Lovelace : dans les dessous du porno des années 70

23

Voila un film que j’attendais de voir avec impatience ! Non pas que j’ai une passion pour les films pornographiques des années 70, mais j’adore l’actrice Amanda Seyfried. La bande annonce m’avait totalement convaincu de voir ce film racontant la vie de Linda Lovelace, première véritable star dans le milieu de la pornographie.

Synopsis

L’itinéraire de Linda Lovelace, devenue une star mondiale du cinéma X dans les années 1970, grâce au succès de « Gorge Profonde« , et qui s’est ensuite muée en une militante farouchement opposée à l’industrie du porno.

Bande annonce

Mon avis

Sortie au Etat-unis depuis le 9 août, il va pourtant falloir attendre le 8 janvier 2014 pour pouvoir regarder ce biopic sur la vie de Linda Lovelace en France. Mais vous me connaissez, impossible pour moi d’attendre aussi longtemps pour voir ce film qui me fait envie depuis la sortie de la bande annonce ! Je me suis donc lancée dans ce film ce week end en étant sur d’être déçu…. Et pourtant.

Nous allons commencer par parler de l’histoire, Linda est une jeune adolescente timide et plutôt introvertie qui vit au seins d’une famille très croyante. Elle aurait pu devenir une jeune fille bien rangée, une femme au foyer qui prend soin de son petit mari si elle n’avait pas fait la connaissance de Chuck Traynor. Première étape de leur relation : flirter gentiment ensemble pour gagner la confiance de l’autre. Une fois fait, c’est là que les ennuis commencent pour Linda. Chuck va l’éloigner de sa famille, de ses amis, l’introduire dans la milieu de la pornographie, prendre totalement le contrôle de sa vie.

Le film est très bien tourné, certaines images sont magnifiques et on se laisse facilement prendre par l’histoire. Au départ présenté comme une success story autour de la grande Linda Lovelace, le film va doucement revenir en arrière dans l’histoire pour montrer ce qu’il c’est réellement passé. J’ai beaucoup aimé cette façon de faire, de mentir aux spectateurs en lui montrant ce qu’il a envie de voir pour au final lui balancer la froide vérité en plein visage. J’avais peur que la pornographie prennent trop de place dans ce film et le rende « gênant » pour le spectateur mais bien au contraire, le réalisateur s’en sort très bien. Tout est suggéré, on ne voit rien et ces scènes sont une toute petite partie du film qui c’est surtout intéressé au personnage de Linda.

Côté acteur, Amanda Seyfried est parfaite. Elle incarne à la perfection Linda Lovelace, elle réussi à nous faire passer toutes ses émotions. Elle m’a fait rire, m’a émue et m’a même fait pleurer ! Si je ne m’attendais pas à pleurer devant un film, c’est bien celui là ! Peter Sarsgaard qui joue Chuck Traynor est également un bon acteur qui interprète très bien son rôle jusqu’à donner envie au spectateurs d’aller aux-même botter les fesses de Chuck. J’ai été surprise de retrouver Juno Temple qui est une actrice que j’apprécie beaucoup notamment pour son rôle dans Magic Magic. On notera les apparitions de deux guest star Sharon Stone et Adam Brody (rien que ça) et on oubliera très très vite la prestation de James Franco qui comme d’habitude, à l’air plus que ridicule.

Pour conclure, je vous conseil de regarder ce biopic pour en apprendre plus sur la vie de Linda Lovelace et vous débarrasser de quelques préjugés sur le milieu de la pornographie. Un film qui vous fera rire mais aussi pleurer grâce à la superbe interprétation d’Amanda Seyfried. Pas d’inquiétude, ce film est « tout public » et ne comporte rien de choquant.

Smells like rock

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

23 commentaires

  1. Je l’ai chargé mais maintenant que je sais qu’il y a Adam Brody, même pour un petit rôle moustachu, j’ai très envie de le voir !!! 😀

  2. C’est marrant de sauter dessus en étant sûr d’être déçu ^^
    Je ne pense pas attendre le cinéma non plus vu les échos..
    Ah, et j’ai l’impression d’être le seul à ne pas connaitre Adam Brody :O

    • Je suis faite de contradiction…. ^^
      Tu ne connais pas Adam Brody ?! Bon tu es pardonné parce qu’il a pas fait de grand film. Il est surtout connu pour son rôle dans la série « Newport Beach ».

      • Je reviens car je l’ai enfin vu. Finalement le film a eu le temps de sortir, mais je l’ai quand même vu autrement. (Je te suis dans les contradictions :P)
        Et j’ai aimé ce film ! Voila ! Tu as raison pour James Franco, je ne sais pas ce qu’il vient faire là. J’aime vraiment bien Amanda Seyfried, j’aurais aimé plus de Juno Temple !

  3. J’ai pris le temps de le voir il n’y a pas si longtemps et j’ai bien aimé. Comme tu dis, d’abord ce que le spectateur veut voir et après la vérité … J’ai aussi été plutôt contente de ne voir que le strict minimum en matière du cinéma X car j’avoue toujours ne rien comprendre à ce truc et puis faut pas choquer tout le monde non plus ^^ En tout cas, j’ai mis un moment avant de reconnaitre Sharon Stone. Elle est méconnaissable avec sa perruque.

    • J’ai compris que c’était Sharon Stone seulement en allant me renseigner sur le film après mon visionnage ! Elle est vraiment méconnaissable… Mais j’ai bien aimé la façon dont est abordé ce film, ils auraient pu nous servir un film crade sur le cinéma X des années 70 mais finalement, ils sont réussie à faire quelque chose de très bien 🙂

  4. Pingback: Loin de la foule déchaînée : une romance féministe à découvrir ⋆ Smells like rock

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :