cœur ! C’est un film rythmé, très prenant et alors qu’on croit avoir tout deviné, il arrive à nous surprendre avec un final digne à la hauteur de la réputation de Guy Ritchie. Côté acteurs, que du beau monde : Gerard Butler (300, Chasing mavericks, My movie project), Jamie Campbell Bower (Twilight, The mortal instrument), Tom Wilkinson, Idris Elba, Mark Strong,…

« Les gens me demandent… Qu’est-ce qu’un rock’n’rolla ? Et je le leur explique : c’est pas une histoire de décibels, de défonce et de désintox, oh non… C’est bien plus que ça mon pote. On veut tous avoir la belle vie : pour certains c’est la baise, le fric ou la drogue. Pour d’autres, c’est la volupté, le luxe ou la renommée. Mais un Rock’n’Rolla, c’est autre chose. Pourquoi ? Parce qu’un vrai Rock’n’Rolla… veut la totale ! »

Maléfique (bande annonce) [usr 5]

Normalement, je suis assez à jour dans mes Disney mais Maléfique était passé à la trappe à cause d’un emploi du temps trop chargé. Après plusieurs mois d’attente, j’ai enfin pu regarder ce film inspiré de « La belle aux bois dormants » ! J’ai bien entendu choisi de le regarder en VO car je ne supporte pas la voix française d’Angelina Jolie. L’histoire est celle de Maléfique, une gentille et très jolie fée qui va devenir une des méchantes les plus connues des contes de fées après la trahison d’un humain. En fait, ce film nous propose de revoir l’histoire de « La belle aux bois dormants » mais du point de vue de Maléfique, la méchante fée qui jette le sort à Aurore. Et si la méchante de l’histoire n’était pas si méchante ? Et si le traitre n’était finalement pas celui que vous pensez ? Et si on vous avait menti sur la fin de l’histoire ? J’ai adoré ce film résolument féministe qui remet au placard le prince charmant et les papillons multicolores des dessins animés. Angelina Jolie est magistrale du début à la fin et son duo avec Elle Fanning fonctionne très bien ! Vous pourrez même apercevoir des visages connues comme celui de Brenton Thwaites (Oculus), Juno Temple (Lovelace, Magic Magic) ou encore Imelda Staunton (Harry Potter). A voir d’urgence si ce n’est pas déjà fait !

Dans l’ombre de Mary (bande annonce) [usr 4]

Encore un film que je voulais voir depuis longtemps et qui était passé aux oubliettes jusqu’à un obscur dimanche de pluie. Dans l’ombre de Mary raconte la véritable histoire de P.L. Travers, l’écrivaine qui a écrit le roman « Mary Poppins », lors de sa rencontre avec le grand Walt Disney afin que son roman soit adapté au cinéma. Une collaboration qui aura été très difficile mais qui au final a donné naissance à un film culte. Une histoire émouvante et très bien raconté. Emma Thompson (Raison et sentiments, Orgueil et préjugés, Beaucoup de bruit pour rien, Les amis de Peter) et Tom Hanks sont extraordinaires ! Un film que je vous conseille également.

Une vie volée (bande annonce) [usr 2]

A cause de la loi française (sans commentaire), Netflix ne peut pas proposer de films récents (je vous ferai un article pour tout vous raconter) donc on n’en profite pour regarder des films cultes comme Une vie volée de James Mangold. Ce film raconte l’histoire de Susanna Kaysen, une jeune femme diagnostiquée bipolaire par un psychiatre, qui va être envoyée dans un hôpital psychiatrique pour se reposer. Elle va rencontrer beaucoup de jeunes femmes avec toutes des problèmes mentaux très différents du sien. Quand je vous parle de film culte, c’est parce que le casting est impressionnant : Winona Ryder, Angelina Jolie, Whoopi Goldberg, Brittany Murphy, Jared Leto,… Que des acteurs connus et reconnus ! Bon malgré ce super casting, j’avoue que le film ne m’a pas captivé. J’ai bien aimé l’histoire mais il est beaucoup trop long… Ils auraient très largement pu le faire plus court et couper des scènes interminables. Mais bon, je pourrais maintenant me vanter d’avoir vu se film dans les discussions de début de soirée.

Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire (bande annonce) [usr 2]

Je n’ai pas lu le roman portant le même nom mais j’en ai tellement entendu parler que j’ai décidé de commencer par regarder le film. L’histoire avait l’air intéressante, un homme qui va fêter son 100ème anniversaire décide de s’échapper de sa maison de retraite pour partir à l’aventure. Va suivre une suite de quiproquo qui entraînera aux côtés de trafiquants de drogue mais aussi d’un éléphant. L’histoire avait un très fort potentiel et aurait pu faire un super film burlesque à la Wes Anderson mais, non. Il m’a manqué quelque chose dans ce film qui n’a pas réussi à me captiver. Je n’ai pas beaucoup ri, les situations sont trop « grosses », rien n’est crédible,… Enfin je sais pas, je n’ai pas apprécié ce film et je ne pense pas me lancer dans le roman après avoir découvert l’histoire… Dommage !

The reef (bande annonce) [usr 1]

Encore un film découvert sur Netflix dans la très pauvre catégorie des films d’horreur. Je ne considère pas les films avec des requins comme des films d’horreur mais que voulez-vous, on fait ce qu’on peut avec ce qu’on a. Donc un film avec des requins qui mangent des gens (comme d’habitude) qui font naufrage et se retrouve tout seul dans l’océan (comme d’habitude). Bon je vais faire rapide, The reef est un navet qui n’est pas du tout original. Une histoire vu et revu et rerevu encore et encore, des acteurs mauvais, une fin qu’on voit venir à dix kilomètres. Bref, à éviter ! On va tout de même noter un bon point qui est que ce sont des vrais requins qui apparaissent dans le film et qu’on évite un autre massacre en utilisant un robot ! Et un special big up aux nanas qui sortent de l’eau après avoir plongée au milieu des poissons avec les cheveux secs !

Smells like rock

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

26 commentaires

  1. Oh j’avais adoré Rock’n Rolla à l’époque ! Tu m’as donné envie de le revoir !!! Chouette que tu puisse tester Netflix, ici ça ne marche évidemment pas !

  2. Bon, j’ai quand même une vie volée, The Reef et le vieux qui blablabla à voir. (The Reef je le garde pour le moment où j’ai envie de me faire un film pourri, ça arrive !)
    D’accord avec toi pour Rock’n Rolla, c’est du bon ! Ca m’a donné envie de revoir Snatch aussi^^
    Dans l’ombre de Mary, j’en gare un souvenir assez flou par contre, faudrait que je relise ma critique (bizarrement).

    Et vive Netflix-même-si-j’espère-que-leur-catalogue-s’améliorera-vite !

  3. Pingback: Ciné club #22 | Smells like rock

  4. Pingback: Les Coeurs fêlés de Gayle Forman ⋆ Smells like rock

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :