La femme des dunes de Chris Bohjalian : romance au coeur du génocide arménien

12

La femme des dunes est un roman qui sera publié par les Editions Charleston en février 2014. Dans le cadre des lectrices Charleston, j’ai eu la chance de pouvoir découvrir  en avant première ce roman traitant du génocide arménien. Je vous préviens que vous ne ressortirez pas indemne de ce roman….

Synopsis

Alep (Syrie), 1915. Elizabeth Endicott, une jeune Américaine, arrive en Syrie durant le génocide arménien. Elle se lie d’amitié avec Armen, un ingénieur arménien qui a perdu sa femme et sa fille. Mais très vite, Armen quitte Alep pour s’engager dans l’armée anglaise. Il entame alors une correspondance avec Elizabeth et comprend qu’il est tombé amoureux de la riche Américaine, si différente de la femme qu’il a perdue.

Bronxville, banlieue de New York, 2012. Laura Petrosian, romancière, n’a jamais accordé beaucoup d’importance à ses origines arméniennes. Jusqu’au jour où une amie l’appelle : elle croit avoir reconnu la grand-mère de Laura sur une photo tirée d’une exposition au musée de Boston. Laura entreprend alors un voyage à travers son histoire familiale et découvre un terrible secret enfoui depuis des générations…

Mon avis

Chris Bohjalian est un auteur que je ne connaissais pas du tout pourtant une rapide recherche sur Google m’a appris qu’il avait déjà écrit de nombreux romans dont certains ont été adaptés au cinéma. Il est notamment connu pour ses romans « Dans l’angle de la mort » et « Sage-femme », mais avec « La femme des dunes » il nous livre un roman plus personnel racontant l’histoire de ses racines arméniennes.

Le roman est constitué de deux histoires qui finiront par se rejoindre au fur et à mesure de l’avancement du lecteur. 1915, en Syrie, le génocide arménien a commencé. Elizabeth Endicott et son père sont envoyés à Alep dans le cadre d’une mission humanitaire pour l’association Friends of Armenia pour aider les déportés arméniens. Ils vont devoir faire face au pire face à la déportation de milliers de personnes. Elizabeth va apporter son aide à l’hôpital mais aussi faire de son mieux pour sauver de nombreuses personnes. Elle découvrira également un amour inattendu avec un ingénieur arménien du nom d’Armen.

La deuxième histoire se passe aux Etats-Unis à notre époque, Laura Petrosian est une jeune femme qui va s’intérésser à ses racines après avoir découvert une photo de sa grand-mère dans une exposition consacrée au génocide arménien. Elle va alors découvrir la véritable histoire de ses grands-parents, de leur rencontre en Syrie jusqu’à leur arrivé aux Etats-Unis.

Cette histoire est touchante au point que j’ai eu plusieurs fois les larmes aux yeux durant ma lecture. De nombreux livres parlent du génocide du peuple juif pendant la seconde guerre mondiale, mais très peu d’ouvrage aborde le génocide arménien. D’ailleurs ce roman essaye de répondre à une question simple : Comment un million et demi d’individus peuvent-ils mourir sans que personne ne le sache ?

Chris Bohjalian nous raconte une magnifique histoire d’amour mais nous fait également une leçon d’histoire qui mérite d’être racontée pour rester gravée à jamais dans les mémoires de chacun. L’histoire d’Elizabeth et Armen est une romance comme je les aime, compliquée et impossible. Les personnages sont attachants et tellement réaliste qu’on a vraiment l’impression qu’ils ont tous existé. L’histoire se complète de personnages secondaires avec chacun une histoire bien particulière comme celle d’Hatoun, une enfant destinée à l’orphelinat qui va être recueilli par Nevart.

Un roman touchant, magnifique, captivant qui nous offre une belle leçon d’histoire. Vous ne ressortirez pas indemne de cette lecture. Je vous conseille de vite acheter ce roman dès sa sortie !

Smells like rock

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

12 commentaires

  1. wow ! belle critique et un livre qui paraît très intéressant: j’aime bien quand les petites histoires rencontre la grande Histoire ! en plus, un fait historique reconnu très récemment ! je note !

    • Ce livre est magnifique ! J’ai lu beaucoup de livre sur le génocide de la deuxième guerre mondiale, mais il est le premier que je lis sur le génocide arménien. En plus, il est très bien écrit. Bref, il a tout bon 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :