La saga Divergente (tome 1, 2 et 3) de Veronica Roth

6

Aujourd’hui Jone nous parles de la saga Divergente qu’elle a dévoré :

Il y a un peu près trois semaines de ça, j’ai dû réaliser un choix crucial : quel livre je lis cette semaine ? J’ai donc décidé de changer de mes auteurs habituels et j’ai acheté le premier tome de Divergente écrit par Veronica Roth, évidemment les deux autres tomes ont vite pris place dans mon sac à main. (Attention spoils sur le tome 1).

Divergent

Synopsis

Tome 1 : Cinq destins. Un seul choix. Tris vit dans un monde post-apocalyptique où la société est divisée en cinq factions. À 16 ans elle doit choisir sa nouvelle appartenance pour le reste de sa vie. Cas rarissime, son test d’aptitudes n’est pas concluant. Elle est divergente, elle est en danger de mort.

Tome 2 : Le monde de tris a volé en éclats. La guerre a dressé entre elles Les factions qui régissent la société, elle a tué ses parents et fait de ses amis des tueurs. Tris est rongée par le chagrin et la culpabilité. Mais elle est divergente. Plus que tout autre, elle doit choisir son camp. Et se battre pour sauver ce qui peut encore l’être.

Tome 3 : Différente. Déterminée. Dangereuse. DIVERGENTE. Tris et ses alliés ont renversé leurs ennemis, mais le combat ne s’arrête pas là : Jeanine, responsable de cette guerre qui a mis la ville à feu et à sang, est en fuite. Avec Tobias et d’autres volontaires, Tris s’élance à sa poursuite et franchit la mystérieuse Clôture. Le monde qu’ils découvrent au-delà ne correspond en rien à ce qu’on leur en a dit. Ils apprennent ainsi que leur ville, Chicago, a fait l’objet d’une expérience censée sauver l’humanité contre sa propre dégénérescence. L’humanité peut-elle être sauvée contre elle-même ?

Mon avis

A l’heure où j’écris cet article, mon homme regarde la coupe du monde en buvant du whisky. J’ai le nez rouge et les yeux bouffies, et ce n’est ni à cause de l’actuelle défaite de l’Espagne, ni à cause des vapeurs d’alcool. Je viens seulement de terminer le dernier tome de divergente.

Petit rappel de l’histoire pour les non-initiés (vous pouvez aussi lire la chronique de Smellslikerock sur le film divergente) :

Au démarrage de l’histoire, Béatrice Prior, 16 ans, doit faire un choix (comme quoi on doit tous en faire !) décider dans quelle faction elle doit passer le reste de sa vie. C’est ainsi que le monde dans lequel elle vit est fait : les habitants sont répartis dans 5 factions différentes basées sur leurs aptitudes. Les érudits (les intelligents), les audacieux, les altruistes, les fraternels et les sincères. Lors du test d’aptitude de Béatrice celle-ci rencontre des difficultés, elle apprendra plus tard qu’elle en fait divergente c’est à dire qu’elle a des aptitudes pour plusieurs factions. Elle décide néanmoins d’intégrer la faction des audacieux qui n’est pas sa faction d’origine. Béatrice ne le sait pas encore mais sa divergence bouleversera sa vie. On découvrira au fil des tomes ce que signifie cette particularité, elle sera aidée par ses amis et son nouvel amour : Quatre, rencontrés au cours de l’initiation des audacieux.

A la suite de la lecture du premier tome, je me suis empressée de voir le film pour mettre un visage sur le personnage de Quatre (physique de l’acteur : APPROUVÉ +++). J’ai été déçue par le film, bien qu’il soit bien réalisé, beaucoup d’éléments qui pour moi ont vraiment de l’importance sont manquants. Par contre, j’ai vraiment été emballée par ce premier tome plein de fraîcheur qui nous fait voir un monde inconnu qu’on prend plaisir à découvrir. On apprend son fonctionnement à travers les yeux de Béatrice, le personnage principal, on ressent ses joies, ses peines, sa haine ou encore sa passion. Le personnage de Béatrice est relativement complexe, remplit à la fois d’inconscience et de maturité, on a parfois tendance à oublier qu’elle a seulement seize ans. On envie son courage et les risques qu’elle arrive à prendre au fur et à mesure des difficultés qu’elle rencontre. Et surtout, surtout, on est jalouse : elle se fait Quatre ! (non pardon elle tombe amoureuse, c’est un ex-altruiste, elle est coincée comme tout). Personnellement, je pourrai sauter dans un train en marche à tout moment rien que pour pouvoir toucher son dos remplit de tatouages !

La fin du premier tome nous donne vraiment envie de connaître la suite, notamment pourquoi cette fameuse clôture a été construite et qu’est-ce qu’il y a à l’extérieur. Le tome suivant nous permet seulement de découvrir quelques indices, il est surtout axé sur la guerre qui explose entre les factions et la relation de Quatre et de Tris qui ne se passe pas de la meilleure façon. Il faut attendre le dernier tome de cette saga pour savoir comment et pourquoi leur ville a été construite et ce qu’il se trouve à l’extérieur de la clôture.

Le dernier tome est à mes yeux le plus intéressant et le mieux écrit, en effet l’auteure a décidé de faire varier les chapitres en fonction du point de vue de Tris ou de Quatre, ce qui permet de bien rythmer l’histoire (un peu à la Christina Lauren avec la série des « Beautiful »). Cette alternance permet de connaitre enfin ce que Quatre ressent, ses peurs et surtout l’amour qu’il éprouve pour Tris.

La fin de cette saga m’a bouleversée et surtout surprise, je ne m’y attendais pas du tout, mais alors pas du tout, du tout. Et pour une fois je trouve que ça change, bien que ça ne soit pas ce que je voulais c’est rafraichissant. Je trouve également que cette histoire exploite des vraies valeurs : le don de soi, l’amour et le courage. C’est très positif quand on sait que ces livres sont destinés plutôt à des adolescents.

En conclusion, j’ai vraiment adoré être portée par cette saga que j’ai dévorée en moins de trois semaines. Je vous conseille de vous plonger dedans surtout pour découvrir CETTE FIN !

Informations pratiques 

Titre : Divergente

Auteur : Veronica Roth

Éditeur : Nathan

Parution : 2011

Prix : 16.06 € sur Amazon

Nombre de pages : 445 pages

Jone

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

6 commentaires

  1. J’ail u en diagonale pour pas me faire spoiler mais tant d’engouement, pour le coup faut vraiment que je rattrape ça !!!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :