Loin de tout, tome 1 de J. A. Redmerski

7

Aujourd’hui, on met de côté le cinéma le temps d’une chronique littérature ! En fait, cela fait déjà plusieurs jours que je voulais vous présenter le roman « Loin de tout » de J.A. Redmerski mais je n’arrivais pas à me décider si j’avais aimé ou pas ce roman. Position très inconfortable pour une chronique qui va être dur à écrire.

loin de tout

Synopsis

Après avoir perdu son premier amour dans un accident, Camryn, 20 ans, plaque tout pour partir à l’aventure. C’est alors qu’elle rencontre Andrew, qui n’a pas été épargné par la vie lui non plus. Camryn a beau s’être juré de ne plus jamais tomber amoureuse, l’amour se révèle à elle sous de multiples facettes au cours de ce voyage. Un road trip improvisé qui marque le début d’une nouvelle existence exaltante. Mais l’insaisissable Andrew cache un secret qui peut les lier à jamais ou les détruire pour toujours…

Mon avis

« Loin de tout » a été élu « Prix des lectrices 2014 » aux éditions Milady. Je me suis donc lancé dans la lecture de ce roman très confiante. Avec une aussi belle récompense, ce roman ne pouvait pas être nul !  Mais comme je vous le disais en introduction, il m’a fallu presque une semaine de réflexion pour savoir si j’avais aimé ou détesté ce roman. C’est un sentiment très bizarre que je n’avais pas ressenti depuis très longtemps. Mais ça y est, mes idées sont claires et je vais pouvoir vous parler de ce road trip à travers les Etats-Unis.

Camryn est une jeune femme discrète qui a toujours tout fait comme il fallait. Bonne élève, elle travaille maintenant dans un job qui fait le bonheur de sa maman, elle ne sort presque jamais (sauf quand sa meilleure amie la menace) et ne fait jamais rien pour se faire remarquer. Camryn n’a pourtant pas eu une vie facile. Son grand amour est mort dans un accident de voiture et son frère est en prison. Camryn tente de cacher ses blessures mais la jeune femme craque lors d’une dispute avec sa meilleure amie.

Cette dispute est la goutte d’eau qui fait déborder le vase et Camryn décide de tout plaquer pour prendre le premier bus à la gare routière. Elle laisse toute sa vie (et ses soucis) derrière elle et se met en route pour le Texas. Dans le bus, elle va faire la connaissance d’Andrew qui est son total opposé. Impulsif, extravertie, recouvert de tatouages. Alors que rien ne les prédestinait à être ensemble, un road trip en voiture à travers les Etats-Unis va faire naitre entre eux une très belle relation.

Soyons honnête, rien qu’à lire l’histoire, on se doute déjà de tout ce qu’il va se passer, non ? En tout cas, moi j’avais déjà tout deviné rien qu’en lisant la synopsis ! Et je déteste ce genre de livre où tout est si prévisible… Du coup, on s’ennuie. Encore et encore. Chapitre après chapitre. Mais je me suis dit que si ce roman avait été élu « Prix des lectrices » c’est qu’il allait forcément me laisser sur les fesses à un moment. Mais non. Malheureusement, je n’ai pas du tout accroché à l’histoire, que j’ai trouvé très plate, prévisible et terriblement cliché ! La fille blonde magnifique, le beau gosse rebelle, c’est du déjà vu ! Pour ceux qui l’ont lu, vous allez surement me dire que la fin est surprenante. Mais même là, je l’ai trouvé ridicule ! On essaye de tirer les larmes du lecteur à base de scènes émouvantes mais je n’ai pas du tout, du tout été touché. Après, chacun sa sensibilité mais je suis passée totalement à côté de la séquence émotion.

Ce roman New Adult (et non pas érotique malgré les passages de sexe qui ne servent à rien) était pourtant censée me toucher ! Les personnages ont la vingtaine et je suis censée pouvoir m’identifier à eux, je suis la cible de ce genre de roman. Et pourtant, là encore, c’est un échec ! J’ai eu envie de gifler Camryn pendant tout le roman. Cette jeune femme est très superficiel, égocentrique, naïve et veut jouer les saintes nitouches à longueur de roman. Résultat, au lieu de s’attirer la sympathie du lecteur, elle nous énerve ! C’est un peu mieux du côté d’Andrew qui n’a pas provoqué en moi de crise de violence mais son personnage qu’on croit mystérieux et plein de secret, retombe comme un soufflé au fromage et nous déçoit plus qu’autre chose.

La dernière chose que je voudrais aborder dans cette chronique est le style de l’auteure. Alors peut être que je suis une lectrice coincée, que je ne me fais pas à la modernité mais je ne supporte pas le vocabulaire vulgaire dans un roman.  On est déjà entouré de jeunes qui ne savent pas parler à la télévision alors s’il vous plait, peut-on continuer à avoir de beaux romans à lire ? Je n’ai pas du tout aimé le style de l’auteure, je ne supporte pas de lire des choses comme « Putain » toutes les deux pages, « je m’en branle » et je ne vous parle même pas des passages érotiques. Pourquoi sont-ils-la d’ailleurs ? Pour surfer sur la mode de 50 shades ? Ils n’apportent rien à l’histoire et ajoute encore un peu plus de vulgarité au tout !

Pour conclure, je n’ai pas aimé ce roman (sans rire ?) et vous vous demandez pourquoi j’ai longtemps hésité sur mon sentiment à propos de ce roman alors que je semble avoir tout détesté ? (Si vous vous demandez). Une fois commencé, j’ai enchainé les chapitres encore et encore pour connaitre la suite. Cette frénésie m’a fait penser que j’avais plus ou moins apprécier ce roman puisque je ne pouvais pas m’en séparer mais en fait je crois que j’attendais tout simplement d’arriver à un passage qui me ferait dire « Wow » ! Passage qui n’est jamais arrivé malheureusement…

Smells like rock

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

7 commentaires

  1. J’ai lu un autre article (sauf que je ne sais plus chez qui…ahem) dont l’avis correspondait à peu de choses près au tien… Ce bouquin n’a vraiment pas l’air folichon…à se demander comment il a pu avoir prix ?

  2. Pingback: Eleanor & Park de Rainbow Rowell | Smells like rock

  3. Pingback: Les sorties livresques de 2015 | Smells like rock

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :