Syrli, tome 1 de Meagan Spooner

6

Aujourd’hui on parle littérature avec le tome 1 de la saga Syrli de Meagan Spooner publié aux éditions Milan dans la collection Macadam. Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu de dystopie et j’ai pris beaucoup de plaisir à me plonger dans cette histoire.

Synopsis

Dans un monde normal, Syrli pourrait être une jeune fille comme les autres. Aller au lycée. Tomber amoureuse. Se disputer avec ses parents… Mais Syrli ne vit pas dans ce monde-là. Son monde est en lambeaux, l’humanité ne tient qu’à un fil. Une seule ville a réchappé de la destruction, protégée du chaos extérieur par une barrière d’énergie. Pour fonctionner, elle est alimentée par l’énergie vitale dégagée par certains adolescents aux pouvoirs particuliers : les renouvelables. Syrli serait des leurs, mais refuse d’être réduite à une simple batterie humaine. Une seule issue : la fuite.

Mon avis

Tout d’abord, comme a chaque fois que je vous parle d’un roman Macadam, nous allons faire un point couverture. Je trouve celle de Syrli magnifique. Simple, mystérieuse avec des couleurs magnifiques, elle a tout bon. Avec une couverture comme ça, le roman m’avait déjà séduite avant même que j’en lise un seul mot !

Mais bref, arrêtons le mode « superficielle » et passons à l’histoire. Comme vous le savez peut être déjà, la dystopie est un de mes genre littéraire favoris. Et je crois bien que je n’avais plus lu de dystopie depuis Fusion… Il était donc temps que je me rattrape. Syrli est une jeune adolescente qui vit dans une ville entourée d’un dôme d’énergie. Après que la terre fut ravagé par les guerres, les hommes durent reconstruire une ville sous un dôme d’énergie, les protégeant des menaces extérieures. Dans cette ville, tout le monde naît avec de la magie en lui, mais à l’adolescence à lieu La collecte afin de retirer cette magie dangereuse des enfants et leur apprendre leur futur métier. Tous les enfants passent à La collecte, sauf Syrli qui semble avoir été oublié par le système. Jusqu’au jour où son nom est enfin appelée. Elle va alors découvrir qu’elle est bien différente des autres personnes vivants dans sa ville et devra prendre la fuite dans le monde extérieur à la recherche d’un nouveau foyer.

Cette dystopie est très bien écrite et le monde imaginé par Meagan Spooner est facilement imaginable grâce à de nombreuses descriptions. Il faut quelques chapitres pour s’habituer à ce monde, pour prendre ses marques mais une fois les premiers chapitres passés, on est vite absorbé dans l’histoire. J’ai beaucoup aimé le personnage de Syrli, à la fois fragile et forte, on voit le personnage évoluer au fils du roman pour devenir un tout nouveau personnage à la fin.

Les personnages secondaires sont également très attachants mais là je vais surtout parler d’Oren, un jeune garçon que Syrli va rencontrer à l’extérieur du champs d’énergie protégeant sa ville. Un être sauvage, complexe mais qui cache beaucoup de secrets. Je n’avais pas du tout vu venir son histoire contrairement à d’autres personnages comme Kris dont j’avais deviné les intentions dès sa rencontre avec Syrli. Un autre personnage que j’ai apprécié est Tansy, qui a toujours vécu hors des villes et qui a du mal à imaginer le concept de hiérarchie dans les classes. Je l’ai trouvé drôle et touchante. Et bien entendu Dorian qui est très énigmatique et que j’espère pouvoir découvrir plus en détail dans le tome 2.

Pour conclure, ce premier tome est une belle découverte. Syrli est une bonne dystopie qui nous réserve des surprises dans le tome 2, j’en suis sur. J’ai tout de même peur que le second tome soit un peu répétitif par rapport à ce premier roman mais ça je vous le dirai très bientôt !

Smells like rock

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

6 commentaires

  1. Ces Éditions Macadam m’intéressent de plus en plus ! elles publient des livres intéressants ! Et concernant notre « défi  » commun, le fairre d’ici un mois ça t’irai?

  2. Pingback: Syrli, tome 2 : Le peuple de l'ombre de Meagan Spooner | Smells like rock

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :