Half Bad, tome 1 : Traque blanche de Sally Green

15

Aujourd’hui, je reprends la rédaction de chroniques (les vacances sont finis !) par un livre dont j’avais envie de vous parler depuis très, très longtemps mais secret professionnel oblige (oui, je me la pète un peu. Beaucoup) j’étais réduite au silence. Mais le grand jour est enfin arrivé, je suis autorisée à vous parler du prochain roman événement qui va envahir toutes les librairies, Half Bad, tome 1 : Traque blanche de Sally Green. Déjà annoncé comme le prochain Harry Potter, est ce que ce livre est à la hauteur de sa réputation ?

half bad

Synopsis

Dans l’Angleterre d’aujourd’hui, deux clans de sorciers vivent en secret au côté des humains : les adeptes de la magie blanche et les sorciers noirs. Mais la naissance de Nathan vient bousculer l’équilibre des forces car il est à la fois un sorcier blanc et un sorcier noir. Son père est un des plus puissants et cruels sorciers du monde. Sa mère, adepte de la magie blanche, est morte. A 16 ans, Nathan va recevoir ses pouvoirs comme tous les sorciers. Mais il n’est pas comme tous les sorciers… Son clan va décider de l’enfermer : Nathan est piégé dans une cage, battu et menotté. Les frontières entre le bien et le mal n’ont jamais été aussi floues et menacées.

Trailer

[su_youtube url= »https://www.youtube.com/watch?v=UIcpalOypmo »]

Mon avis

Avant de vous parler de l’histoire de ce livre, je vais devoir faire un point couverture parce que les éditions Milan ont mis le paquet pour sa sortie. Quand j’ai reçu ce roman dans ma boite aux lettres, j’ai tout de suite été séduite par la mise en scène. Ce livre ficelé avec un petite étiquette « libérez moi » le rend très intriguant, mystérieux. Bref, j’avais qu’une seule envie, ouvrir ce livre ! Et je dois dire que pour la première fois je crois, je préfère la couverture française à la couverture originale que je trouve beaucoup plus jolie et attirante. Mais cessons d’être superficielle et attaquons nous à l’histoire que renferme ce livre.

Je vais essayer de vous faire une chronique d’une longueur raisonnable parce que je crois que je pourrais parler pendant des heures de ce roman ! Commençons par le début. Nous faisons la connaissance de Nathan, un jeune homme qui a l’air tout à fait ordinaire mais qui est enfermé dans une cage, martyrisé par une horrible femme. Comment est-il arrivé là ? Pourquoi cette femme s’acharne à la torturer ? Nous n’en savons pas plus. Il faut attendre quelques chapitres avant d’avoir droit au début de l’histoire.

Nathan est en fait un futur sorcier. Il vit avec sa grand-mère, son demi-frère et ses deux demi-sœurs. Toute sa famille fait partie d’une longue lignée de sorciers blancs très respectables. Mais Nathan est ce qu’on peut appeler le vilain petit canard de la famille enfin de la communauté de sorciers blancs entière à vrai dire. Nathan est ce qu’on appeler un semi-code, sa mère était une sorcière blanche et son père est le sorcier noir le plus puissant de tous les sorciers. Alors qu’un test doit déterminer si Nathan est plutôt blanc ou noir, son code reste indéniablement « indéterminé » au fils des années. Ne pouvant déterminer s’il va faire le bien ou le mal autours de lui, le jeune homme va devenir l’ennemi numéro 1 du conseil.

Nous suivons donc la vie de Nathan qui cherche à déterminer sa véritable nature et surtout à reconstituer son histoire. Il va devoir mener un combat contre le conseil qui va tout faire pour le pousser à bout afin de l’éliminer. Au fils de l’histoire, nous apprenons à connaitre ce jeune sorcier et suivons sa quête pour retrouver son père afin que la cérémonie lui permettant de devenir un vrai sorcier puisse avoir lieu.

Dès les premières pages, j’ai été conquise par cette histoire. J’ai adoré l’univers, le style de l’auteure, les personnages, tout ! On est très vite pris par l’histoire, on se plonge dans ce monde magique et il est impossible de reposer ce livre dont la fin arrive beaucoup trop vite ! J’ai beaucoup aimé le personnage de Nathan dont la personnalité complexe parvient à nous tenir en haleine jusqu’aux toutes dernières pages. C’est un jeune homme perdu, qui ne sait pas exactement qui il est mais qui va tout faire pour arriver à son but : retrouver son père et devenir un sorcier. J’ai également beaucoup apprécié les personnages secondaires de ce roman qui apportent finalement, beaucoup à l’histoire. Que ce soit la famille de Nathan, avec une préférence pour Arran, ou les nombreux sorciers qu’il va rencontrer durant son périple (Rose, Mary, Ellen, Marcus bien sûr).

Beaucoup de monde compare ce roman à Harry Potter. Le seul point commun entre ces deux romans est qu’ils parlent tous les deux du monde des sorciers mais la comparaison s’arrête là. L’univers de Half Bad est beaucoup plus sombre que celui d’HP, l’histoire est complètement différente et Nathan n’a définitivement rien à voir avec Harry.

Pour conclure, ce roman va beaucoup plaire aux amateurs de magie. Je ne peux que vous conseiller de vous jeter dessus dès sa sortie en librairie le 24 septembre 2014. Ce livre est vraiment une très belle découverte et un roman très addictif. J’ai vraiment hâte de découvrir la suite et surtout d’avoir plus d’information sur l’adaptation cinématographique.

Smells like rock

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

15 commentaires

  1. Nolwenn (Hanako) on

    Ce roman me tentait déjà avant mais ton avis renforce mon envie de l’acheter ^^ La bande annonce est géniale aussi 🙂

  2. ouais, j’adore les gens qui parce qu’ils voient « sorcier » disent « nouveau Harry Potter » parce qu’ils voient « ados qui luttent pour survivre » disent « nouveau Hunger Games », on dirait sans lire les livres ^^ Bref, ça a l’air assez sombre, mais plutôt sympa. je suis assez curieuse du style et de la manière dont l’histoire est menée !

    • Oui, les gens ont le raccourcis facile ! On dirait qu’une fois qu’un roman a exploité un univers, il est interdit aux autres de le faire ! C’est une histoire avec des sorciers d’accord mais il n’a vraiment rien n’a voir avec Harry Potter. En tout cas, je te le conseille 🙂

  3. (Comment elle se la pète avec le secret professionnel ! :p)

    Tu donnes très envie de le lire ! Plus sombre qu’HP, ça me botte particulièrement en plus. Y a intérêt que ma nouvelle médiathèque fasse de bons choix en acquisitions^^

  4. Wow ! J’avais déjà entendu parlé de ce livre mais là, tu me donne drôlement envie ! et c’est vrai que la couverture est intrigante ! À mettre obligatoirement dans ma PAL !

  5. Mouais c’est quand même très enfantin, ça fait un peu kikoo tro dark ados trop fort (le même ressenti qu’avec Hunger Games ou divergente dont la base est super puis devient complétement nul tant ça devient inconcevable) à réservés aux plus jeunes lecteurs, les lecteurs adultes risquent de beaucoup sourire sur certains passages. 😀

    • La littérature jeunesse est par définition réservé aux jeunes. C’est sur qu’un lecture adulte n’appréciera pas cette littérature car ils ne sont pas la cible. Par contre, je ne suis pas du tout d’accord avec le « kikoo tro dark ados », c’est un très bon livre, bien écrit qui s’adresse au même public que Hunger Games et Divergente et qui n’a rien à envier aux autres romans. Les lecteurs cibles apprécieront cette lecture j’en suis sur 🙂

  6. Pingback: Les blogueurs parlent d'Half Bad | Fais-moi peur : le blog des livres à ne pas lire la nuit - Fais-moi peur

  7. Pingback: Half Bad, tome 2 : Nuit rouge ⋆ Smells like rock

  8. Pingback: Half Bad, tome 3 : Quête noire - Fin de la trilogie ⋆ Smells like rock

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :