Confessions d’une fan de Jane Austen de Laurie Viera Rigler

11

Aujourd’hui, on parle littérature ! Vous avez de la chance, en ce moment j’ai tellement de chose à vous raconter que vous avez le droit à un nouvel article tous les soirs ! Ca fait beaucoup de lecture mais j’essai de vous présenter que de bonnes découvertes pour égayer votre rentrée. Et le livre dont je vais vous parler, Confessions d’une fan de Jane Austen de Laurie Viera Rigler était dans ma PAL depuis pas mal de temps. Etant une fan de Jane Austen, j’avais vraiment hâte de pouvoir le lire. Aller venez, nous allons nous promener dans l’Angleterre du 19ème siècle.

confessions d'une fan de Jane Austen

Synopsis

Je n’aurais jamais du noyer mon chagrin dans une énième relecture d’orgueils et préjugés et dans l’alcool, car aujourd’hui, me voilà propulsée à l’époque de la régence anglais dans le corps d’une autre femme ! Même si la mode Empire et les mœurs ne cessent de me surprendre, je m’aperçois que cette vie offre, malgré tout, son lot de charmes. Surtout quand je rencontre l’élégant et séduisant Charles Edgeworth. Mais est-il un Darcy ou un Wickham? S’il se révèle être un Darcy, je pourrais bien ne plus jamais éprouver l’envie de rentrer chez moi, après tout…

Mon avis

Si vous lisez mon blog, vous savez que j’adore tout ce qui tourne autours de Jane Austen. Je suis une romantique dans l’âme ! Que ce soit des films, des séries tv, des livres, tout ce qui comporte une référence à la grande Jane Austen m’intéresse. Alors quand Milady à sortie ce livre, vous pouvez être sur que j’ai sauté dessus. Le manque de temps à malheureusement fait que ce livre a trainé longtemps dans ma PAL mais ca y est j’ai enfin eu le temps de m’y intéresser. Alors verdict ?

Avant de vous dire si j’ai aimé ou pas ce roman, je vais commencer à vous parler un peu de l’histoire. Courtney est une américaine du 21ème siècle. Shopping, fête, copines, elle est une blonde pas si superficielle que ça qui s’apprête à se marier avec Franck. Enfin jusqu’à ce qu’elle le surprenne dans les bras d’une autre femme et que son mariage tombe à l’eau. Pire encore, elle apprend que son meilleur ami était au courant de tout et qu’il ne lui a rien dit. Alors qu’elle noie son chagrin dans la vodka, Courtney se réveille un matin avec une gueule de bois horrible mais surtout dans un corps qui n’est pas le sien. Courtney devient alors Jane Mansfield, jeune femme vivant au 19ème siècle en Angleterre. Alors qu’elle se croit dans un rêve, Courtney comprend très vite qu’elle va devoir trouver un moyen de retourner dans son corps et quitter cette époque si différente de la sienne.

Le lecteur est tout de suite mis dans le bain, l’histoire commence tout de suite et les événements s’enchainent dès les premières pages. Pas de le temps de dire ouf que nous sommes plongés dans un autre monde, celui de l’Angleterre du 19ème siècle. Adieu mini jupe et télévision, électricité et H&M, Courtney va devoir s’habituer à un tout autre style de vie. Un monde où les convenances et les bonnes manières sont obligatoires, où prendre un bain mobilise toute une armée de domestiques et où être célibataire à trente ans est une malédiction. Courtney, qui est une fan de Jane Austen, va devoir faire la connaissance de sa nouvelle mère tyrannique, de son nouveau père artiste et surtout de son prétendant, le beau Monsieur Edgeworth.

J’ai trouvé ce roman drôle et original, le fait de mettre une jeune femme de maintenant dans un monde aussi différent apporte beaucoup de scènes mémorables. Le lecteur n’est pas épargné par la réalité de cette époque, les gens qui ne se lavent pas et se contentent de se recouvrir de parfum, les convenances faisant que de se retrouver seul avec un homme est intolérable et je ne vous parle même pas de lui toucher la joue et de tout ce qui tourne autours des mariages de convenance pour maintenir les situations des jeunes femmes.

Ce roman n’est pas un coup de cœur même si je l’ai beaucoup apprécié. J’ai trouvé que le roman se traine parfois en longueur et qu’on a hâte d’arriver à l’essentiel. J’ai tout de même apprécié de me retourner plonger dans cette Angleterre que j’apprécie tant et de suivre Courtney que j’ai trouvé très sympathique. L’atout de ce roman est également toutes les références à Jane Austen qu’il contient que ce soit au niveau de ses romans ou des adaptations cinématographiques.

Pour conclure, un bon roman à découvrir si vous aimez l’univers de Jane Austen et les belles histoires d’amour (assumez votre côté romantique !). Ne vous attendez pas au roman de l’année mais vous passerez un bon moment en compagnie de Courtney, enfin de Jane.

Smells like rock

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

11 commentaires

  1. je n’ai jamais lu un roman de Jane Austen *pas taper*, ce n’est pourtant pas l’envie qui me manque ! Tu m’as donné envie d’en lire et aussi découvrir ce roman par la même occasion, j’aime beaucoup la couverture =)

    • Il faut absolument que te mette à Jane Austen ! Aux livres, aux films, aux séries,… 😛
      Bon tu peux commencer par ce livre qui est drôle et très bien pour aborder l’Angleterre du 19ème siècle 🙂

  2. J’ai bien aimé ce roman mais en même temps je me rends compte que quelques temps après sa lecture, il ne me laisse quasiment aucun souvenir. 🙁

  3. J’aime bien Jane Austen mais on dirait que ce livre-là sent le cliché à plein nez. ( et j’aime pas trop l’eau de rose. Ce que j’adore avec Austen, c’est les répliques piquantes ^^) J’ai l’impression que trop de choses surfent sur la vague Jane Austen sans atteindre son niveau. Je fuis !! 😉

  4. Pingback: Tribulations d'une fan de Jane Austen de Laurie Viera Rigler | Smells like rock

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :