Trois (ou quatre) amies de Laurence Schaack & Françoise de Guibert

1

Dans le cadre de mon partenariat avec les éditions Nathan, j’ai donné une nouvelle mission à ma nouvelle chroniqueuse, Jone : lire Trois (ou quatre) amies de Laurence Schaack & Françoise de Guibert. Un livre jeunesse à la limite de la chick lit’ qui avait l’air plutôt sympa (dans la lignée de « Les princes charmants n’existent pas » de Maïa Brami). Alors est-ce que Jone a apprécié ce roman ? Le réponse se trouve dans la suite de cet article !

Synopsis

Hier j’ai regardé les photomatons qu’on a faits, nous, les trois meilleures inséparables du monde entier. C’était l’été dernier, à Cherbourg, avant de repartir chacune chez nous. On avait l’air de tellement s’éclater comme des baudruches. Sol la lumineuse, Sand qui glisse entre les orteils comme le sable, et moi, Mar, la tortue qui torsade les mots et passe son temps à rêver. Pourtant, depuis quelque temps, sur notre réseau JustFriends, c’est l’ère glaciaire. On se comprend plus. Je ne sais même pas si on sera encore amies aux prochaines vacances. Je crois que c’est à cause d’Angela, une fille rencontrée au bistrot Les Parasols…

Mon avis

Le livre est écrit du point de vue de Mar, ses pensées sont racontées par le biais de son journal intime et les actions par les mails et les messages instantanées envoyés entre elle et ses deux copines Sol et Sand. Dans ce roman, on suit les aventures des trois copines : leurs fou-rires,  leurs embrouilles, leurs amours de collégiennes… Mar se prend rapidement d’affection pour Angela, une nouvelle fille rencontrée à Cherbourg. Mais cette nouvelle amitié ne plait pas à ses deux meilleures amies, Sand et Sol.

Le point fort de ce roman est qu’il est très réaliste face aux problèmes que peuvent rencontrer les collégiennes en 2014. Evidemment leurs problèmes sont semblables à ceux qu’on a eus et à ceux que nos parents ont eus, mais la différence est l’omniprésence d’internet et des réseaux sociaux dans leurs vies. Mais l’histoire peine un peu à décoller, il n’y a pas vraiment d’intrigue, on ne sait pas trop où l’histoire veut nous emmener et une fois qu’on le comprend le livre se termine. Je regrette ce manque de développement de l’intrigue principale. On passe trop de temps sur des détails qui n’apportent pas grand-chose à l’histoire.

Dans l’ensemble,  Trois (ou quatre) amies reste tout de même un bon petit roman de détente, qui se laisse agréablement lire. Comme ce roman est orienté jeunesse, il devrait plus plaire à des jeunes adolescentes, collégiennes ou lycéennes qui se sentiront plus concernées par cette histoire et plus proches des héroïnes. Donc si votre n’avez pas d’idée cadeau pour votre fille, petite sœur, cousine…qui a entre 11 et 16 ans, vous pouvez foncer acheter ce livre, elle pourra s’identifier aux personnages sans aucun problème.

Rendez-vous le 19 juin pour découvrir le premier tome de Trois (ou quatre) amies de Laurence Schaack & Françoise de Guibert en librairie !

 

 Jone

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

Un commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :