2 automnes 3 hivers de Sébastien Betbeder

4

Aujou’dhui, on parle cinéma puisque mercredi, j’ai assisté à la projection du film « 2 automnes 3 hivers » en présence du réalisateur Sébastien Betbeder. Un film que j’attendais depuis pas mal de temps et que j’ai enfin eu la chance de voir grâce à Cinéma d’Aujourd’hui. Cette projection était précédée de la diffusion du clip « Happy Belfort« , superbe projet mené par mes compatriotes belfortainnes du blog « A la conquête de l’Est« .

Synopsis

A 33 ans, Arman a décidé de changer de vie. Pour commencer, il court. C’est un bon début. Amélie poursuit la sienne (de vie) et court, elle aussi. La première rencontre est un choc. La seconde sera un coup de couteau en plein cœur.

Bande annonce

Mon avis

2 automnes 3 hivers est une comédie qui m’a tout de suite séduite avec sa bande annonce totalement décalée. J’ai tout de suite aimé Arman (Vincent Macaigne), ce mec un peu paumé qui veut changer de vie. J’étais intriguée par cette histoire d’amour qui commence par une rencontre dans un parc, je voulais tout savoir d’Arman et d’Amélie (Maud Wyler) et le réalisateur m’avait déjà conquise avec son humour. Vous savez ce qu’on dit : femme qui rit, femme… qui fait une bonne chronique !

Bref, comme nous l’explique la bande annonce, Arman a 33 ans et décide de reprendre sa vie en main. Il veut se trouver un bon job, une copine gentille et tout ce qui va avec. Et de bonnes résolutions commence toujours par la même phrase : je me remet au sport (enfin pendant au moins une semaine….). Alors Arman décide d’aller courir dans le parc en bas de chez lui. C’est comme ça qu’il fait la connaissance d’Amelie, une jolie joggeuse. Alors qu’il a le soleil dans les yeux et qu’elle court les yeux baissés, nos deux protagonistes se rentre dedans (au sens propre). Parfois, il suffit de pas grand chose pour qu’une belle histoire commence.

2 Automnes, 3 hivers est une comédie, au premier abord. Arman est un personnage très drôle, souvent malgré lui. Mes passages préférés restent les moments où il essaye de séduire Amélie (avec des phrases cultes comme « on mange chez moi, j’ai un frigo » ). D’ailleurs, une partie du film est consacré à la rencontre de nos deux personnages, leur approche et leur histoire qui se construit lentement. Mais ce film est également un drame, puisqu’il nous présente une deuxième partie beaucoup plus grave qui aborde des sujets plus lourds. Mais le réalisateur réussi à garder des répliques pleines de sous-entendues et d’humour même dans les passages les plus dramatiques.

Sébastien Betbeder, le réalisateur, nous a expliqué après le film qu’il a fait un choix très particulier dans la réalisation. Le film est construit sur la base de monologues, récités par les acteurs, face à la caméra, dans des plans fixes. Les acteurs s’adressent directement aux spectateurs, ils se confient à nous, nous racontent leur histoire sans rien nous cacher. Il s’installe une relation très particulière entre les personnages du film et le spectateur. Si cette particularité a été une contrainte au début de l’écriture du scénario, Sébastien Betbeder ressent très vite une grande liberté dans l’écriture de son histoire. Personnellement, si ce style m’a surprise au début, j’ai vite adhéré et adoré les monologues des acteurs. Je me suis sentie proche des personnages qui sont presque devenu des amis proches dont je connaissais tous les secrets. Je pourrais encore vous parler de tous les personnages de ce film : Benjamin, le meilleur ami d’Arman, Katia, sa copie ou encore Lucie mais je trouve ma chronique déjà assez longue comme ça et je préfère vous laisser le plaisir de les découvrir en allant voir ce film.

Pour conclure, une comédie dramatique fantastique, une histoire émouvante et drôle à la fois. Un film à voir absolument ! Et comme petit cadeau de fin d’article, pour vous féliciter d’avoir lu cet article jusque là, je vous propose d’écouter Le chasseur de Michel Delpech qui est une des chansons favorites d’Arman. Non ne me remercié pas, c’est cadeau et ça me fait plaisir !

Smells like rock

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

4 commentaires

  1. Je suis, en général, plutôt méfiant envers les comédies (même dramatiques) françaises, mais ta critique me rend curieux ! Si le film est labellisé Smellslikerock, ça devrait aller a priori. Normalement. Je pense.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :