Critique BD : Diglee, Forever Bitch

12

Aujourd’hui, on se retrouve pour une critique BD. Cela fait longtemps que je ne vous ai pas parlé bande dessinée et d’après mes sources secrètes, il semble que vous appréciez ce genre littéraire.  On retrouve donc une dessinatrice que j’aime beaucoup, Diglee avec son tout dernier bouquin : Forever Btich (c’est pas un lancement digne de Claire Chazal, ça ?).

Synopsis

Louise, bientôt la trentaine, en couple, partage ses drames émotionnels avec son BGF (Best Gay Friend) et ses deux meilleures potesses aux caractères diamétralement opposés : Maud, Mère Teresa du plan cul depuis sa rupture avec l’ex-potentiel-homme-de-sa-vie, et Audrey, maquée avec son prince charmant… au grand dam de Maud, viscéralement mais secrètement jalouse de tant de niaiserie doucereuse.

Mon avis

Diglee, je suis fan ! Je connais bien cette illustratrice, déjà parce que je suis de près son blog (que je vous conseil de lire au passage) et ensuite parce que j’ai déjà lu plusieurs de ses bouquins comme « Autobiographie d’une fille Gaga » et « Confessions d’une Glitter Addict« . Lorsque ma dealeuse de BD préférée m’a prêté son nouveau bébé, j’ai été faire un tour sur la blogosphère pour lire quelques avis. Et là, grosse pression, vous êtes beaucoup à avoir détesté ce nouvel opus. Mais comme je ne suis jamais du même avis que tout le monde, je me suis lancé sans a priori.

Côté histoire, on reste dans la simplicité. Forever Bitch est l’histoire de trois amies que tout oppose. Louise est en couple avec son copain depuis trois ans, ils n’ont pas vraiment de projet d’avenir et se laisse vivre tranquillement. Audrey est dans une phase bisounours. Elle est en couple avec Jo’ depuis un an et pense déjà mariage, bébé et tout le tralalala. Son mec est le prince charmant, il est parfait et tout est « tout beau, tout rose » pour elle. Et il y a Maud, la célibataire endurcie, pro du plan cul qui ne cherche pas à se caser et qui profite de sa liberté.

Avec ces trois caractères opposés, toutes les femmes peuvent se retrouver dans une des trois copines où même reconnaître nos amies. Celle que j’ai préférée ? Maud, of course ! Oui, tout le monde a rejeté cette BD à cause d’elle, les lectrices lui reproche sa vulgarité mais c’est celle qui m’a le plus fait rire ! Peut être parce qu’on a tendance à parler comme elle avec mes copines (on est de vrais mecs parfois) mais elle donne une touche  de peps à cette BD qui aurait tendance à être trop linéaire sans la folie de Maud.

J’ai trouvé Audrey trop bisounours surtout que je déteste ce genre de fille, qui parle que de leur copain, qui utilise plus que « nous » et « on », et qui vous balance leur bonheur en plein visage à longueur de journée (Heuuuu, je peux déprimer tranquille s’il te plait ? Merci). D’ailleurs, je vous conseil d’aller faire un tour sur l’article de ma B.F.F Culture&Beauté qui traite des couples chewing-gum, fou rire garantie !

Pour conclure, une petite BD sympathique qui se lit beaucoup trop vite malheureusement, Diglee nous avait habitué à plus de contenu. Si vous êtes vite choqué par tout ce qui touche au sexe, passez clairement votre chemin ! Une histoire drôle dans laquelle on se reconnait forcément et qui saura vous faire passer un bon moment.

Smells like rock

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

12 commentaires

  1. Je l’ai lu dernièrement, et je l’ai trouvé bien en dessous de ses autres BD, même si j’ai tout de même bien rigoler. Je n’ai pas été dérangée par les scènes de sexe, ça change clairement de ce qu’elle a l’habitude de faire et c’est plutôt pas mal. Je crois même que la scène avec le chat va me rester longtemps en tête tellement elle m’a fait rire.

  2. J’ai adoré cette BD ! Elle m’a fait beaucoup rire aussi et je me suis retrouvée, moi et mes amies, dans certains personnages ! Et ne t’inquiète pas, dans une soirée filles, on parle toute comme Maud 😀

  3. Mon avis: plus drôle que ses 2 précédents ouvrages. Diglee met un peu de côté l’aspect fashion/bling-bling pour se pencher plus sur les relations, et c’est efficace. J’y ai reconnu plusieurs copines!

  4. Pingback: Bienvenue au Cast de Pascale Perrier & Diglee | Smells like rock

  5. Pingback: Chronique BD : La célibataire d’India Desjardins et Magalie Foutrier | Smells like rock

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :