Nymphomaniac : Volume 1 & 2

8

Aujourd’hui, on parle cinéma avec ce que j’appelle un miracle cinématographique. Aujourd’hui, j’ai aimé un film de Lars von Trier ! Sans parler de l’homme, j’avais détesté Antichrist et Melancholia et je n’avais pas vraiment accroché à Dancer in the Dark. Mais comme je ne renonce jamais, je me suis lancée dans le visionnage des deux volumes de Nymphomaniac. Et miracle, j’ai adoré ! Présentation de mes deux films coup de coeur.

Synopsis

La folle et poétique histoire du parcours érotique d’une femme, de sa naissance jusqu’à l’âge de 50 ans, racontée par le personnage principal, Joe, qui s’est auto-diagnostiquée nymphomane. Par une froide soirée d’hiver, le vieux et charmant célibataire Seligman découvre Joe dans une ruelle, rouée de coups. Après l’avoir ramenée chez lui, il soigne ses blessures et l’interroge sur sa vie. Seligman écoute intensément Joe lui raconter en huit chapitres successifs le récit de sa vie aux multiples ramifications et facettes, riche en associations et en incidents de parcours.

Bande annonce

 

Mon avis

Nymphomaniac est de le dernier bébé de Lars von Trier, un réalisateur plus que controversé que ce soit en tant qu’homme ou pour ses choix de réalisation très particulier. Ce film n’avait rien pour me séduire, annoncé comme du porno soft, aux scènes chocs, je l’avais rangé dans ma liste de film à éviter. Je n’avais apprécié aucun des films du réalisateur et je ne comptais pas me réconcilier avec lui grâce à Nymphomaniac. Et puis allez savoir pourquoi, un soir, j’ai craqué. La curiosité étant plus forte que mes résolutions j’ai regardé les deux volumes. Ce film durait initialement 5 heures mais a été réduit à 2 films de 2 heures. Le volume 2 étant simplement la suite pure et simple de l’histoire commencé dans le volume 1.

Nymphomaniac raconte l’histoire de Jo, une jeune femme qui se définit elle-même comme nymphomane. Alors qu’il rentre chez lui, Seligman, un homme âgé, tombe sur Jo dans une ruelle. Elle gît par terre, en sang mais ne souhaite pas que Seligman appelle les secours. Le vieil homme la ramène donc chez lui et lui demande de lui raconter comment elle est arrivée dans cette ruelle et qui l’a ruée de coups. Jo commence alors à raconter son histoire, en commençant par son enfance, son adolescence et raconte l’histoire de sa vie jusqu’à l’événement de cette fameuse nuit dans la ruelle sombre.

Jo commence par son enfance et la découverte de sa sexualité avec une petite camarade. Comment elle rusait chez elle, en cours pour pouvoir se donner du plaisir avec toute l’innocence d’une enfant. Vient ensuite sa période adolescente avec la perte de sa virginité et ses premiers flirts. Plus Jo grandit, plus sa sexualité devient omniprésente dans sa vie. Jo n’épargne rien à Seligman. Elle lui confie ses expériences sexuelles, ses très nombreux partenaires, ses anecdotes mais surtout comment la nymphomanie a détruit sa vie petit à petit.

Alors que Nymphomaniac se décrivait comme un film choc, je l’ai trouvé très soft par rapport à ce que tout le monde attendait (ou pas). Je ne vous cache pas qu’il y beaucoup de scènes de sexe mais la plupart sont suggérées. Pour les autres, rien de bien choquant. Si vous avez déjà vu des femmes et des hommes nus, vous pouvez y aller sans risque. Pour les autres, c’est que vous n’avez pas l’âge de regarder ce genre de film ! Et pour ceux qui ont vu le film et qui, comme moi, se demande si ces scènes de sexe ont réellement été tournées, et bien, oui. Mais les acteurs du film ont été doublés par des acteurs pornographiques. La plupart de ces scènes sont d’ailleurs tournées en dérision grâce à la narration de Jo qui nous fait revivre ces scènes de son point de vue. On rit avec elle, on est blessé avec elle, on pleure avec elle.

Alors que certain verront dans ce film un simple film érotique, je l’ai trouvé très touchant. Jo est une femme qu’on a envie d’aider, de consoler. On a envie de se révolter contre son addiction mais on assiste à sa déchéance sans pouvoir agir. La nymphomanie rendra Jo tantôt heureuse, tantôt dépressive. Les deux volets sont d’une très grande qualité et on ne voit pas les 4 heures passées. On est vite pris dans l’histoire et on attend la suite des aventures de Jo avec impatience pour connaitre à la toute fin du film pourquoi elle a été battue dans cette ruelle. D’ailleurs la fin du film vous laissera dubitatif. On ne s’attend pas du tout à cette fin là mais j’adore quand les réalisateurs arrivent à nous surprendre avec une fin sortie de nulle part !

Côté acteur, que du bon monde bien entendu. Si j’ai regardé le film à la base, c’est essentiellement pour la présence de Shia LaBeouf. J’adore cet acteur qui révèle tout son talent en incarnant Jérôme dans ce film. On retrouve également Charlotte Gainsbourg dans le rôle principal, la muse de Lars von Trier présente dans beaucoup de ses films. J’ai adoré la performance de Stacy Martin, une jeune actrice anglaise, qui joue Jo durant son adolescence. Uma Thurman fait également une apparition dans le film dans le rôle d’une femme névrosée dont le mari est partie en pensant conquérir Jo. Son rôle vous fera rire à coup sûr ! Et on finit par Stellan Skarsgård qui joue le rôle de Seligman.

Pour conclure, je vous conseille de mettre tous vos a priori de côté concernant le réalisateur et le film et de vous lancer ! Vous ne le regretterez pas ! Nymphomaniac est un gros coup de cœur que vous devez absolument voir.

Smells like rock

Rendez-vous sur Hellocoton !

Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

8 commentaires

  1. J’appréhende beaucoup la vision de ces films, mais j’avoue que quand j’ai vu tes notes sur seriebox, et maintenant ta chronique, je vais p-e craqué !!

  2. Merci beaucoup pour ton avis, parce que franchement j’hésitais à le regarder et là franchement tu m’as convaincue d’y jeter un oeil !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :