Wrong cops de Quentin Dupieux : sex, drugs and …. Electro !

7

Bien que vivant en Franche-Comté, parfois il se passe des choses vraiment cool à Montbéliard. Comme la diffusion en avant première du dernier film de Quentin Dupieux, Wrong Cops. Film que j’attendais depuis de long mois à cause de la présence de Marilyn Manson au casting (mais ça je vais vous en parler longuement dans ma chronique). Alors est ce que ce film vaut le détour finalement ?

Wrong cops de Quentin Dupieux : sex, drugs and .... Electro !

Synopsis

Le nouveau film de Quentin Dupieux nous plonge dans le quotidien absurde et scabreux d’une brigade de police californienne. Rythmé par la musique électronique de Mr Oizo, WRONG COPS est une fresque comique, où s’entremêlent les destins de flics au comportement malsain et dérangé.

Bande annonce

Mon avis sur Wrong Cops

Quentin Dupieux plus connu sous le nom de Mr Oizo revient avec un nouveau film complètement déjanté. Le papa de Rubber, film sur un pneu tueur (non je ne me fous pas de vous, ce film a véritablement un pneu comme acteur principal), et de Steak, avec Eric Judor et Ramzy Bedia, s’attaque aujourd’hui à la police californienne dans un film à l’humour décalé.

Wrong cops de Quentin Dupieux : sex, drugs and .... Electro !

L’histoire commence avec Duke, un flic corrompu qui passe l’essentiel de son service à vendre de la drogue camouflée dans des rats (plus discret d’après lui). Sans aucune conscience professionnelle, il passe ses journée à récolter l’argent de son trafic ou à échanger ses rats contre des faveurs sexuelles. Si vous pensiez que Duke était le seul flic incompétent, vous allez vite comprendre que le reste du commissariat ne vaut pas mieux que lui. Vous allez rencontrer Renato, le flic pervers qui menace des jeunes femmes avec son flingues pour voir leur seins, Shirley, la bimbo à la recherche de fric pour se faire refaire le nez pour la troisième fois, Sunshine qui va devoir affronter un passé pas très glorieux ou encore Rought, un flic qui rêve de percer dans la musique électro. Beaucoup de personnages tous plus barrés les uns que les autres qui donnent au final un film à l’humour décalé qui vous fera passer un très bon moment.

Côté acteur, on retrouve Mark Burnham dans le rôle principal qui donne l’impression d’avoir été écrit pour lui mais aussi Arden Myrin que vous avez pu apercevoir dans la série Suburgatory. Au casting également Eric Judor, du duo Eric & Ramzy qui nous honore de son accent frenchie mais qui s’en sort très bien également. Et le plus important, l’acteur qui m’a fait déplacé, celui que j’attendais durant tout le film, celui qui s’élève au statut de dieu vivant pour moi, j’ai nommé Marilyn Manson bien évidemment. Transformé en adolescent de 16 ans pour le film, avec le look et l’appareil dentaire qui va bien, je vous avoue qu’il n’est pas au top de son charme dans ce film. Mais cela fait tellement plaisir de le voir sur grand écran que l’on passe outre le look et l’absence de maquillage qui le font ressembler au professeur Rogue dans Harry Potter (attention, il n’y a que moi qui peut me permettre de le critiquer !).

Wrong cops de Quentin Dupieux : sex, drugs and .... Electro !

Ce film est rythmé par le son de Mr Oizo, de la musique électronique qui vous fera agiter la tête bizarrement durant toute la projection. Ceux qui ne supporte pas l’électro, je vous déconseille d’aller voir ce film puisque vous allez en manger pendant 90 minutes. Puisque je suis sympa, je vous propose un petit test de résistance. Appuyez sur lecture, montez le son de vos enceintes et voyez combien de temps vous pouvez tenir. Je ne pense pas écouter la bande originale en entier chez moi mais la musique s’adapte parfaitement au film et rythme toutes les scènes faisant tout le charme du film.

Pour conclure, Wrong Cops est un film à l’humour décalé et complètement déjanté que j’ai adoré. Je ne suis pas fan de ce genre de film en temps normal mais j’ai beaucoup aimé l’humour de Quentin Dupieux. Marilyn Manson était la cerise sur le gâteau bien évidemment. Je vous conseille de le voir dès sa sortie, le 26 février 2014, bien évidemment.

Smells like rock

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

7 commentaires

  1. J’ai vu Rubber et Wrong de ce drôle de cinéaste, je n’ai jamais été scotché, mais il y a quelque chose que j’aime bien. Par contre, ce film là ne m’aurait pas attiré à la base.. mais voilà, ta critique et ta note viennent tout chambouler. Bon, je pense que je ne vais pas pour autant me déplacer au cinéma ^^

  2. Pingback: Rubber de Quentin Dupieux. | Que serait un blog sans une dose de folie ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :