Bienvenue au Cast, tome 1 : Aux portes du rêve de Pascale Perrier & Diglee

7

Aujourd’hui, on se retrouve à nouveau pour parler littérature ! J’ai profité de ce long weekend  pour faire de la place dans ma PAL (pile à lire) et j’attaque aujourd’hui mon troisième roman. Mais pour le moment, je voudrais vous présenter « Bienvenue au Cast » de Pascale Perrier et Diglee qui est sortie en librairie le 16 avril. Je remercie les éditions Rageot pour ce service presse très sympa !

Synopsis

Septembre. Pauline réalise son rêve. Après une sélection sévère, elle entre au Cast, le Centre des Arts et Spectacles de Telmont, section comédie musicale. Chant, danse, théâtre sont au programme, enseignés par des professionnels renommés et exigeants. Pauline se fait vite des amies parmi ses camarades de chambre. Seule Salomé, qui était au Cast l’année précédente, perturbe les cours et se moque des nouveaux arrivants. Quand le directeur annonce que les meilleurs d’entre eux joueront dans Les Misérables, les rivalités s’exacerbent. Salomé semble certaine d’obtenir le rôle-titre. Qui sera retenu à l’issue du casting ?

Mon avis

IMG_1076

J’ai été contacté par les éditions Rageot pour chroniquer ce livre car je suis une grande fan de Diglee. J’ai lu toutes ses bandes dessinées et vous pourrez retrouver sur le blog, la chronique de « Forever Bitch ». Retrouver Diglee dans un roman me paraissait un peu bizarre et je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Ce livre comporte deux aspects très distincts : l’histoire écrite par Pascale Perrier et les illustrations faites par Diglee. Je vais donc séparer ma chronique en deux pour juger séparément le travail de ces deux auteures.

L’histoire est donc écrite par Pascale Perrier qui n’en est pas à son premier roman jeunesse. Et d’ailleurs ce livre est très orienté jeunesse, peut-être un peu trop. L’histoire parle de Pauline, une jeune adolescente qui a réussi les tests d’entrée au Cast (Centre des Arts du Spectacles de Telmont), section « Comédie musicale ». Pauline va devoir quitter sa famille pour rejoindre l’internat de l’école et travailler dure pour prouver qu’elle mérite sa place dans cette école. En fait, ce livre est une version amélioré de la série tv « Un, dos, tres » puisqu’en plus de la danse, les élèves auront du chant, du théâtre et tout ce qu’il faut pour assurer dans une comédie musicale.

IMG_1074

L’histoire en elle-même est plutôt sympa, j’ai bien aimé l’ambiance de cette école du spectacle avec tout ce que cela comporte : amitié, rivalité, compétition,… Le roman est écrit comme une pièce de théâtre avec des dialogues, des indications sur les gestes, les attitudes des personnages. Au fils du roman, vous allez rencontrer plusieurs encarts un peu particuliers qui vous apprendront des choses sur le vocabulaire technique utilisé dans le roman. La seule chose qui m’a gêné dans cette lecture est que ce roman est destiné à un public assez jeune je pense. Du coup, je ne me suis pas sentie proche des personnages et j’ai souvent trouvé leurs réactions trop « simples ». L’histoire prend également pas mal de raccourci. Mais ce roman sera idéal pour des personnes qui commencent la lecture ou qui sont attiré par le milieu du spectacle.

IMG_1077

Deuxième partie de chronique, les illustrations. Autant, je n’ai pas accroché plus que ça à l’histoire, autant j’ai adoré les illustrations de Diglee. Peut ceux qui suivent un peu la jeune femme ou qui ont déjà lu une de ses BD, on retrouve vraiment la touche de la dessinatrice. Les pages sont agrémentées de petits dessins qui représentent les personnages où des objets (guitare, chaussons de danse,…) et de nombreuses pages contiennent des notes de musique. Ces dessins apportent un réel plus au roman, on arrive mieux à imaginer les personnages et comme souvent avec le travail de Diglee, les dessins sont superbes ! Je vais d’ailleurs vous mettre quelques exemples de dessins dans cet article pour vous donner envie d’en découvrir plus !

Pour conclure, une histoire très jeunesse qui se laisse lire sans difficulté mais un livre à acheter surtout pour découvrir le travail de Diglee. Maintenant, mes romans vont me paraitre bien fades sans les illustrations qui accompagnent les personnages…

IMG_1075

Smells like rock

 

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

7 commentaires

  1. je trouve toujours bizarre les romans qui mélangent théâtre et narration, pour moi, je trouve que c’est une solution de facilité qui casse beaucoup les émotions qu’on peut ressortir. Après l’histoire a l’air sympa, un peu sur le mode de Fame, Glee ou Un dos tres ^^
    et comme toi, je trouve les illustrations bien sympa, même si le tout me paraît un peu trop jeunesse pour moi 😉

  2. Pingback: Bienvenue au cast, tome 2 : Mes grands débuts | Smells like rock

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :