#8PM de Jeff Sampson : le livre Kinder Surprise

14

Aujourd’hui, on se retrouve pour parler littérature. Mon rythme de lecture à pris un coup ces derniers temps mais j’essaye de vous proposer des chroniques le plus souvent possible. Bref, je vais vous parler de #8PM de Jeff Sampson paru aux éditions Milan dans la collection Macadam. Vous vous demandez surement pourquoi ce titre très bizarre…. La réponse dans la suite de l’article !

Synopsis

Emily est une fille banale. Timide, discrète. Pas du genre à faire le mur ou à flirter avec des garçons. Jusqu’à cette fameuse nuit, 8 heures du soir. 8PM. La nuit où une des filles de sa classe a été tuée. La nuit où Emily a changé. La nuit où sa vie a basculé.

Mon avis

J’ai eu l’occasion de lire ce livre grâce à mon partenariat avec Macadam (éditions Milan) et pour être honnête je ne sais pas si je l’aurai lu sans ça. La couverture du livre fait très jeunesse, peut être trop à mon goût, et le résumé ne nous donne pas vraiment d’indice sur l’histoire. Et c’est là qu’intervient le principe de « livre Kinder Surprise », rien ne suggère au lecteur ce qu’il va trouver à l’intérieur de cette histoire et pourtant ces pages renferment une belle surprise.

Ce livre met en scène des lycéens et plus particulièrement Emily Webb, une fille plutôt banale, qui se cache sous des vêtements amples et des lunettes, du genre intello qui se donne pour mission de paraître invisible à ses camarades de classes. Sa seule amie est Megan, une forte tête qui n’est pas vraiment populaire non plus. Le tableau est dressé et là tout le monde s’attend à une banale histoire d’amour avec le beau gosse du lycée. Et bien, pas du tout ! Vous faites tous erreur !

Une nuit, une camarade de classe d’Emily et Megan se fait assassiner en pleine rue. Un simple coup de feu. Mais un fait bizarre va retenir l’attention d’Emily, la victime était en pyjama, pied nus, à plusieurs kilomètre de chez elle. Coïncidence ou pas, le même soir, Emily va commencer à avoir de terribles crampes d’estomac qui donneront naissance à la « Emily de la nuit », fille sur d’elle, rebelle, qui ose tout. Bref, le total opposé d’Emily du jour.

Est-ce qu’Emily est simplement en train de devenir schizophrène ou est-ce que que son dédoublement de la personnalité cache quelque chose d’autre ? Ça je ne vais pas vous le dire, il va falloir que vous lisiez ce livre pour savoir ! Des phénomènes étranges vont se produire tout autours de notre héroïne, et de mystérieuses retranscriptions d’interrogatoire viennent se glisser entre les chapitres laissant le lecteur dans l’inconnu jusqu’aux derniers chapitres.

Un livre qui ne paye pas de mine comme ça mais qui renferme une histoire surprenante et très addictive. Une fois commencé, on a du mal à poser le livre tant on veut savoir la suite de l’histoire et savoir ce que nous cache Jeff Sampson. Un premier tome intriguant qui nous laisse sur une fin très bien tournée qui nous donne envie de dévorer le tome 2 au plus vite !

Smells like rock

Rendez-vous sur Hellocoton !

Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

14 commentaires

  1. Ta chronique m’a tout de suite intriguée ! Je viens d’ailleurs de commander ce roman sur mon Kindle, en VO (j’ai un peu galéré pour le trouver, car le titre original est « Vesper » : rien à voir avec « #8PM » donc !).

    Par contre, c’est vrai que la quatrième de couverture ne dévoile pas grand-chose et ne donne pas envie de lire le livre… Heureusement que ton résumé est plus détaillé !

  2. Pingback: Chronique #8PM, tome 2 : Effets secondaires de Jeff Sampson | Smells like rock

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :