Orgueil et Préjugés : BBC vs Hollywood

30

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un grand classique de Jane Austen, Orgueil et Préjugés. Ce roman a été adaptés de nombreuses fois à la télévision et au cinéma, mais je vais vous parler des deux versions les plus connues : la série réalisées par la BBC et le film de Joe Wright. Deux versions, une histoire, on regarde laquelle ?

Orgueil et Préjugés : BBC vs Hollywood

Synopsis

Dans un petit village d’Angleterre, sous le règne de George III, Mrs. Bennet veut marier ses filles afin de leur assurer un avenir serein. L’arrivée de nouveaux voisins, Mr. Bingley et son ami Mr. Darcy, plonge Jane et Elisabeth dans des affaires de coeur tumultueuses.Cette dernière découvre l’amour en rencontrant le bel et aristocratique Darcy. Pourtant, tous deux devront passer outre leur orgueil et les mauvaises interprétations qui s’ensuivent avant de tomber dans les bras l’un de l’autre à la grande surprise des Bennet.

Orgueil et Préjugés : deux formats pour une histoire

Orgueil et Préjugés : BBC vs Hollywood

Le premier Orgueil et Préjugés est une mini-série britannique réalisée par Simon Langton qui compte six épisodes de 50 minutes et qui a été diffusé le 24 septembre et le 29 octobre 1995 sur BBC One. Cette série devenu culte en Angleterre met en scène Jennifer Ehle  (Le discours d’un roi, Zero Dark Thirty) dans le rôle d’Elisabeth et Colin Firth (Le journal de Bridget Jones, Love Actually) dans le rôle de M. Darcy.

Le deuxième est un film réalisé par Joe Wright (Reviens-moi, Anna Karénine) en 2005. Une version plus moderne de l’oeuvre de Jane Austen dont les rôles principaux sont repris par Keira Knightley (Pirates des Caraïbes, The Duchess, Jusqu’à ce que la fin du monde nous sépare) et Matthew Macfadyen (Joyeuses funérailles, Anna Karénine).

L’histoire

Orgueil et Préjugés : BBC vs Hollywood

L’histoire reste identique dans les deux formats. L’arrivée de Monsieur Bingley provoque l’euphorie dans un petit village anglais et surtout chez les Bennet. Madame Bennet souhaite plus que tout trouver un mari fortuné pour ses cinq filles et c’est avec la plus grande joie qu’elle voit son aînée, Jane, se rapprocher de Monsieur Bingley. Mais cette histoire ne sera pas aussi simple avec Monsieur Darcy  dans les parages. Méfiants sur les intentions de la famille Bennet, il fera tout pour empêcher Jane de se rapprocher de son ami.

L’histoire aurai pu s’arrêter ici mais avec Jane Austen rien n’est aussi simple ! Notre arrogant Monsieur Darcy va tomber sous le charme de la belle Elizabeth Bennet qui est bien décidé à le détester. Deux destins torturés, deux couples qui se tournent autours sans jamais se trouver, bienvenue dans Orgueil et Préjugés.

Les deux histoires sont très fidèles à l’oeuvre de Jane Austen et reprennent les mêmes éléments clés. Dans la série BBC, certaines scènes sont plus développées et l’histoire peut se permettre de prendre son temps pour se dérouler contrairement au film où les choses sont parfois un peu précipitées.

Les personnages et acteurs

Orgueil et Préjugés : BBC vs Hollywood

Mon personnage favori est bien entendu Elizabeth Bennet, femme rebelle au milieu des moeurs prudes anglaises. Je ne suis pas une grande fan de Keira Knightley alors ma préférence va à Jennifer Ehle que j’ai trouvé magistrale dans ce rôle. Pareil pour Monsieur Darcy qui est superbement interprété par Colin Firth, bien que j’ai également beaucoup aimé Matthew Macfadyen dans ce rôle.

Beaucoup d’acteurs connus dans la version hollywoodienne comme la belle Carey Mulligan (Gatsby le magnifique) en petite soeur énervante, Judi Dench dans le rôle de Lady Catherine de Bourg vu par exemple dans le dernier James Bond, Skyfall. Dans la version de la BBC, pas de grand casting à pars les deux rôles principaux mais j’ai trouvé les acteurs très bons, plus « authentique » et beaucoup plus attachant que dans la version hollywoodienne.

Au final une très belle histoire très bien reprise dans ces deux versions bien que ma préférence va vers la version anglaise de la BBC. Et vous, vous êtes plutôt BBC ou Hollywood ?

Smells like rock

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

30 commentaires

  1. Pour ma part j’aime beaucoup les deux et je trouve assez difficile de les comparer étant donner qu’il s’agit de deux formats différents : Le film ne dure que 2h et la série presque 6, il est donc normal que celle-ci soit beaucoup plus fidèle au roman. Mais c’est vrai que je préfère Colin Firth et Jennifer Ehle, même si les deux autres ne se débrouillent pas mal du tout.

    • C’est très dur de faire un choix, les deux formats sont vraiment biens…. Mais le couple Colin Forth / Jennifer Ehle est plus convainquant je trouve. Enfin, je conseil à tout me monde de regarder les deux versions 🙂

  2. Je suis une fana de la version hollywoodienne et l’actrice de la version britannique m’avait été assez vide antipathique (je ne sais pas pourquoi d’ailleur !). Alors je vote pour la version hollywoodienne !

  3. J’adore les deux versions, chacunes dans leur genre ! La version BBC est la plus fidèle du point de vue dialogues et scénario, sans parler bien entendu du mythique couple Colin Firth/ Jennifer Ehle. Mais la version hollywoodienne possède également de nombreux atouts comme par exemple les décors, et surtout, un Charles Bingley bien plus mignon et crédible ! celui de la version BBC me hérisse ! on dirait une version jeune de stéphane Bern !
    http://media-cache-ec0.pinimg.com/originals/4f/c5/e2/4fc5e27ab200dcfc01f05b421d306182.jpg

  4. My Little Sulkiness on

    Impossible a choisir entre les deux, c’est un peu mon histoire fétiche, que se soit en film ou livre. Par contre ce qui me fait le plus rire c’est que Coin Firth est Darcy dans orgueil & préjugés mais aussi dans le journal de Bridget Jones. C’est juste le Darcy parfait

  5. Si la série de la BBC, pour ses nombreuses qualités, demeure l’adaptation de référence (elle est presque une institution en Angleterre, comme Jane Austen elle-même), ne serait-ce que pour la prestation de Colin Firth, Mr Darcy pour l’éternité, la version de Joe Wright est magistrale à sa manière. Contrairement à la récente adaptation au cinéma de Jane Eyre avec Michael Fassbender, qui apparait comme un défilé des scènes-clé du roman et manque cruellement de passion (voir ma chronique sur mon blog http://anotherfilmanotherplanet.com/jane-eyre/), le film de Joe Wright, en dépit de sa courte durée, contient toute l’essence du roman. Il a même réussi à transcender certaines situations en prenant ses distances avec le livre (la séquence de dispute sous l’orage est d’un romantisme échevelé). Keira Knightley fait une Elizabeth Bennet mutine, fougueuse et moderne face à un Matthew Macfayden séduisant en diable. J’adore la série de la BBC (à laquelle Le journal de Bridget Jones fait de nombreux clins d’œil) mais je trouve cette adaptation (sublimée par la musique de Mario Marianelli) parfaite 😉

  6. Pingback: Ma wish list cinéma : Arthur Newman | Smells like rock

  7. Pingback: Chronique cinéma : New York Melody | Smells like rock

  8. Pingback: Chronique cinéma : Gone Girl | Smells like rock

  9. Pingback: Orgueil et Préjugés et ses variantes ⋆ Smells like rock

  10. Pingback: Orgueil et Préjugés... Et Zombies ⋆ Smells like rock

  11. Moi je suis plus BBC car le format est mieux adapté pour prendre bien le temps de faire évoluer les personnages. Mais je n’ai rien contre la version de 2005 qui est aussi très belle surtout au niveau de l’image et de la musique 🙂

  12. Pingback: Orgueil et préjugés de Jane Austen ⋆ Smells like rock

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :